Sante.fr, le nouveau service public d’information déployé en Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 10/03/2019 - 09:01
Mis à jour le 08/03/2019 - 17:09

Le site Sante.fr est opérationnel en Bourgogne-Franche-Comté depuis le 21 février 2019. Un nouveau service proposé par le Ministère des Solidarités et de la Santépour rendre accessible à tous une information fiable sur la santé fournie par plus d’une quarantaine de sources de référence.

Sante.fr
©Sante.fr
PUBLICITÉ

Près de 53% des usagers français déclarent rechercher des informations sur internet pour préserver leur santé. Ils sont plus de 80% à utiliser leur smartphone pour effectuer ces recherches. Pour « mieux informer, mieux accompagner les usagers dans leur parcours », l’ensemble des acteurs du système de santé ont construit un nouveau service désormais opérationnel en Bourgogne-Franche-Comté.

Après Ile-de-France, Grand Est, Pays de la Loire et PACA, et en même temps que le Centre Val de Loire, le site est déployé dans la région depuis le 21 février. L’ARS, moteur de ce déploiement, a présenté le portail à ses partenaires réunis à Dijon ce jeudi 7 mars.

Un annuaire, un moteur de recherche…

Sur Sante.fr, le grand public peut d’abord consulter un annuaire qui compte à ce stade plus de 200 000 références de professionnels de santé, établissements sanitaires ou médico- sociaux et autres services.

En créant un compte personnel, il a également accès à des informations géolocalisées par exemple sur des épisodes de pollution, des événements sanitaires en cours ou simplement pour trouver une pharmacie de garde.

Un moteur de recherche s’enrichit au fil des contributions. Un espace Lab accueille les idées, les propositions et les évaluations des usagers, le service visant aussi à répondre aux besoins des Français de prendre part activement aux choix qui les concernent (facteurs de risque, parcours thérapeutique…)

Prévention, maladies et traitements … Sante.fr offre un accès unique à des informations fiables et personnalisées agrégées des sites Internet des institutions publiques et privées labellisées (associations, sociétés savantes, universités…) 5 000 articles sont d’ores et déjà consultables sur les préoccupations de chacun.

Disponible également sous la forme d’une application mobile, Sante.fr propose encore un assistant personnel et permet de recevoir des notifications et alertes territorialisées.

Le site poursuit son déploiement sur l’ensemble du territoire national au premier semestre 2019.

(Communiqué de l’ARS)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Grossesse : l’ARS souhaiterait que les futurs parents accèdent davantage à l’entretien prénatal précoce

L'Agence Régionale de Santé (ARS) indique ce 21 mars 2019 sa volonté de "généraliser l’accès" à l'entretien prénatale précoce aux futurs parents en Bourgogne-Franche-Comté. Cette disposition entre, selon elle, dans les priorités inscrites dans le projet régional de santé.

Recherche : un médicament « vivant » pour vaincre la leucémie

C'est une première mondiale. Après cinq années de recherche, les Dr Christophe Ferrand et Dr Marina Deschamps aidés de  leur équipe de l'établissement français du sang Bourgogne Franche-Comté à Besançon ont développé de nouvelles immunothérapies dans le traitement de la leucémie. La création d’une start-up est en réflexion afin de lever deux à quatre millions d’euros.

Vin, bière ou whisky, quel taux l’alcool pour un verre ?

THÈME DE LA SEMAINE : LA SAINT-PATRICK #4 • Macommune.info a lancé le 4 mars 2019 une nouvelle rubrique intitulée "La question (pas si) con". Chaque jour, une question est posée, accompagnée de la réponse sur un thème hebdomadaire différent. Cette semaine, il s'agit de questions que l'on est susceptibles de se poser sur le thème de la Saint-Patrick (le 17 mars) : à votre avis, vin, bière ou whisky, quel taux l'alcool pour un verre ?

Les députés autorisent les pharmaciens à délivrer certains médicaments sans ordonnance

Mercredi 13 mars 2019, les députés ont prévu en commission dans le cadre de l'examen du projet de loi santé d'autoriser les pharmaciens à délivrer dans certaines conditions des médicaments normalement sous ordonnance pour des pathologies bénignes comme des cystites ou angines. Les députés ont aussi prévu, à l'initiative du rapporteur et de certains députés LREM, de permettre aux infirmiers d'adapter des traitements en fonction des résultats d'analyses de biologie médicale des patients

Choix du médecin traitant : bientôt des voies de recours pour les patients

Les patients dépourvus de médecin traitant auront des voies de recours pour en obtenir un lorsqu'ils ne parviennent pas à en trouver, ont voté jeudi les députés en commission, à l'occasion de l'examen du projet de loi santé. Des amendements de deux députés apparentés MoDem et d'un LR ont été adoptés pour ainsi "rendre opposable l'accès au médecin traitant pour tout assuré en faisant la demande".

Commerçants solidaires, ensemble aux côtés des malades atteints de sclérose en plaques !

Forte de ses cinq années de succès, la Fondation ARSEP renouvelle sa campagne "Maman je t’aime un peu, beaucoup, solidairement !" Dans le département du Doubs, des commerçants participeront à cette campagne en plaçant une tirelire sur leur comptoir et une affiche en vitrine durant tout le mois de mai : un appel à la générosité du public pour que la recherche avance et donne espoir aux malades et à leurs familles de vaincre un jour la sclérose en plaques.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.74
ciel dégagé
le 23/03 à 18h00
Vent
1.32 m/s
Pression
1026.37 hPa
Humidité
72 %

Sondage