Rendez-vous mardi pour le festival du film policier...

Publié le 03/04/2022 - 09:28
Mis à jour le 03/04/2022 - 09:28

Le nouveau festival Reims Polar, successeur du festival du film policier de Beaune, tient à partir de mardi 5 avril 2022 sa première édition physique, avec une cinquantaine de longs-métrages.

Le festival se tenait l'an dernier en ligne en raison de la pandémie, et avait remis son grand prix à "La Loi de Téhéran", du réalisateur iranien Saeed Roustaee.

Cette année, dix films sont en compétition. Parmi eux: "Rhino", sur l'ascension d'un jeune délinquant, du cinéaste ukrainien Oleh Sentsov, qui a passé cinq ans en détention en Russie pour avoir protesté contre l'annexion de la Crimée par Moscou, et se bat aujourd'hui, armes à la main, pour défendre son pays.

  • Un film français ("Entre la vie et la mort" avec Antonio de la Torre et Marine Vacht, signé Giordano Gederlini) fera l'ouverture mardi soir et côtoie en compétition des films venus aussi bien de Chine, du Kazakhstan que de Russie ou de Lituanie.

"Le festival va permettre de découvrir 50 films, signés par des cinéastes de 20 nationalités", a déclaré à l'AFP son président, Bruno Barde, également à la barre du festival du film américain de Deauville et du film fantastique de Gérardmer. Au total, il a visionné avec ses équipes 180 films candidats, pour une sélection montrant "une maturité cinématographique et une forme de retour au cinéma classique, qui dit les choses, mais les dit avec la mise en scène".

Niels Arestrup présidera la compétition

Le jury de la compétition est présidé par l'acteur français Niels Arestrup, césarisé notamment pour deux films de Jacques Audiard qui empruntent au genre,

"Un Prophète" et "De battre mon coeur s'est arrêté". Policier ou non, un film est surtout une vision d'un scénariste, d'un metteur en scène, interprété par des acteurs. Quand j'ai fait des films considérés comme des polars, je ne m'en suis pas vraiment aperçu", a expliqué l'acteur à l'AFP.

D'une manière générale, "ce qui m'intéresse à chaque fois dans les films, c'est que ça parle de notre humanité difficile, complexe, étrange, qui part dans tous les sens", a-t-il poursuivi.

Le festival rendra plusieurs hommages, notamment au réalisateur américain Walter Hill ("48 heures", "Les guerriers de la nuit") et à l'acteur français Vincent Lindon, qui tiendront des conférences gratuites.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Les musiciennes appelées à se faire connaître jusqu’au 9 février 2023

Musiciennes à Besançon (MAB) est un temps fort autour de la création féminine à Besançon mais aussi en Bourgogne Franche-Comté. À travers ce projet, Le Bastion, la Rodia et Mazette ! ont pour objectif de participer à l’accès en égalité à la pratique musicale, mettre en valeur la création féminine et dynamiser le territoire autour de ces préoccupations. L’appel à candidature est ouvert jusqu’au 9 février 2023.

Nouveau resto, nouveaux dinos… Le Dino Zoo entre dans une nouvelle ère

Après une saison 2022 record avec 134.200 visiteurs, le parc Dino-Zoo à Étalans et ses célèbres dinosaures vont faire écaille neuve en 2023. Un chantier d’envergure et des investissements conséquents qui vont permettre au célèbre parc du Doubs, d’entrer dans une nouvelle ère et de rivaliser avec les grands sites touristiques nationaux…

J-1 avant l’ouverture du festival Drôlement… avec le fondateur Hamid Asseila

À partir de jeudi 19 janvier 2023, un tout nouveau festival arrive dans le paysage bisontin pour le plus grand bonheur des zygomatiques des habitants. Créé par la société NG Productions, le festival Drôlement Bien, qui affiche avant même de commencer sa première édition, "complet" pour tous ses spectacles, propose d’autres évènements à mourir de rire… Sans oublier une fibre sociale très importante pour Hamid Asseila, fondateur du festival.

58e Concours de jeunes chefs d’orchestre de Besançon : les inscriptions sont ouvertes

Depuis mercredi 18 janvier, les candidat(e)s peuvent s’inscrire en ligne pour participer aux épreuves de présélection du 58e Concours international de jeunes chefs d’orchestre de Besançon. Il est le seul concours de direction au monde ne faisant pas de sélection sur dossier (papier ou vidéo), mais lors d’auditions live, qui se dérouleront cette année à Besançon, Paris, Berlin, Montréal et Tokyo.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.29
couvert
le 31/01 à 0h00
Vent
0.32 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
95 %