Rentrée sous tension à l'université de Bourgogne : 200 personnes dans les rues de Dijon

Publié le 07/10/2016 - 08:20
Mis à jour le 07/10/2016 - 08:54

Environ 200 personnes, selon la police, ont manifesté jeudi à Dijon contre les orientations budgétaires du président de l’Université de Bourgogne, Alain Bonnin, qui a récemment porté plainte après la perturbation du dernier conseil d’administration.

 ©
©

Rassemblés en début d'après-midi ce jeudi 7 octobre 2016 devant la salle où se tenait la cérémonie solennelle de rentrée de l'université, les manifestants protestaient contre le projet de suppression de 30.000 heures de cours.

L'université de Bourgogne accueille depuis la rentrée 600 étudiants supplémentaires, "ce qui représente 3,8 millions d'euros", tandis que "des efforts sont faits depuis de nombreuses années", a déclaré le directeur de cabinet du président, Sylvain Comparot. "Le président Alain Bonnin présente pour la première fois un budget en déséquilibre à -2,5 millions d'euros", a ajouté M. Comparot, ajoutant que cette situation devait entraîner des "mesures difficiles" concernant "tous les services".

"Des choix budgétaires difficiles"

Le 29 septembre, le conseil d'administration avait été interrompu après l'intrusion de manifestants. Dans un communiqué, le président de l'université avait relaté avoir, "malgré leur violence verbale comme physique inqualifiables, engagé un dialogue avec eux pendant près de trois heures". Il avait admis "des choix budgétaires difficiles". "Situation que l'on partage avec nombre d'universités en France, dont les dotations sont notoirement insuffisantes", avait-il poursuivi.

M. Bonnin avait alors annoncé un "dépôt de plainte pour les violences subies, notamment auprès d'agents de l'université, et pour les dégradations matérielles constatées". Le syndicat étudiant UNI (droite) avait condamné les "violences inacceptables envers le président et les bâtiments de l'université", tout en fustigeant le "manque de courage et d'ambition" dans la gestion de M. Bonnin. Selon le syndicat, "aujourd'hui toutes les formations sont menacées par le manque de moyens".

Pour résorber le déficit, l'UNI avait appelé à "laisser la possibilité aux entreprises et aux particuliers de financer les universités" et à "aller plus loin" dans le débat sur la sélection. L'Unef n'a pas pu être joint dans l'immédiat. Le prochain conseil d'administration de l'université est prévu le 19 octobre 2016.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Groupe scolaire Ste Famille | Ste Ursule : deux nouveaux BTS en apprentissage pour la rentrée 2022 !

PUBLI-INFO • Dès la rentrée scolaire prochaine, le Groupe scolaire Ste Famille | Ste Ursule à Besançon ouvre deux nouveaux BTS en apprentissage : un BTS Commerce international et un BTS Tourisme. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 31 août. Découvrez les forces, les débouchés et les conditions de formation lors d'un après-midi Portes ouvertes mercredi 29 juin !

Concours « Je filme le métier qui me plait » : huit lauréats en Bourgogne Franche-Comté

Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, en charge des lycées, de l’offre de formation, de l’apprentissage et de l’orientation, a présidé la cérémonie de remise des prix régionaux du concours "Je filme le métier qui me plait", mercredi 8 juin 2022 au cinéma Mégarama d’École-Valentin. 49 films ont été présentés, huit lauréats régionaux ont été récompensés.

Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.63
pluie modérée
le 25/06 à 21h00
Vent
1.45 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
99 %

Sondage