'Rupture de confiance' : Jean-Louis Fousseret retire les fonctions d'adjoint à Jean-Sébastien Leuba

Publié le 29/06/2018 - 09:21
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:43

Le 21 juin 2018, le maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret, a retiré ses délégations de fonctions et de signature à Jean-Sébastien Leuba, 14ème adjoint en charge de la vie des quartiers, de la vie associative et de la jeunesse.

 ©
©

Conformément à la procédure prévue par le Code général des collectivités territoriales, le conseil municipal a été consulté. Celui-ci s’est prononcé ce 28 juin par délibération contre son maintien dans ses fonctions d’adjoint au Maire. Il reste toutefois conseiller municipal de Besançon.

Les attributions de l’adjoint seront prochainement redistribuées, à savoir, la jeunesse, la vie associative et la vie des quartiers.

Pour Jean-Louis Fousseret,"Retirer une délégation d’adjoint fait partie des responsabilités du maire. J’ai toujours conduit ma majorité, dont Jean-Sébastien Leuba était membre, sur la base de la confiance. Il y a, aujourd’hui, une rupture de confiance qui nuit à la bonne marche de l’administration communale. C’est donc en toute transparence que j’ai souhaité retirer sa délégation à Jean-Sébastien Leuba que j’ai reçu personnellement le jeudi 21 juin dernier, pour assurer aux bisontins jusqu’à la fin de mon mandat une action cohérente et efficace. J’ai personnellement porté cette délégation de la vie des quartiers et de la vie associative pendant 12 ans. Je connais son importance. Le milieu associatif et les maisons de quartiers peuvent être rassurés. La mairie continuera à être présente et à accompagner l’ensemble de leurs initiatives".

Réaction du groupe Europe écologie les Verts du conseil municipal :

"Les groupes politiques EELV et PCF et société civile ont refusé de voter pour la suppression de la délégation de Jean-Sébastien Leuba. Etant très attachés à la liberté d'expression et d’action des élu(e)s, ce qui a, entre autres, conditionné notre participation à cette majorité municipale, nous ne pouvons pas accepter qu'un adjoint portant une voix différente à l'intérieur du conseil municipal soit démis de ses fonctions.

Cette destitution a d'abord été annoncée comme la conséquence des relations conflictuelles entre l'élu et ses services. Aujourd'hui, un autre motif est mis en avant : la perte de confiance du maire envers son adjoint. Le peu d'éléments et l’inconstance des arguments fournis nous amènent à considérer que cette décision relève plus de l'arbitraire que du factuel. 

Ce qui nous importe, c'est bien la considération de nos engagements, auprès de nos électeurs, de nos agents et de nos collègues élu-es..

Aujourd'hui la question qui nous est posée est celle d'une reconfiguration de notre équipe municipale et qui impacte une délégation fondamentale celle de la Vie associative, de la Vie des Quartiers et de la Jeunesse. Celle-ci même qui assure des liens vitaux avec cette société civile si active à Besançon.

Nous n'avons à ce jour aucune visibilité sur l'organisation future pour assurer une mission aussi essentielle."

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

2e tour des législatives 2024 : réaction d’Éric Fusis, candidat RN battu dans la 2e circonscription du Doubs

Dans la deuxième circonscription du Doubs, Éric Fusis, le candidat du Rassemblement National est arrivé derrière la candidate du Nouveau Front populaire, Dominique Voynet, lors du deuxième tour des élections législatives anticipées de ce dimanche 7 juillet 2024.

2e tour des législatives 2024 : réaction de Séverine Véziès (Nouveau Front populaire)

Dans la première circonscription du Doubs, Séverine Veziès, candidate du Nouveau Front populaire est arrivée en troisième position (31,51%) derrière Laurent Croizier (36,18%, élu) et Thomas Lutz (32,31%) lors du second tour des élections législatives anticipées du dimanche 7 juillet 2024. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.09
partiellement nuageux
le 16/07 à 06h00
Vent
2.99 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
95 %