Réouverture : le "tour de France" de Macron passera par la Nièvre vendredi

Publié le 19/05/2021 - 16:39
Mis à jour le 19/05/2021 - 16:39

Pour marquer la réouverture progressive du pays, Emmanuel Macron assiste mercredi à des entraînements de foot dans l’Aube, où il dévoilera le nouveau « Pass Sport », consacrera vendredi une visite dans la Nièvre aux lieux culturels puis les jours suivants une autre dédiée aux cafés-restaurants.

Hasard du calendrier, il assistera mercredi soir à la finale de la Coupe de France de football au Stade de France. Si les spectateurs pourront revenir mercredi dans les établissements sportifs extérieurs (stades) avec une jauge de 35% et jusqu'à 1.000 personnes assises, le match se jouera toutefois à huis clos, puisqu'il débutera après le couvre-feu fixé à 21H00.

Mercredi, à Pont-Sainte-Marie (Aube), le chef de l'Etat assistera à une animation basket pour des jeunes d'un quartier populaire puis à un entraînement de foot des jeunes du FC Pont-Sainte-Marie, dans le stade municipal, où il échangera avec les élus locaux, les encadrants des clubs, les parents et les jeunes pratiquants.

Accompagné des ministres de l'Éducation Jean-Michel Blanquer et de la Jeunesse et des Sports Roxana Maracineanu, il présentera à cette occasion le nouveau "Pass Sport" promis en novembre, une aide de 50 euros par enfant pour participer aux frais d'inscription dans un club.

Elle sera disponible à la rentrée pour tous les enfants éligibles à l'allocation de rentrée scolaire, soit 5,2 millions d'enfants, ainsi qu'à ceux qui perçoivent l'allocation d'éducation pour enfant handicapé. Au total, près de 5,4 millions d'enfants et trois millions de familles pourront en bénéficier.

"Si elle obtient l'impact escompté, nous financerons son renouvellement en 2022", a précisé l'Elysée, qui estime que cette mesure coûtera environ 100 millions d'euros par an, avec l'hypothèse que seulement une moitié des éligibles en profiteront.

Ce qui apporterait déjà une grosse bouffée d'oxygène aux clubs, qui craignent de ne pas voir revenir leurs adhérents après la pandémie.

Pour promouvoir ce dispositif, Tony Parker et la footballeuse Laure Boulleau accompagneront la visite.

Côté politique, étaient  présents notamment le maire de Troyes François Baroin ainsi que le président LR de la région Grand Est Jean Rottner.

Le chef de l'Etat, qui souhaite effectuer un "tour de France" pour accompagner la reprise des activités et des lieux de vie en raison du recul de l'épidémie, effectuera vendredi un autre déplacement, cette fois dans la Nièvre "consacré à la réouverture des lieux culturels et au Pass culture", selon son agenda officiel.

Il devrait dans les jours suivants consacrer un autre déplacement aux cafés et restaurants, dont les terrasses rouvrent mercredi, selon son entourage.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Tarification des transports dans le Grand Besançon : « trop de catégories sociales ont été oubliées » (N. Bodin)

Soumis au vote lors de la dernière assemblée communautaire de Grand Besançon, la question de la nouvelle tarification des transports a fait débat… Accordée pour les demandeurs d’emploi inscrits à pôle emploi, la gratuité totale n’a pas été approuvée pour les collégiens. Nicolas Bodin, à la tête du groupe PS au conseil municipal de Besançon au sein de la majorité de la maire EELV d’Anne vignot, estime que certaines catégories sociales n’ont pas été prises en compte. Il revient sur le sujet dans nos colonnes…

Emmanuel Macron charge Elisabeth Borne de former un « gouvernement d’action »

Dans un entretien à l’AFP ce dimanche 26 juin, Emmanuel Macron assure avoir demandé à la Première ministre, Elisabeth Borne, de lui présenter en fin de semaine prochaine des "propositions" pour "un nouveau gouvernement d’action" qui sera nommé "dans les premiers jours du mois de juillet". Soit, a priori, avant le discours de politique générale de la cheffe du gouvernement devant le Parlement annoncé pour le 5 juillet et l’adoption, le lendemain, du "paquet pouvoir d’achat" en Conseil des ministres.

Emmanuel Macron enjoint les oppositions réticentes à s’inscrire dans la voie de « compromis »

Les oppositions ont fraîchement accueilli l'allocution d'Emmanuel Macron ce mercredi 22 juin 2022 qui, avant d'entamer ce jeudi un marathon international, les a enjointes à "clarifier" dans les 48 heures la manière de "bâtir des compromis" pour résoudre la crise politique née des élections législatives.

Un groupe Nupes à l’Assemblée ? le PS, EELV et le PCF refusent la proposition de J-L Mélenchon

Mise à jour • "La Nouvelle union populaire écologique et sociale devrait se constituer comme un seul groupe" à l'Assemblée nationale, a "proposé" ce lundi 20 juin 2022 Jean-Luc Mélenchon, inquiet que l'obtention de 89 députés par le RN remette en cause son "statut" de première opposition à Emmanuel Macron. La proposition a été déclinée par le PS, EELV et le PCF...

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.97
couvert
le 29/06 à 6h00
Vent
1.18 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
96 %

Sondage