Santé : un contrat signé entre le Pays des Portes du Haut Doubs et l’ARS

Publié le 12/07/2021 - 15:10
Mis à jour le 16/07/2021 - 15:23

La communauté de commune des Portes du Haut-Doubs a signé le 9 juillet 2021 un contrat local de santé (CLS) avec l’Agence de la Santé et plusieurs autres partenaires.

 © DR
© DR

Le CLS a été signé entre : l’ARS BFC, la CC des Portes du Haut-Doubs, le conseil régionale de BFC, le conseil départemental du Doubs, l’Education national, la caisse primaire d’Assurance maladie du Doubs et la mutualité sociale agricole de FC.

Le contrat local de santé se donne plusieurs missions. Selon l’ARS, il permet "d’améliorer la prévention", "favoriser les parcours de santé", "renforcer les soins de proximité", "agir sur les facteurs environnementaux ayant une incidence sur la santé".

À tire d’exemple, il promeut une série d’actions comme le Pass’Santé Jeunes de Bourgogne-Franche-Comté. Pour rappel, le site web du Pass Santé Jeunes vient de subir une refonte intégrale pour intégrer les dernières évolutions technologiques.

14 thématiques de santé sont abordées sur le site ( pour les 12-15 ans et les 16 ans et +) :

  • Alcool
  • Amour et sexualité
  • Bien manger, bien bouger
  • Bien vivre ensemble
  • Bruit, musique et audition
  • Cannabis, etc.
  • Internet, moi et les autres
  • Mal-être
  • Moi dans mon environnement
  • Mon corps au quotidien
  • Sports et Loisirs en sécurité
  • Sécurité sociale
  • Sécurité routière
  • Tabac
Le contrat local de santé tend donc à rapprocher les acteurs de la santé avec les habitants d’un territoire. Il engage les collectivités locales est les acteurs de santé d’un territoire avec l’ARS. Le but est de "réduire les inégalités sociales et territoriales de Santé", conclut l’ARS.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Numérique en santé : l’Europe consolide son soutien à la plateforme régionale eTICSS

Au cœur de la stratégie e-santé en Bourgogne Franche-Comté, eTICSS est l’outil clé de la transformation numérique des parcours de santé dans la région. Dans un communiqué daté du 3 avril 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté annonce avoir mobilisé 10,5 millions d'euros de financements européens pour la seconde phase du projet numérique.

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté se mobilise pour attirer et fidéliser les professionnels de santé

L’agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté anime depuis un an, avec ses partenaires, un plan de mobilisation en faveur des métiers du social, du médico-social, et de la santé. Les mesures concrètes, de l’orientation à l’emploi, sont d’ores et déjà nombreuses. On fait le point.

Salon Bio&Co à Besançon : des voies s’élèvent face à des pratiques ”douteuses voire dangereuses”

Dans un communiqué du 25 mars 2024, le collectif ”à gauche citoyen !” souhaite mettre en garde la population contre la tenue du salon Bio&Co en avril prochain à Besançon. Dominique Voynet, secrétaire régionale EELV Franche-Comté, dénonce également plusieurs pratiques. Pourquoi ?

Les étudiants en santé de l’Université de Franche-Comté soignent les nounours depuis 20 ans

L'Hôpital des Nounours accueille chaque année des enfants de moyenne et de grande section de maternelle, afin de leur faire découvrir le monde hospitalier et lutter contre l'effet blouse blanche et les craintes qui l’accompagnent. Cette année, cette action, fondée par l’ANEMF, est organisée par les étudiants en santé de l’université de Franche-Comté et fête ses 20 ans.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.27
couvert
le 16/04 à 6h00
Vent
5.03 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
92 %