Sédentarité : 30 minutes d'exercice par jour bientôt expérimenté en primaire

Publié le 05/11/2020 - 07:45
Mis à jour le 04/11/2020 - 19:40

Pour lutter contre "la bombe à retardement" de la sédentarité chez les enfants, les organisateurs des JO de Paris 2024 et l'Éducation nationale font la promotion de l'expérimentation "30 minutes d'exercice par jour" qui va bientôt démarrer dans quelques écoles primaires. Outre Créteil, les académies de Poitiers, Toulouse, Montpellier, Besançon, Lyon, Réunion doivent aussi se lancer dans l'aventure.

Cette initiative, annoncée il y a déjà quelques mois et qui devait démarrer à la rentrée dans l'Académie de Créteil, va réellement commencer dans six écoles d'ici peu, a expliqué mardi Jean-Marc Serfaty inspecteur d'académie à Créteil, à l'occasion d'une visioconférence.

Ces "30 minutes" d'exercice par jour seront aussi le thème de la semaine olympique et paralympique qui se déroulera en février 2021, a expliqué Marie Barsacq, l'une des directrices du comité d'organisation des JO 2024, soulignant que cette sédentarité était "aggravée" par le confinement.

Pour le cardiologue et médecin du sport François Carré, la sédentarité est "une bombe à retardement".

"Le surpoids et l'obésité qui envahit notre population, en particulier les enfants (15% en surpoids et 4% obèses contre 3% au total dans les années 60) ne dépend pas que de la malbouffe, cela dépend aussi de l'inactivité physique et de la sédentarité", explique ce professeur au CHU de Rennes. Il évoque notamment la survenue de diabète de type 2 chez des ados de 15 ans alors qu'avant cette pathologie n'apparaissait pas avant 40 ans.

La recommandation est "d'au moins une heure d'activité physique par jour" pour les 6 à 17 ans, rappelle-t-il, et compare la sédentarité au tabac: "les gens ne se rendent pas compte que c'est dangereux. C'est comme il y a 60 ans, tout le monde fumait parce qu'on ne savait pas que c'était dangereux".

Alors l'idée est d'utiliser préaux et espaces dans les écoles pour "courir, sauter, lancer, danser", un moyen aussi d'apaiser le climat de la classe, rappelle M. Serfaty.

Astrid Guyart, championne d'escrime, auteure jeunesse et membre de la commission des athlètes du comité d'organisation, intervient parfois dans des classes. Pour elle, "le sport, c'est bien plus que des médailles (...) c'est quel que soit son niveau, une façon de se construire en tant qu'individu, citoyen, s'interroger sur son rapport aux autres, sur le respect de soi, sur le respect de son propre corps (...) , explique-t-elle avec enthousiasme".

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Cinq lycées de Bourgogne Franche-Comté équipés de stations hydrogène, une première en France

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé vendredi 15 janvier 2021 avoir équipé cinq lycées de stations de stockage d'hydrogène, un investissement de 1,5 million d'euros à vocation "pédagogique", visant à "permettre aux lycéens de comprendre l'énergie  hydrogène".

Covid-19 : opération dépistage collectif au lycée de Dannemarie-sur-Crête

Après le constat d’une augmentation du nombre de cas contacts à risque ces dix derniers jours et suite à une recommandation de l'ARS et de la DRAAF BFC, le Lycée Granvelle de Dannemarie-sur-Crète organise une campagne de dépistage collectif Covid-19 lundi 18 et mardi 19 janvier, pour tous les personnels et apprenants.

Cinq lycées de Bourgogne Franche-Comté équipés de stations hydrogène, une première en France

Le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté a annoncé vendredi 15 janvier 2021 avoir équipé cinq lycées de stations de stockage d'hydrogène, un investissement de 1,5 million d'euros à vocation "pédagogique", visant à "permettre aux lycéens de comprendre l'énergie hydrogène".

Incidence de l’épidémie sur l’éducation et la formation : le Ceser Bourgogne Franche-Comté fait un état des lieux

Le Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser) Bourgogne Franche-Comté a recueilli et croisé les témoignages de divers professionnels et apprenants d'établissements d'éducation, d'enseignements et de formation et fait état des ressentis et constats partagés. Il formule des pistes de réflexion et d'action prenant en compte la situation de crise, selon un communiqué du 5 janvier 2021.

Fracture numérique : plus de 200 écoles de la région retenues pour l’appel à projets ENIR

Le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et le Secrétariat général pour l’investissement ont publié en 2020 un appel à projets dont l’objectif était de poursuivre les actions engagées depuis 2017 à travers les appels à projets ENIR « Écoles Numériques innovantes et ruralité » visant à réduire la fracture numérique, particulièrement observée dans les écoles rurales. 

Covid: les enfants iront à l’école lundi « comme prévu » selon Blanquer

Les enfants et adolescents français iront à l'école lundi "comme prévu", a indiqué dimanche le ministre de l'Education nationale  ajoutant que les tests de dépistage du Covid-19 seront "déployés encore plus fortement" dans les lycées. Jean-Michel Blanquer a aussi souhaité que les professeurs puissent être vaccinés le plus rapidement possible "au mois de mars au plus tard."
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.12
couvert
le 18/01 à 18h00
Vent
1.36 m/s
Pression
1028 hPa
Humidité
99 %

Sondage