Sénatoriales 2020 : Jean-François Longeot et sa liste "Bon sens et proximité"

Publié le 21/09/2020 - 16:30
Mis à jour le 27/09/2020 - 16:12

Les élections sénatoriales se dérouleront ce dimanche 27 septembre 2020. Parmi les candidats dans le département du Doubs, Jean-François Longeot, actuel sénateur Union centriste (UC), et sa liste « Bon sens et proximité ».

Pourquoi vous présentez-vous ? Qui sont vos colistiers et comment ont-ils été choisis ?

Jean-François Longeot : "Je me présente pour défendre le département du Doubs et ses spécificités. Elu local depuis plus de 25 ans et maire d’Ornans pendant 21 ans, je connais le fonctionnement de la démocratie locale. C’est cette expérience de la gestion municipale que je souhaite apporter tant aux élus de notre département ancrés dans la ruralité que dans les débats au Sénat.

Je me présente également car de nombreux défis doivent être relevés, nous en avons identifié 5 avec mes colistiers :

  • Assurer une démocratie de proximité et défendre nos communes ;
  • Garantir une transition écologique qui soit socialement juste ;
  • Défendre un accès aux soins sur l’ensemble du territoire français ;
  • Promouvoir une politique de transport ambitieuse et de dessert fine du territoire français ;
  • S’engager pour le développement économique de nos territoires.

La liste “Bon sens et proximité” est composée de :

  • Jean-François Longeot, sénateur sortant du Doubs, figurant parmi les 100 sénateurs les plus actifs sur 348 ;
  • Annick Jacquemet, 1ère Vice-présidente du Conseil départemental du Doubs et 1ère adjointe au maire de Saint-Vit ;
  • Daniel Prieur, Maire de Pierrefontaine-les-Varans, Vice-président de la Chambre Régionale d’Agriculture de Bourgogne-Franche-Comté et Président de la Chambre Interdépartementale d’Agriculture Doubs - Territoire de Belfort ;
  • Nathalie Atar, Conseillère municipale à Bavans ;
  • Pierre Simon, Vice-président du Conseil départemental du Doubs en charge de l’insertion et du tourisme.

Cette liste est similaire à celle de 2014, à l’exception de la présence de Daniel Prieur disposant d’une solide connaissance du monde rural, c’est en quoi elle témoigne d’une équipe fidèle, solidaire et engagée."

Daniel Prieur, Nathalie Atatr, Jean-François Longeot, Annick Jacquemet et Pierre Simon ©DR ©
Daniel Prieur, Nathalie Atatr, Jean-François Longeot, Annick Jacquemet et Pierre Simon ©DR

Quel sénateur voulez-vous être ? Que souhaitez-vous défendre ?

Jean-François Longeot : "Je veux rester moi-même, un élu local de proximité, disponible, que l’on sollicite sur des problématiques du quotidien, mais également un parlementaire au travail pour réfléchir aux enjeux de notre société et y répondre dans l’apaisement. Notre société souffre de trop de défiance et de fractures pour en rajouter, et c’est aux élus d’incarner le lien entre nos concitoyens. C’est pour cela que le fil conducteur de la liste que je conduis se résume par bon sens et proximité. C’est notre ambition ainsi que la raison de notre engagement dans ces élections.

Plusieurs sujets me tiennent à coeur et je souhaite pouvoir m’y investir davantage si je suis réélu :

  • La défense des spécificités de notre département : ses paysages, sa flore, son patrimoine - notamment culinaire -, son art de vivre ;
  • La décentralisation, afin de la rendre plus lisible afin que les politiques publiques soient conçues au plus proche de nos concitoyens ;
  • La transition écologique, qui ne soit pas punitive mais concrète, par exemple en verdissant nos transports, en recyclant mieux nos appareils électroniques, en développant le fret ferroviaire, etc ;
  • La lutte contre les déserts médicaux comme fracture inacceptable entre les territoires, ces mêmes zones étant souvent des zones blanches numériques ;
  • Le développement des mobilités du quotidien, pour ne pas se sentir assigné à résidence, via notamment un soutien au transport ferroviaire.

De manière générale, je souhaite défendre l’égalité entre les territoires, la proximité de l’action publique et la liberté (d’entreprendre, d’expression, etc)."

Quels sont vos soutiens ?

Jean-François Longeot : "Comme je le disais, 3 de mes colistiers m’ont déjà soutenu en 2014, car nous avons gardé une confiance inébranlable et l’envie renouvelée de nous engager pour notre département. Je reçois également le soutien de Gérard Larcher, Président du Sénat, qui reconnaît mon investissement au sein de la Commission de l'aménagement du territoire et du développement durable au Sénat et mon engagement pour la représentation du Doubs. Enfin et surtout, j’espère obtenir le soutien des élus locaux le 27 septembre prochain."

1 649 grands électeurs votent dans le Doubs. Avec cette spécificité du suffrage indirect, comment menez-vous cette campagne et quels messages souhaitez-vous faire passer ?

Jean-François Longeot : "Comme je l’ai fait ces 6 dernières années, je rencontre les élus individuellement pour échanger avec eux et connaître leurs préoccupations et projets afin de les accompagner au mieux.

Mon message est simple : notre liste est celle du bon sens et de la proximité."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

sénatoriales 2020

Sénatoriales en Bourgogne-Franche-Comté : prime au sortant…

Physionomie région • Sur 14 sièges à pourvoir, les 10 sénateurs sortants qui se représentaient ont tous été réélus (1 LREM, 5 LR, 2 UDI, 1 DVD, 1 PS). Le patron des sénateurs LREM François Patriat et le secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne ont été élus sénateurs dimanche, tandis que les 10 sortants qui se représentaient en Bourgogne-Franche-Comté ont été réélus.

Sénatoriales 2020 : trois sénateurs réélus en Côte d’Or

1.638 grands électeurs étaient invités à voter dans le département du Doubs pour élire trois  nouveaux sénateurs et départager les candidats inscrits sur six listes. Alain Houper et Anne-Catherine Loisier de la liste d’union de la droite et du centre sont réélus (701 voix – 43,37%). François Patriat conserve également son siège avec sa liste « Territoires et Liberté » (428 voix -26,6%)

Sénatoriales : Dominique Vérien (UDI) réélue. Jean-Baptiste Lemoyne (REM) passe au second tour

1.118 grands électeurs étaient invités à voter dans le département de l’Yonne pour élire deux nouveaux sénateurs et départager les sept candidats en lice. La sénatrice UDI sortante Dominique Vérien a été réélue au premier tour avec 64,04% des suffrages (698 voix). Le secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne (REM) a été élu au second tour avec 52,56% des voix.

Sénatoriales 2020 : Cédric Perrin réélu dans le Territoire-de-Belfort

382 grands électeurs du Territoire de Belfort étaient appelés à voter ce dimanche 27 septembre 2020 pour renouveler le seul et unique siège de sénateur  dans le département et départager cinq candidats. Cédric Perrin, 46 ans, a été réélu avec 72,24 % des suffrages pour un deuxième mandat de sénateur.

Sénatoriales 2020 : Alain Joyandet et Olivier Rietmann (LR) élus en Haute-Saône

LR en force • Les 972 grands électeurs de Haute-Saône étaient ont voté ce dimanche 27 septembre 2020 pour deux sièges de sénateurs dans le département. 10 candidats se présentaient lors de ce scrutin majoritaire. Alain Joyandet (LR) a été réélu dès le premier avec 55,50% des suffrages (515 voix). Olivier Rietmann (LR) , maire de Jussey  a été élu au second tour avec 497 voix.

Politique

La ministre Fadila Khattabi se rendra au Breuil et à Chalon-sur-Saône ce vendredi 17 mai

Fadila Khattabi, ministre chargée des personnes âgées et des personnes handicapées, sera, ce vendredi 17 mai 2024, en visite en Saône-et-Loire, pour visiter l’ESAT du Breuil, faire une déambulation dans le centre-ville de Chalon-sur-Saône, participer à une table ronde sur le Fonds territorial d’accessibilité et assister à un match de playoff de basket fauteuil.

Européennes : le ministre Jean-Noël Barrot sera présent à Belfort ce vendredi 17 mai

Dans le cadre des élections européennes, Christophe Grudler, député européen et candidat sur la liste ''Besoin d'Europe'' a invité Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de l'Europe pour une réunion publique qui se tiendra à Belfort le vendredi 17 mai 2024 à partir de 18h30 à la Maison du Peuple.

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

Demande de protection fonctionnelle à Anne Vignot lors du prochain conseil municipal

Durant le prochain conseil municipal qui aura lieu jeudi 16 mai 2024, les élus seront amenés à délibérer sur l'octroi de la protection fonctionnelle à la Maire de Besançon suite aux propos violents et menaçants reçus personnellement sur les réseaux sociaux à la suite de son dépôt de plainte contre l’action du collectif Némésis menée durant le carnaval de Besançon le 7 avril dernier. 

Anne Vignot sur les relations entre Besançon et Dijon : ”On n’est pas des copains, mais…” 

EXCLUSIVITÉ • Lors de l’inauguration de l’exposition Made in Germany au musée des Beaux-Arts de Besançon le 3 mai dernier, c’était la première fois que l’on voyait les maires de Besançon et Dijon réunis dans un même projet, voire complices, avec des discours positifs et élogieux l’un envers l’autre. On le sait, les relations entre les maires de Besançon et de Dijon n’ont jamais été particulièrement au beau fixe, alors qu’en est-il dans les coulisses ? Les élu(e)s d'une région doivent-ils forcément s'entendre et collaborer ? On a rencontré Anne Vignot pour en parler...

Remplacer la place de la Révolution par la place Charles Quint : la proposition du MFC rejetée

Fin 2023, la Ville de Besançon a mis en place des ”Ateliers citoyens” permettant aux Bisontin(e)s de faire des propositions sur tout sujet concernant la vie locale. Celles ayant obtenu le plus de suffrages, lors d'un vote en ligne du 15 mai au 5 juin, feront alors l'objet d'un vote en conseil municipal. Mais la proposition du Mouvement Franche-Comté est jugée irrecevable.

La revue " Besançon Maintenant " printemps 2024 bientôt dans vos boîtes aux lettres…

La deuxième édition de la revue ''Besançon Maintenant'' est disponible. Plus de 40 000 exemplaires, financés par le groupe Besançon Maintenant, vont être distribuées dans les boîtes aux lettres des Bisontines et Bisontins pour les informer des actions et propositions du groupe présidé par Ludovic Fagaut.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.92
ciel dégagé
le 18/05 à 3h00
Vent
0.9 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
95 %