Retraites : une lettre de la CGT adressée à Éric Alauzet avant l'Assemblée du 8 juin 2023

Publié le 25/05/2023 - 17:07
Mis à jour le 25/05/2023 - 17:44

Après une manifestation qui s’est tenue le 24 mai 2023 devant la permanence du député du Doubs, la CGT Retraités Multipro de Besançon a adressé une lettre ouverte à Eric Alauzet en prévision de la proposition de loi d’abrogation de la réforme des retraites débattue à l’Assemblée nationale le 8 juin 2023.

Archives, manifestation septembre 2022 © Alexane Alfaro
Archives, manifestation septembre 2022 © Alexane Alfaro

Le syndicat a tenu à adresser cette lettre au député afin qu’il puisse se prononcer "en toute connaissance de cause" et "mesurer les conséquences de (son) vote" concernant le recul de l’âge de départ à la retraite rejeté par "70% des français" et "92% des salariés".

Devant ce "refus" des Français de "sacrifier les meilleures années de retraite pour un travail dont ils ne veulent plus : trop pressé, trop vide de sens, trop pénible", les signataires de la lettre évoquent des arguments qui font directement référence à la profession initiale d’Eric Alauzet. 

"En tant que médecin, on vous espère encore en contact avec la réalité vécue de la société" écrivent-il, ou encore "vous n’êtes pas censé ne pas savoir que les Troubles Musculosquelettiques (TMS) restent et de loin la première maladie professionnelle en France (86% des MP reconnues) et qu’elle est en progression de 12% en 2021".

Une lettre adressée au député et au médecin

La CGT reproche également au député d’avoir "participé avec votre majorité à l’affaiblissement du Code du travail et la protection des travailleurs par une refonte des instances représentatives du personnel". Une décision qui aurait entraîné "la disparition des CHSCT et leur fusion avec le Comité d’entreprise pour devenir le Comité Social et Économique (CSE)" engendrant "une diminution des représentants du personnel et le volume des heures qui leur était dédié".

Pour conclure, la CGT rappelle qu’il existe "une vive inquiétude et colère parmi les salariés, futurs retraités ou retraités" et interpelle à la fois le "député de notre circonscription et donc à l’écoute des citoyens" d’une part, et d’autre part, le "médecin, sensible à la souffrance des salariés-es de notre région, victimes dans leur corps, des affres des conditions de travail de plus en plus délétères".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Le Mouvement Franche-Comté veut “stopper” la Pive

Dans un communiqué du 20 avril 2024 intitulé "Stop Pive !", le Mouvement Franche-Comté, représenté par son président Jean-Philippe Allenbach, qualifie le rapport moral et financier 2023 de l’association La Pive (monnaie locale) de "désastreux" et souhaite l’arrêt des subventions publiques qui lui sont allouées.

Il y a 80 ans, les femmes obtenaient le droit de vote : l’hommage d’Aline Chassagne à Besançon

Il y a 80 ans, le 21 avril 1944, les femmes obtenaient le droit de vote en France. Aline Chassagne, adjointe à la maire de Besançon en charge de la culture et du patrimoine historique, a rendu hommage, samedi matin rue Gisèle Halimi, à celles qui se sont battues pour avoir ce droit. Elle a également appelé à "retourner aux urnes".

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Haut Conseil des finances publiques : le gouvernement n’a “pas les moyens” de réaliser des baisses d’impôts sèches

Pierre Moscovici, président du Haut Conseil des finances publiques (HCFP), a estimé mercredi 17 avril 2024 que le gouvernement "n'avait pas les moyens" au vu de l'état de ses finances publiques, de faire des "baisses d'impôts sèches", contrairement aux promesses de l'exécutif.

Élections européennes du 9 juin 2024 : modalités pour s’inscrire et voter

Le 9 juin 2024, les Français en âge de voter et les ressortissants d’un État-membre de l’Union européenne résidant en France seront appelés à voter pour l’élection des représentants de la France au Parlement européen. Comment s'inscrire sur les listes électorales et voter ?

L’élu bisontin Kévin Bertagnoli dépose plainte pour “harcèlement” et “menaces de mort”

Le président du groupe Génération-s et adjoint en charge de la Démocratie participative et de la participation citoyenne à la Ville de Besançon, a décidé de porter plainte auprès du procureur de la République contre les auteurs de publications malveillantes survenues suite à son intervention lors du dernir conseil municipal de Besançon du 4 avril 2024.

Pancartes brandis par les élus RN en conseil régional : les réactions s’enchaînent…

+ Plainte du MRAP • Suite aux pancartes "Violeurs étrangers dehors" brandis par les élus du Rassemblent nationale en soutien au collectif Némésis durant le conseil régional du 11 avril 2024, les réactions s’enchainent… Pour rappel, Marie-Guite Dufay, la présidente de la Région, a indiqué son intention de porter plainte.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 0.7
partiellement nuageux
le 22/04 à 3h00
Vent
1.93 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
96 %