Régionales 2015 : nos 3 questions à… Maxime Thiébaut (Debout la France)

Publié le 04/12/2015 - 09:06
Mis à jour le 16/04/2019 - 14:57

Ce vendredi 4 décembre 2015, nous posons nos 3 questions à chaque candidat (excepté du Front national et de l'Alliance écologiste indépendante qui ne nous ont pas répondu) dans une vidéo. Voici les réponses de Maxime Thiébaut, le plus jeune candidat en Bourgogne Franche-Comté qui représente Debout la France avec Nicolas Dupont-Aignan. 

Maxime Thiébaud, tête de liste Debout la France avec Nicolas Dupont-Aignan en Bourgogne Franche-Comté from maCommune.info on Vimeo.

1-dsc_7995.jpg
Maxime Thiébaut ©Alexane Alfaro

J-3

PUBLICITÉ

Nos 3 questions posées en vidéo à chaque candidat sont :

  • Quels sont les 3 points forts de votre programme ?
  • Pourquoi voter pour vous plutôt qu’un autre candidat ?
  • D’après vous, comment conserver un équilibre entre la Bourgogne et la Franche-Comté ?

« Nous présentons des candidats issus de la société civile, et nous avons pour ambition de représenter cette classe moyenne qui paie des impôts, travaille et se tait, car n’a pas le temps de revendiquer ses droits.

Nicolas Dupont-Aignan défend les mêmes idées depuis plus de 20 ans, et ce qu’il annonçait se produit malheureusement. Alors pourquoi continuer de donner le pouvoir à l’UMP et le PS qui ont tout échoué ?

 Nous ne faisons pas de belles promesses, mais nous proposons un contrat de bon sens en cinq points :

  • Encourager la dynamique économique en favorisant les relocalisations, les circuits courts et en garantissant une région 100% sans travailleurs étrangers détachés ;
  • Baisser les impôts en cessant les gaspillages, les abus (communication) et les projets pharaoniques inutiles ;
  • Remettre les élus au travail en indemnisant uniquement ceux qui sont présents et actifs au Conseil régional.
  • Assurer la sécurité des Français en déployant de nouveaux moyens dans les lycées et les TER. » 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Eric Alauzet, député du Doubs et candidat LREM à l'élection municipale à Besançon en 2020, annonce ce samedi 19 octobre 2019 ses premières "grandes propositions" dans le domaine des transports et de la mobilité. Il souhaite notamment réaliser un projet sur l'axe ferroviaire nord-sud de Mamirolle aux Auxons avec un transport inspiré du tramway. Il souhaite également rendre gratuit le stationnement entre midi et 14 heures au centre-ville...

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon ont voté "pour" se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.41
légère pluie
le 21/10 à 3h00
Vent
2.96 m/s
Pression
1013.94 hPa
Humidité
96 %

Sondage