Rentrée scolaire 2021 : le département de Saône-et-Loire "exige" des moyens constants

Publié le 03/02/2021 - 07:45
Mis à jour le 03/02/2021 - 09:45

Le conseil départemental de Côte-d’Or a demandé début février 2021 à la direction de l’académie de Dijon de ne pas réduire les moyens des établissements scolaires pour la rentrée de septembre, pour ne pas ajouter aux incertitudes liées à la crise sanitaire.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

"Actuellement en préparation, la carte scolaire 2021 fait déjà l'objet de remarques quant aux premières réflexions concernant d'éventuels retraits d'emplois, des fermetures de classes ou des baisses de dotations horaires", écrit l'exécutif départemental dans un communiqué de presse.

"Avec cette année déjà marquée par de nombreuses incertitudes du fait de la crise sanitaire, les familles ont plus que jamais besoin de stabilité", considère le président du département André Allary (DVD), qui demande "le gel des décisions pour la rentrée scolaire 2021-2022".

Avec les deux élus chargés des collèges, il a écrit à cette fin au directeur académique des services de l'Éducation nationale à Dijon, Fabien Ben, pour lui demander "le maintien de l'ensemble des moyens dévolus jusqu'alors aux établissements scolaires". À défaut, ils exigent "un moratoire" sur les mesures envisagées pour la rentrée.

La préparation de la prochaine rentrée suscite des inquiétudes et des mécontentements dans d'autres départements, comme dans le Rhône où des appels à la grève ont été lancés par des syndicats dans des collèges et lycées de Vaulx-en-Velin et Villeurbanne.

Mardi à l'Assemblée nationale, le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, s'est vu reprocher par le député PCF de Seine-Maritime Sébastien Jumel de préparer "une saignée" pour la prochaine rentrée.

 "Le sentiment que nous avons partout dans nos territoires c'est que les inspections bâtonnent à la craie: classes fermées, dotations globales horaires supprimées dans le second degré", a dit le parlementaire.

 "Comment pouvez-vous parler de saignée, je vais vous donner juste un chiffre: l'année prochaine, il y a 65.000 élèves en moins à l'école primaire, il y aura plus de 2.500 postes en plus. Nous allons battre le record du taux d'encadrement favorable à l'école primaire, donc parler de saignée a quelque chose d'indécent", a répondu le ministre.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

L’ENIL de Mamirolle finaliste du premier concours culinaire de la région

La remise des prix du premier concours régional "Tous à table" à destination des équipes de cuisine des lycées de Bourgogne-Franche-Comté a eu lieu ce mercredi 5 juin au lycée François Mitterrand à Château-Chinon en Bourgogne. Seul représentant comtois, l’ENIL de Mamirolle a été devancé par les lycées bourguignons. 

Classement QS World : l’Université de Franche-Comté progresse au classement mondial

Dans un communiqué du 6 juin 2024, l’université de Franche-Comté indique qu’elle fait partie des rares universités françaises à progresser cette année dans le prestigieux classement qui distingue 1.500 établissements à travers le monde et parmi lesquels figurent seulement 35 français.

Derrière le lion, le réseau des Alumni comtois…

PUBLI-INFO • Parce que nous avons besoin de liens durables dans une société en pleine mutation, découvrez la plateforme digitale innovante que l’université de Franche-Comté a souhaité mettre à la disposition de ses étudiants, anciens et actuels et ses partenaires, un outil utile, performant et à la pointe de l'innovation. D’ores et déjà, il a rapproché des milliers de membres et a développé leurs échanges professionnels.

Parcoursup : Ouverture de la phase d’admission ce jeudi 30 mai

La phase d’admission Parcoursup débutera ce jeudi 30 mai à 19h pour les 945.000 candidats qui ont validé au moins 1 vœu dans l'enseignement supérieur sur Parcoursup. La plateforme sera disponible en mode consultation dans un premier temps puis plus tard dans la soirée, les élèves pourront répondre aux propositions d’admission.

Groupes de niveau au collège : les parents d’élèves de Valdahon appellent à manifester

Le mercredi 29 mai 2024, les parents d’élèves du collège Edgar Faure de Valdahon appellent les autres parents à ne pas mettre leurs enfants au collège en vue d'une action "collège mort". La raison ? Montrer leur indignation face au fait que les élèves des classes de 6ème et 5ème seront triés par groupe de niveau dès la rentrée prochaine. Une manifestation est prévue dans la matinée du mercredi 29 mai.

À Sancey, une action “collège mort” pour dénoncer les groupes de niveau

Une action "collège mort" aura lieu au collège Henri Fertet de Sancey mercredi 29 mai 2024. Les parents d’élèves sont invités à ne pas envoyer leurs enfants au collège ce jour-là  et à se rassembler devant l’établissement à 10h. Une journée nationale de mobilisation contre la réforme du "choc des savoirs" aura également lieu le samedi 25 mai à 10h30 à Besançon. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.68
peu nuageux
le 13/06 à 15h00
Vent
3.05 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
49 %