Sécheresse : la Haute-Saône proche de la situation de crise

Publié le 22/09/2019 - 09:00
Mis à jour le 22/09/2019 - 09:00

La première moitié du mois de septembre 2019 ayant été très déficitaire en pluie, le département de Haute-Saône pourrait passer en situation de "crise" pour la sécheresse dans les jours qui suivent, avec des mesures de restriction plus sévères...

Eau, robinet, sécheresse ©Pixabay
Eau, robinet, sécheresse ©Pixabay
PUBLICITÉ

La première moitié du mois de septembre est très déficitaire en pluie, ce qui accentue le déficit global : deux mois de pluie manquants depuis le début de l’année. L’indice d’humidité des sols continue également de baisser et atteint son niveau le plus bas de l’année.

L’alimentation en eau potable reste localement en tension. Une vingtaine de communes est approvisionnée par camions citernes.

Des mesures supplémentaires à venir?

Des perturbations météorologiques sont attendues fin de semaine et début de semaine prochaine avec des averses possibles. Si celles-ci n’ont pas d’effet sur l’intensité de sécheresse actuelle, le passage à un niveau crise sera envisagé et des mesures plus sévères pourraient être mises en œuvre sur les secteurs les plus touchés.

A ce stade, le niveau « alerte renforcée » est maintenu. Voici un rappel des principales  mesures interdites :

  • l’arrosage des pelouses, espaces verts publics et privés, massifs fleuris et jardins, sauf les potagers privés et plantes en pots (jardinières / balconnières) pour lesquels l’arrosage est autorisé de 20 h à 8 h,
  • le lavage des voitures : hors stations professionnelles, sauf pour les véhicules, ayant une obligation réglementaire ou technique et pour les organismes liés à la sécurité,
  • le remplissage, la remise en eau ou la mise à niveau des piscines à usage privé d’une capacité totale supérieure à 2 m3.

Dans le département de la Haute-Saône, une vigilance particulière est à apporter sur les plans d’eau. Les vidanges sont interdites et les plans d’eau en dérivation ne doivent pas êtrealimentés (prises d’eau interdites).

Retrouvez l’intégralité des mesures sur le site internet

"Ces situations qui deviennent fréquentes, obligent chacun d’entre nous, dans son quotidien, à une prise de conscience pour préserver la ressource en eau."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

2.000 arbres bientôt abattus : des accès de la forêt de Chailluz temporairement interdits

Dépérissement des forêts communales • Selon des études de terrain de l’Office National des Forêts (ONF) 2 000 hêtres, sapins et épicéas en forêt de Chailluz vont devoir faire l’objet d’un abattage sécuritaire dès cet automne et pour l’hiver à venir. Face à l'urgence de la situation, un arrêté municipal interdit temporairement l’accès du public aux secteurs les plus touchés de la forêt de Chailluz et des collines.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.52
nuageux
le 13/11 à 3h00
Vent
1.19 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
97 %

Sondage