'Rupture de confiance' : Jean-Louis Fousseret retire les fonctions d'adjoint à Jean-Sébastien Leuba

Publié le 29/06/2018 - 09:21
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:43

Le 21 juin 2018, le maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret, a retiré ses délégations de fonctions et de signature à Jean-Sébastien Leuba, 14ème adjoint en charge de la vie des quartiers, de la vie associative et de la jeunesse.

desktop5.jpg
desktop5.jpg
PUBLICITÉ

Conformément à la procédure prévue par le Code général des collectivités territoriales, le conseil municipal a été consulté. Celui-ci s’est prononcé ce 28 juin par délibération contre son maintien dans ses fonctions d’adjoint au Maire. Il reste toutefois conseiller municipal de Besançon.

Les attributions de l’adjoint seront prochainement redistribuées, à savoir, la jeunesse, la vie associative et la vie des quartiers.

Pour Jean-Louis Fousseret,« Retirer une délégation d’adjoint fait partie des responsabilités du maire. J’ai toujours conduit ma majorité, dont Jean-Sébastien Leuba était membre, sur la base de la confiance. Il y a, aujourd’hui, une rupture de confiance qui nuit à la bonne marche de l’administration communale. C’est donc en toute transparence que j’ai souhaité retirer sa délégation à Jean-Sébastien Leuba que j’ai reçu personnellement le jeudi 21 juin dernier, pour assurer aux bisontins jusqu’à la fin de mon mandat une action cohérente et efficace. J’ai personnellement porté cette délégation de la vie des quartiers et de la vie associative pendant 12 ans. Je connais son importance. Le milieu associatif et les maisons de quartiers peuvent être rassurés. La mairie continuera à être présente et à accompagner l’ensemble de leurs initiatives ».

Réaction du groupe Europe écologie les Verts du conseil municipal :

« Les groupes politiques EELV et PCF et société civile ont refusé de voter pour la suppression de la délégation de Jean-Sébastien Leuba. Etant très attachés à la liberté d’expression et d’action des élu(e)s, ce qui a, entre autres, conditionné notre participation à cette majorité municipale, nous ne pouvons pas accepter qu’un adjoint portant une voix différente à l’intérieur du conseil municipal soit démis de ses fonctions.

Cette destitution a d’abord été annoncée comme la conséquence des relations conflictuelles entre l’élu et ses services. Aujourd’hui, un autre motif est mis en avant : la perte de confiance du maire envers son adjoint. Le peu d’éléments et l’inconstance des arguments fournis nous amènent à considérer que cette décision relève plus de l’arbitraire que du factuel. 

Ce qui nous importe, c’est bien la considération de nos engagements, auprès de nos électeurs, de nos agents et de nos collègues élu-es..

Aujourd’hui la question qui nous est posée est celle d’une reconfiguration de notre équipe municipale et qui impacte une délégation fondamentale celle de la Vie associative, de la Vie des Quartiers et de la Jeunesse. Celle-ci même qui assure des liens vitaux avec cette société civile si active à Besançon.

Nous n’avons à ce jour aucune visibilité sur l’organisation future pour assurer une mission aussi essentielle. »

 

2 Commentaires

A impotência é uma insuficiência sexual nos homens. https://aitais.com/gregoryyfyo730/impotencia-sexual-deve-ser-indicadora-de-doencas-graves/
Publié le 29 juin 2018 à 13h30 par • Membre
Article bien incomplet... Surtout à charge. Aucun mot sur l'explication de monsieur LEUBA. Aucun élément sur les réactions de l'opposition municipale... Tout ça est bien décevant...
Publié le 29 juin 2018 à 15h57 par • Membre

2 commentaires

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Anne Vignot pressentie tête de liste de l’ « Équipe » EELV – PCF – À Gauche Citoyen

Anne Vignot pressentie tête de liste de l’ « Équipe » EELV – PCF – À Gauche Citoyen

Plus de cohérence ? Plus d'humain dans la politique ? Plus d'écologie ? Plus d'union ? Tels étaient les maîtres mots mis en avant lors de la conférence de presse qui s'est tenue ce mercredi 3 juillet 2019 salle Bidault au Kursaal de Besançon en présence de membres de "l'Équipe", composée de plusieurs formations politiques à savoir d'élus d'EELV avec en tête Anne Vignot, du PCF, ou encore "À Gauche Citoyen"et quelques dissidents du PS …

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.32
partiellement nuageux
le 17/07 à 3h00
Vent
0.92 m/s
Pression
1015.95 hPa
Humidité
93 %

Sondage