Sécheresse : le département du Doubs passe en "niveau crise"

Publié le 14/09/2020 - 14:00
Mis à jour le 14/09/2020 - 15:16

Joël Mathurin, le préfet du Doubs, a décidé de renforcer les mesures de restriction des usages de l’eau pour l’ensemble du département le 11 septembre 2020. Pour rappel, la préfecture du Doubs a placé l'ensemble du  département en alerte sécheresse "renforcée" de niveau 2 par arrêté le 4 août 2020. Un nouveau stade a donc été franchi ce mois-ci...

© D Poirier ©
© D Poirier ©

Depuis plusieurs semaines, la situation dans le département a conduit à une baisse progressive du niveau des cours d’eau. La tendance météorologique pour les prochains jours ne laisse pas entrevoir de pluies suffisamment abondantes pour compenser ce déficit en eau. Compte-tenu de cette situation hydrologique, et notamment la faiblesse de l’étiage des rivières, le seuil de crise est atteint.

Désormais, sont notamment interdites les activités suivantes:

  • le lavage des véhicules hors des stations professionnelles (lavage haute-pression sur une file)
  • le remplissage des piscines privées existantes d’une capacité supérieure à 2 m3
  • l’arrosage des végétaux, publics et privés. Seuls les potagers peuvent être arrosés, uniquement sur une réserve d’eau de pluie
  • le lavage des voiries, sauf impératif sanitaire
  • la lavage des terrasses, toitures et façades, sauf impératif sanitaire
  • l’arrosage des pistes de chantiers est limité au strict nécessaire
  • les fontaines publiques doivent être fermées lorsque cela est techniquement possible - l’irrigation agricole par aspersion.
  • Concernant les plans d’eau, leur vidange et remplissages sont interdits.

Et si on ne respecte pas, que risque-t-on ?

Le non-respect de ces interdictions est passible d'une contravention de 5ème classe d'un montant pouvant atteindre 1500 euros. Des opérations de contrôle seront organisées par les services compétents afin de veiller à la stricte application de cet arrêté.

"Au-delà de ces mesures de restrictions, chacun est invité à économiser l’eau dans les gestes du quotidien", souligne la Préfecture.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Covid : la circulation du virus poursuit sa baisse en Bourgogne Franche-Comté, l’ARS veut maintenir la dynamique de vaccination

La circulation du virus poursuit sa baisse lentement mais continuellement en Bourgogne Franche-Comté selon les derniers chiffres de Santé publique France en date du 14 octobre 2021. Malgré une baisse du nombre d'hospitalisations, le nombre de patients en réanimation est en hausse.

Fin des emballages plastiques au 1er janvier 2022 : la liste des fruits et légumes concernés

Bientôt finies, les courgettes en barquette : dès 2022, de nombreux fruits et légumes frais non transformés ne pourront plus être vendus sous plastique en France, avec des tolérances jusqu'en 2026 pour les plus fragiles comme les fruits rouges, selon un communiqué du gouvernement lundi 11 octobre.

La France se souvient de Samuel Paty

Un an après • De nombreuses écoles, ses collègues enseignants et Emmanuel Macron lui rendront hommage. Un an après l'innommable, la France s'apprête à honorer la mémoire de Samuel Paty, dont l'assassinat a causé une vague d'émotion profonde dans tout le pays.    

Appel à projet transports collectifs en site propre et pôles d’échange multimodaux : 4 lauréats en Bourgogne Franche-Comté

Le Premier ministre a annoncé le 6 octobre 2021 les résultats du quatrième appel à projet national visant à soutenir les collectivités dans leurs projets d’amélioration des mobilités du quotidien. Quatre lauréats de Bourgogne Franche-Comté dont Grand Besançon Métropole et Dijon Métropole bénéficieront d’une subvention pour des travaux à engager avant fin 2025.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.79
ciel dégagé
le 17/10 à 0h00
Vent
0.89 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
97 %

Sondage