Saviez-vous qu'il est possible d'accorder vins du Jura et plats exotiques ?

Publié le 02/10/2020 - 14:01
Mis à jour le 02/10/2020 - 14:49

Pour le dernier article de notre série spéciale "Foires aux vins", nous avons choisi de vous parler d'accords mets et vins. Et en voilà un que vous n'aviez peut-être pas vu venir : cuvée tradition Chardonnay-Savagnin et curry thaïlandais vert !

Accord vin du Jura et plats exotiques 
Bouteille ©Vins du Jura ©
Accord vin du Jura et plats exotiques Bouteille ©Vins du Jura ©

On sait que les vins du Jura s'accordent parfaitement avec les le Mont d'Or, le Comté, la Cancoillotte, la raclette, les morilles, le poulet, etc. en gros, tout ce qui touche à notre terroir franc-comtois. Et si on sortait de la région, du pays et même du continent, ça donnerait quoi ?

Corine Décoté Saillard, responsable de la commission communication du Comité interprofessionnel des vins du Jura, nous fait sortir des sentiers battus pour proposer des accords mets et vins d'ici avec ailleurs.

Prendre un itinéraire "touristique"

On va partir avec une "cuvée d'initiation" ou "tradition", comme l'appelle Corine Décoté Saillard, c'est-à-dire d'un assemblage Chardonnay-Savagnin. "Pour les gens qui ne connaissent pas ce goût spécifique, ça les amène en douceur à cet arôme qui peut dérouter. Et pour celles et ceux qui le connaissent déjà et l'apprécie, ils trouveront également leur bonheur", nous explique-t-elle.

En cuisine, Corine nous invite à prendre l'itinéraire "touristique", autre que celui que l'on connaît déjà avec les produits du terroir. "On sait que cet assemblage ira très bien avec des notes de curry, d'épices chaudes, de coriandre… comme on en trouve dans la cuisine marocaine et la cuisine asiatique", précise-t-elle.

Mariage équilibré, mariage heureux

"En plus, étant donné qu'on est sur une charpente de goût dont on se souvient, on peut aller sur des mets relevés, épicés, donc c’est très intéressant quand on aime les mets à forte identité". Les vins du Jura "peuvent très bien se marier sans trop dominer."

La responsable de la commission communication donne en exemple : "si vous prenez un Chateauneuf du Pape avec une cuisine marocaine, ça va être bien, mais ça va complètement écraser les arômes. Alors que nos vins permettent un mariage égalitaire où on laisse le conjoint s'exprimer et en le transcendant."

En gros, une cuvée dite "tradition" peut se marier sans complexe avec un jambalaya, un couscous, une pastilla de pigeon ou encore un curry thaï vert.

Pourquoi ces accords sont-ils possibles ?

Corine Décoté Saillard explique que "c'est la même famille aromatique au niveau des épices et en plus, au niveau de la puissance, le vin va vraiment bien tenir le pavé du fait qu'il vienne d'une région un peu fraîche, on a des vins qui ont vraiment de la structure."

À noter : il est important de consommer le vin à la bonne température de service indiquée sur l'étiquette afin d'obtenir tous les arômes qu'il a à vous offrir. Un blanc du Jura qui a un peu de Savagnin doit se consommer à 12 ou 14°C, il ne doit donc pas être conservé au réfrigérateur.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

foire au vin

Quelles sont les différences entre les vins bio et les vins conventionnels ?

On continue notre série d'articles sur les vins dans le cadre des Foires aux vins qui se déroulent chez les cavistes et autres grandes surfaces en ce moment. Cette semaine, nous nous intéressons aux vins dits biologiques, biodynamiques. Ludovic Simard, gérant de La Cave d'Hugo au centre-ville de Besançon, spécialisé dans les vins bio, nous en parle…

Saviez-vous que le vin n’est pas 100% vegan ?

Dans le cadre de la période des Foires aux vins chez les cavistes et dans la grande distribution, nous vous proposons une série d'articles sur le vin. Cette semaine on vous parle de vin vegan. Depuis 2016, il est existe des labels pour le vin tels que Label V ou E.V.E Vegan qui certifient le vin comme 100% d'origine végétale… Mais, le vin n'est-il pas végétalien depuis toujours ? Non et on vous explique pourquoi.

Pourquoi le Savagnin a-t-il un goût de « noix » ?

Dans le cadre de la période des Foires aux vins chez les cavistes et dans la grande distribution, nous vous proposons une série d'articles sur le vin… On commence cette semaine avec une question que beaucoup de Franc-Comtoises et Francs-Comtois se posent : pourquoi le Savagnin, vin du Jura, a-t-il un goût de noix ?

Société

Découvrez le nouveau projet des Vaites de la Ville de Besançon

La maire EELV de Besançon a présenté le nouveau projet des Vaites qui sera soumis au vote du conseil municipal le 30 septembre. Alors que le dossier suit son cours sur le plan judiciaire, la nouvelle version de l'écoquartier a été revue à la baisse avec près de 600 logements au lieu des 1.150 prévus, soit une emprise de 11,5 ha urbanisés contre 16,4 ha à l'origine du projet.

Agressions de soignants qui vaccinent : des maires de Bourgogne Franche-Comté signent une tribune dans Le Monde

Depuis l'ouverture de la vaccination au grand public en France, des agressions ont été signalées à l'encontre de médecins, pharmaciens et soignants dans plusieurs villes de l'Hexagone. Face à ces attaques, 466 maires, directeurs d'hôpitaux et professeurs de médecine, dont de Bourgogne Franche-Comté, ont signé une tribune parue dans Le Monde le 13 septembre dernier, appelant à "un sursaut républicain".

Un chercheur franc-comtois reçoit un financement du MIT pour savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable

VIDEO • Né à Devecey, historien de profession et directeur de recherche au CNRS à l'université de Franche-Comté au laboratoire Chrono-environnement depuis 2018, Emmanuel Garnier a reçu un financement en juin 2021 de 30.000€ du Harvard - MIT pour son projet sur le climat de demain intitulé "Paris facing the climatic crises of the little ice age 15th-19th centuries". Objectif : savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable…

Promotion des saucisses de Morteau et de Montbéliard : une nouvelle directrice et un nouveau président pour l’association A2M

L'Association représentative de la filière saucisse de Morteau IGP et saucisse de Montbéliard IGP négocie une transition en douceur, avec l'arrivée à sa tête de Jean-François Nicolet, recevant son siège de président des mains de Michel Delacroix, qui l'occupait depuis plus de vingt ans. Dans le même temps la direction de l'association est elle aussi en mouvement ; Claire Le Grand succède à Romaric Cussenot, en partance pour la Chambre interdépartementale d'agriculture, apprend-on ce lundi 13 septembre.

Haute-Saône : la plateforme d’appel pour les rendez-vous en centre de vaccination change de numéro

Depuis le lancement de la campagne vaccinale en Haute-Saône, une plateforme d’appel pour la vaccination a été mise en place afin de faciliter la prise de rendez-vous auprès des centres de vaccination du département. Le numéro change à partir de ce lundi 13 septembre.

En retard sur la vaccination, la Suisse généralise à son tour le pass sanitaire

Depuis le lundi 13 septembre 2021, la Suisse a décidé d’étendre largement l’obligation de pass sanitaire, face à une pandémie de Covid-19 qui continue de remplir les hôpitaux et les lits de soins intensifs et un taux de vaccination insuffisant. A titre de comparaison, en France, 69,7 % des habitants sont totalement vaccinés (46,6 M) contre 52,81 % en Suisse (4,54 M).

Des pompiers du Doubs vont apprendre la langue des signes

Afin de pouvoir accompagner dans certaines démarches ou prendre en charge une personne blessée souffrant de surdité, le service départemental d'incendie et de secours du Doubs propose à ses personnels une initiation à la langue des signes française. Premières sessions le lundi 13 et le mardi 21 septembre 2021 au centre de secours principal de Besançon-Est à Chalezeule.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.91
ciel dégagé
le 18/09 à 6h00
Vent
1.1 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
98 %

Sondage