Rénovation des centres-villes, adaptation au changement climatique : des réflexions lancées entre l'Etat et les collectivités

Publié le 13/11/2020 - 10:09
Mis à jour le 13/11/2020 - 10:09

Joël Mathurin, le préfet du Doubs a réuni le premier comité opérationnel pour définir l’offre de services à destination des collectivités territoriales du Doubs, apprend-on ce 13 novembre 2020.

Annoncée par le président de la République lors de la Conférence nationale des territoires en 2017 et créée par la loi du 22 juillet 2019, l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) a été  mise en place le 1er janvier 2020. L’Agence nationale de la cohésion des territoires assure d’abord un rôle de « fabrique à projets » pour permettre aux collectivités de mener à bien leurs projets.

Une première réunion en visioconférence du comité opérationnel réunissant des représentants des services de l’État, des opérateurs partenaires (ANRU, ANAH, ADEME, CEREMA, Banque des territoires) et des élus locaux (conseil départemental, associations des maires, députées et sénateur) s’est tenue le 10 novembre 2020. Elle a permis de présenter l’organisation mise en place, de présenter les différentes offres de services et d’engager la réflexion sur les enjeux dans le département.

Ces travaux vont permettre d’alimenter les prochains débats au sein d’un comité local de cohésion territoriale (CLCT), comprenant une soixantaine de membres, dont les principales missions seront d’orienter les travaux de l’agence dans le département et de définir une feuille de route partagée. Les sujets évoqués tels que la rénovation des centres-villes, la gestion de l’eau, l’adaptation au changement climatique, l’accès aux services publics ou la gestion économe du foncier touchent directement le quotidien des habitants des territoires du Doubs et s’inscrivent dans les priorités du plan France relance.

La délégation territoriale de l’ANCT peut être sollicitée par courrier adressé au Préfet ou à l’adresse électronique dédiée : ddt-anct@doubs.gouv.fr

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Sondage – En ce moment, soutenez-vous les forces de l’ordre ?

En plein débat sur l'article 25 de la proposition de loi dite de "sécurité globale", des images d'actes de violences de la part de policiers en service ont été rendues publiques ces dernières semaines (évacuation d'un camp de migrants, affaire Michel Zecler, manifestations...). Si certains critiquent les forces de l'ordre et leur hiérarchie, d'autres les défendent et évoquent un "surmenage". Et vous, soutenez-vous les forces de l'ordre malgré l'actualité ? C'est notre sondage de la semaine.

Reprise des cultes : « Nous jugeons la jauge à 30 personnes irréaliste et inapplicable en l’état » selon l’Archevêque de Besançon

Dans son discours du 26 novembre 2020, le premier ministre a précisé que la jauge de participation des fidèles aux messes dominicales reste fixée à 30 personnes pour la reprise des célébrations ce 28 novembre, et ce quelle que soit la taille de l’église. Dans une lettre adressée aux curés, prêtres, diacres, délégués pastoraux, équipes de coordination pastorale et aux fidèles du diocèse, l'archevêque de Besançon, Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, manifeste son incompréhension concernant "cette mesure arbitraire qui ne prend pas en compte la juste proportion du nombre de personnes en fonction de la taille de l'église".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.06
légère pluie
le 01/12 à 0h00
Vent
2.43 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
91 %

Sondage