Reprise partielle de Mim : soulagement pour les magasins de Besançon, Dole et Vesoul

Publié le 30/03/2017 - 16:18
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:07

Le tribunal de commerce de Bobigny a validé en début de semaine la liquidation partielle de l'enseigne d'habillements "Mim".  800 salariés risquent de se retrouver sans emploi. En Franche-Comté, trois magasins sur sept font l'objet d'une reprise par le Suisse Tally Weijl. Besançon Chateaufarine est sur la liste mais pas les magasin d'École-Valentin, de Pontralier, de Belfort et de Montbéliard. 

capture_decran_2017-03-30_a_15.44.10.jpg
© Dr
PUBLICITÉ

Sur les six offres en lice pour la reprise de l’enseigne fondée en 1976, placée en redressement judiciaire en novembre, le tribunal a retenu celle déposée par l’enseigne suisse Tally Weijl qui devrait reprendre notamment dans l’est , en association avec le Français Etam, 71 points de vente sur les 233 magasins en propre (et 90 affiliés) implantés sur toute la France.

Le comité d’entreprise avait voté à l’unanimité pour le plan de reprise de la Compagnie du Clémenty, qui prévoyait de sauver plus de 90 % des emplois en CDI et de relancer la marque. Mais le tribunal a estimé que cette offre ne présentait pas de garanties financières suffisantes, selon l’avocate des salariés, Me Justine Candat, du cabinet LBBA.

Plus de trois millions d’euros étaient nécessaires dans l’immédiat pour faire repartir Mim, qui cumule une dette de 60 millions d’euros et accusait une perte de 9 millions sur le dernier exercice.

Mim comptait six magasins Franche-Comté. Ceux de Besançon Chateaufarine, Dole et Vesoul font partie des enseignes reprises par Tally Weijl.  Les magasins d’École-Valentin, de Pontarlier (affiliés) mais aussi de Montbéliard et Belfort ne sont pas sur la liste. Les salariés n’ont pour l’heure que très peu d’informations sur l’avenir. Les affiliés recherchent actuellement des solutions vers d’autres enseignes afin de pouvoir poursuivre l’activité et sauver des emplois. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

OFFRES D'EMPLOI • Envie de rejoindre un environnement qui bouge ? Intégrez une équipe de 50 collaborateurs au sein d’une entreprise tant grandissante que stimulante et découvrez de nouvelles possibilités avec LEO & Associés ! Plusieurs postes sont à pourvoir : Commercial clientèle Particuliers et/ou Professionnels, Chargé de clientèle Entreprise, Gestionnaire sinistres spécialisé ou non (flottes, construction), Gestionnaire administratif assurance et Assistant(e) polyvalent(e) d’accueil.

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Pour celles et ceux qui ont peur de ne pas réussir leurs saucisses, brochettes ou autres viandes, "il n'y a plus de soucis à avoir avec le barbecue Traeger", selon Aurélien Philippe, vendeur en électroménager au magasin Boulanger à Besançon qui précise que "cela ne peut pas brûler, car on ne met pas directement les aliments en contact avec la chaleur".

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le mois de mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert Beaux-Arts au centre-ville de Besançon. La case de Sophie propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Soyez prêts à la rentrée avec IKEA Dijon exceptionnellement ouvert le 15 août

Soyez prêts à la rentrée avec IKEA Dijon exceptionnellement ouvert le 15 août

publi-info • Fin août approche. C’est le moment où jamais de vous demander si vous êtes prêts pour la rentrée, qu’il s’agisse d’aménager la chambre du dernier qui rentre au CP ou d’aider la plus grande qui prend un appartement. Alors, pour être certain de ne rien oublier, IKEA Dijon vous ouvre exceptionnellement ses portes le 15 août 2019, de 10 à 19 heures.

Sécheresse : la série noire continue pour les agriculteurs

Sécheresse : la série noire continue pour les agriculteurs

Après l’année noire de 2018, les agriculteurs de Franche-Comté subissent une nouvelle fois les aléas météo. L’année 2019 a été marquée par le froid de mai et la canicule de juin. Un nouveau coup de massue pour les exploitants, qui pourraient ne pas résister à une troisième année consécutive dans ces conditions.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15
légère pluie
le 20/08 à 12h00
Vent
1.7 m/s
Pression
1024.45 hPa
Humidité
85 %

Sondage