Christophe Grudler : Reprise d'Alstom, pas sans la branche transport

Publié le 02/06/2014 - 12:06
Mis à jour le 02/06/2014 - 12:19

Le conseiller général MoDem de Belfort-Est, Christophe Grudler, met en garde contre le risque d'oublier Alstom Transports Belfort, dans le cadre de la réflexion en cours sur la reprise de la division Énergie d'Alstom.

ornans-259.jpg
©Alexane
PUBLICITÉ

« Je ne souhaite pas qu’Alstom Transports Belfort, qui emploie 550 salariés sur place, soit la victime collatérale d’un plan de reprise de l’énergie. Cette entité risque d’apparaitre comme une enclave sur un site de 80 hectares presqu’entièrement dédié à l’énergie », a-t-il souligné dans un communiqué.

Alstom Transports fabrique à Belfort des motrices de TGV et des motrices Diesel et participe, dans une moindre mesure, à la réparation des machines, vendues notamment à la SNCF.

Selon M. Grudler, « tout cela est fragile : les TGV ne se vendent pas beaucoup en ce moment, et les contrats pour les motrices Diesel (notamment avec l’Asie centrale) spécifient que la plupart des machines soient construites dans les pays acheteurs ».

« Si on ne bouge pas, Alstom Transports peut être condamné à Belfort », alors que « le site ne manque pas d’atouts », ajoute-t-il, précisant qu’à Ornans, Reichhoffen et La Rochelle, « d’autres usines d’Alstom Transports sont en plein développement ».

Pour Christophe Grudler, « se limiter au secteur de l’énergie, sans se préoccuper de nos autres industries, serait une erreur qui pourrait nous coûter cher en terme d’emplois ».

« Tout cela est bien sûr question de volonté politique, et de la capacité d’union des élus locaux, pour parler d’une seule voie auprès des industriels et de l’Etat : le consensus local est la condition de la réussite », estime-t-il.

Le conseiller général milite ainsi pour « que Belfort se positionne de façon forte et déterminée » dans les négociations en cours actuellement et que les collectivités locales et l’Etat montrent « leur volonté d’accompagner les projets d’Alstom Transports à Belfort » :

  • Dans le cadre d’un éventuel accord avec GE, Alstom Transports va récupérer l’activité Signalétique de GE. Il faut que cette activité se localise à Belfort
  • Pour qu’Alstom Transports se renforce dans la réparation des trains, utilisons une partie des 30 hectares de friche ferroviaire du dépôt SNCF de Belfort. Les voies de retournement ou la rotonde n’ont plus aucune utilité depuis l’arrivée du TGV
  • Il faut pouvoir soutenir tout projet ferroviaire pouvant être localisé à Belfort, en proposant un portage public-privé intelligent (avec la Sempat ou un autre outil économique).
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

250 à 350 embauches pour PSA Vesoul

250 à 350 embauches pour PSA Vesoul

La plateforme logistique de pièces détachées du constructeur automobile de Vesoul recrute. D'ici la fin de l'année, 250 à 350 emplois sont à pourvoir sur différents postes. PSA assure prendre en charge la formation du personnel. 

La poste de Mouthe rouvre ses portes

La poste de Mouthe rouvre ses portes

Nouvelle signalétique, mobilier moderne, couleurs dynamiques, espace clair, nouvel accueil, tout a été repensé à la poste de Mouthe… Elle rouvre ses portes le 29 juillet 2019 à 14h00. Elle était fermée depuis le 13 juin dernier.

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.99
nuageux
le 24/07 à 0h00
Vent
1.54 m/s
Pression
1017.27 hPa
Humidité
82 %

Sondage