Saône-et-Loire : un jeune homme mis en examen pour les meurtres de son père et de sa grand-mère

Publié le 20/04/2019 - 12:04
Mis à jour le 20/04/2019 - 12:04

Un homme de 25 ans, suspecté d’avoir tué son père et sa grand-mère jeudi à Romenay (Saône-et-Loire), a été mis en examen vendredi pour meurtres et écroué, a-t-on appris ce samedi 20 avril 2019 auprès du parquet.

Souffrant de troubles psychiques, le jeune homme a été placé en détention dans une unité spécialisée de l'administration pénitentiaire située près de Lyon, a indiqué le parquet de Châlon-sur-Saône, confirmant une information du quotidien régional Le Bien Public.

Lors de son audition, le jeune homme a reconnu les faits "en les intégrant manifestement dans des explications qui sont liées à un délire persécutif. Il a tenu des propos incohérents qui questionnent sur sa santé mentale", a précisé à l'AFP le parquet.

Deux corps frappés à l'arme blanche

L'homme de 25 ans avait été placé en garde à vue par les gendarmes jeudi matin après la découverte du corps des deux victimes, âgées de 52 et 87 ans, à leurs domiciles respectifs situés à Romenay et ses alentours.

Sur place, les enquêteurs ont constaté que les deux corps avaient été frappés à l'arme blanche. Le quinquagénaire a reçu plusieurs coups de couteau tandis que sa mère a été touchée par un coup de couteau "important" au cou.

En 2016, le même homme avait été déclaré irresponsable pénalement de la mort de sa mère dont il avait été accusé, après avoir été un temps incarcéré. La cour d'appel de Dijon avait motivé son jugement en avançant un trouble psychique ou neuro-psychique ayant aboli son discernement ou le contrôle de
ses actes. Le jeune homme avait été placé sous contrainte en service psychiatrique. Mais il en était sorti en décembre 2018.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.12
légère pluie
le 22/06 à 6h00
Vent
3.8 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
96 %