Renouvellement du bureau de la CRESS : Qu'est-ce qui va changer ?

Publié le 18/07/2014 - 16:39
Mis à jour le 19/07/2014 - 09:27

Le 25 juin dernier s’est tenu le Conseil d’administration de la Chambre Re?gionale de l’Economie Sociale et Solidaire de Franche-Comte? (Cress) a? la Maison de l’Economie sociale et solidaire (ESS) de Besanc?on. A cette occasion, le Bureau a e?te? renouvele? et Jean-Marie Le Bretton, directeur ge?ne?ral de l’ADMR Haute-Sao?ne, a e?te? e?lu au poste de Pre?sident. Jean-Marie Le Bretton est entre? a? la Cress en 2006 en tant que tre?sorier, il connai?t donc bien cette administration et a e?te? te?moin de son e?volution. 

jean-marie_le_bretton.jpg
Jean-Marie Le Bretton ©CRESS FC

Distribution des postes 

  • Jean-Louis Davot, pre?sident du Mouvement associatif de Franche-Comte? (CPCA), occupe le poste de Vice-Pre?sident ainsi que Jacques Seguin, pre?ce?dent pre?sident de la CRESS et repre?sentant de la Mutualite? Franc?aise de Franche-Comte?.
  • Tatiana Desmarest, directrice de la MGEN de Belfort, devient Tre?sorie?re de la CRESS et Ge?rard Carre?, repre?sentant l’Union Re?gionale des Associations Familiales, Tre?sorier adjoint.
  • Denis Billamboz, repre?sentant du CROS de Franche-Comte? demeure au poste de Secre?taire ainsi que Alain Louis Joubert, administrateur de l’Union Re?gionale Interfe?de?rale des Organismes Prive?s Sanitaires et Sociaux, au poste de Secre?taire adjoint.

Aujourd’hui, l’e?conomie sociale et solidaire repre?sente 12% de l’emploi en Franche-Comte?. Historiquement cre?atrice d’emplois, de lien social et d’activite?, l’ESS est active dans la re?gion. Depuis le Moyen-Age, l’esprit de coope?ration et de solidarite? perdure avec les fruitie?res a? Comte? par exemple.

La CRESS Franche-Comte? est a? une pe?riode charnie?re de son de?veloppement : la Commission mixte paritaire a valide? le 17 juillet la loi-cadre relative a? l’Economie Sociale et Solidaire en vue d’une adoption de?finitive du texte par le Se?nat le 21 juillet et enfin a? l’Assemble?e nationale de?but septembre.

Ce qui va changer ?

  • De nouvelles structures vont faire leur entre?e dans le pe?rime?tre historique de l’e?conomie sociale et solidaire : les associations, coope?ratives, mutuelles et fondations seront rejointes par les entreprises commerciales ayant obtenu un agre?ment de l’e?tat. Ces « entreprises solidaires d’utilite? sociale » doivent re?pondre a? certaines conditions concernant notamment l’objet de l’entreprise.
  • Le secteur de l’e?conomie sociale et solidaire est reconnu a? part entie?re. Les politiques publiques territoriales pourront e?tre mobilise?es pour les acteurs de l’ESS pour favoriser la cre?ation d’emplois et la pe?rennisation de leur activite? non-de?localisable.
  • Les Chambres Re?gionales de l’ESS se voient attribuer de nouvelles missions qui renforcent leur ancrage territorial et be?ne?ficient d’une reconnaissance institutionnelle de leur ro?le d’utilite? publique. 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Jura : des mesures exceptionnelles pour les entreprises

Afin de tenir compte du contexte sanitaire actuel et des mesures récemment prises par le Gouvernement, notamment le passage du département du Jura en zone d’urgence sanitaire avec couvre-feu, l’Urssaf Franche-Comté met en place des mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises et les travailleurs indépendants concernés, apprend-on ce 23 octobre 2020.

Fraude à la carte bancaire et crise sanitaire : les consommateurs font toujours plus les frais de fraudes

Alors que les paiements par carte bancaire "sans contact" et par internet se sont imposés avec la crise sanitaire comme des mesures barrières pour freiner la progression de la Covid-19, l’UFC-Que Choisir rend publique une enquête exclusive qui montre que 30 % des fraudes ne sont pas remboursées par les banques. En conséquence, et devant le risque accru d’escroqueries, l’association saisit les pouvoirs publics pour obtenir enfin le plein respect des droits des consommateurs, apprend-on dans un communiqué du 22 octobre 2020.

L’opticien Atol s’installe pour la première fois dans le Grand Besançon !

PUBLI-INFO • Depuis mercredi 7 octobre 2020, un nouvel opticien s'est installé sur la zone commerciale Valentin sur une surface de 180 m2 : il s'agit d'Atol, mon opticien. Cette enseigne n'existait pas encore dans le Grand Besançon. Bertrand Andriot et son équipe vous accueillent et vous conseillent pour habiller vos yeux selon vos besoins et vos envies.

« France Relance » : quelles sont les premières entreprises retenues en Bourgogne-Franche-Comté ?

30 projets d'investissement productif • En visite ce jeudi 15 octobre 2020 à Dijon dans le cadre  du déploiement de "France Relance", Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance a salué les 30 premières entreprises de Bourgogne-Franche-Comté  lauréates du "Fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires". Les 30 projets représentent 20 millions d’euros de subventions d’État pour un total de 115 millions d’euros d’investissements dans la région.

L’aménagement des échéances fiscales et sociales pour les entreprises affectées par la crise sanitaire

Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes Publics, et Alain Griset, ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises, ont échangé mardi 13 octobre 2020 avec les acteurs économiques sur les différents dispositifs de soutien aux entreprises, notamment en matière d’échéances fiscales et sociales.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.91
ciel dégagé
le 24/10 à 18h00
Vent
1.56 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
94 %

Sondage