Se faire soigner en clinique privée va devenir de plus en plus cher pour les patients...

Publié le 28/12/2016 - 15:38
Mis à jour le 29/12/2016 - 11:36

Selon une enquête de 60 millions de Consommateurs publiée le 26 décembre 2016, les patients des cliniques privées en France devront payer de plus en plus cher dès le 1er janvier 2017 même en ayant une « bonne » mutuelle. En Franche-Comté, les établissements se situent dans la fourchette basse… 

Dès 2017, les assurances complémentaires santé (ou mutuelles) baisseront le remboursement des dépassements d'honoraires. Dans le cadre de la réforme dite des "contrats responsables", les pouvoirs publics avaient déjà plafonné les remboursements par les complémentaires à 125 % du tarif de la Sécurité sociale en avril 2015. Au 1er janvier 2017, ce plafond est baissé à 100 %. En clair, un nombre non négligeable d’actes médicaux risquent de peser encore plus sur le portefeuille des patients indique 60 millions de consommateurs

Le problème, c'est que les dépassements d'honoraires sont très fréquents. En effet, selon le magazine, sur les 14,5 millions d’interventions réalisées en clinique en 2015, 4 millions ont donné lieu à un dépassement d’honoraires. Autrement dit, à une facturation supérieure au tarif fixé par la Sécu. 

Les différences de prix sont particulièrement perceptibles entre les régions françaises. L’Île-de-France, Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur ou encore l'Alsace "affichent des tarifs en moyenne trois à cinq fois plus élevés". En revanche, la Franche-Comté, la Basse-Normandie, le Limousin, la Corse, le Poitou-Charentes et la Bretagne se situent dans la fourchette basse.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Bientôt des panneaux photovoltaïques au stade Léo Lagrange de Besançon ?

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.25
peu nuageux
le 19/06 à 9h00
Vent
2.68 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
66 %