Un premier concierge d'entreprise à Besançon

Publié le 14/02/2012 - 18:19
Mis à jour le 14/02/2012 - 18:40

Anthony Coin n’est pas le concierge de l’immeuble, ni le concierge de l’hôtel, mais le concierge d’entreprise. Ce concept  se développe de plus en plus dans les grandes villes et   apporte divers services aux salariés d’une entreprise sur leur lieu de travail "pour leur permettre de se libérer des contraintes quotidiennes et de retrouver du temps pour soi".

logo.jpg

service

 

Du repassage à la cordonnerie en passant par les soins esthétiques, les courses, la garde d'enfants jusqu'à l'entretien de la maison, livraison des courses au travail…: autant de services proposé par un concièrge d'entreprise en lien étroit  avec un réseau de prestataires locaux.

 

"Le concierge est un vrai complice de la vie quotidienne"

Nous assurons des permanences dans un espace mis à disposition par l’entreprise. On ramène aux salariés leurs commandes de la semaine précédente (vêtements du pressing, chaussures, linge repassé, panier de légumes), et relève  les nouvelles commandes à traiter pour la semaine suivante.  

 

Concilier vie privée et vie professionnelle...

La conciergerie d'entreprise offre ensemble de prestations  Ces services peuvent ainsi être du repassage ou retouche de vêtements, de la cordonnerie, des soins de bien-être,  du lavage de voiture, de la livraison de fleurs, des prestations à domicile (ménage, garde d'enfants, bricolage, jardinage) ou tout autre service permettant de faciliter la vie personnelle des salariés. Les salariés peuvent aussi passer commande sur Internet www.easy-time.fr : panier de légumes, bouquets de fleurs, courses de dernière minute etc…

Une solution RH pour les entreprises

En intégrant un service de conciergerie d’entreprise pour leurs salariés, les entreprises ont une solution pour offrir un geste de reconnaissance à leurs collaborateurs à défaut de pouvoir augmenter les salaires dans un contexte de crise économique...

Avantages pour le salarié 

  • Réduction du stress
  • Gain de temps
  • Un meilleur équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée.
 
Avantages pour l'employeur
  • Meilleur image de l'entreprise
  • Fidélisation des salariés

Contact : Anthony COIN  06.87.28.11.11  contact@easy-time.fr

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Ouverture des commerces le dimanche, parking à 1€, animations de Noël… Quoi de neuf à Besançon ?

Suite aux annonces du président de la République et du ministre de l'Economie, les commerces (sauf restaurants, bars et discothèques) pourront rouvrir à partir de samedi 28 novembre 2020. Ils sont également autorisés à ouvrir le dimanche. A Besançon, la question du parking à 1€ pendant le mois de décembre est en cours de négociation…

Virus: les commerces ouvrent le bal d’un déconfinement par étapes

Les commerces pourront rouvrir dès samedi 28 novembre 2020, première étape d'un déconfinement en trois temps et sous condition dévoilé mardi par Emmanuel Macron, qui a justifié ce calendrier prudent par un virus encore "très présent". Jean Castex tiendra jeudi à 11h une conférence de presse afin de détailler les assouplissements annoncés.

Hôtel, restaurants, bowling, laser-game… : un permis construire déposé pour un vaste complexe multi-loisirs

Un nouveau complexe devrait ouvrir fin 2021 sur le site industriel de la métallerie Obliger. D'une surface totale d'un peu plus de  7.000 m2, le projet abritera  un centre multi-loisirs, un hôtel 4 * de 22 chambres et deux restaurants idéalement situés sur la zone commerciale de Valentin entre l'A 36 et la RN 57.

Eolane (77 salariés) placé en liquidation

Le tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) a placé mercredi en liquidation judiciaire l'entreprise de matériel électronique Eolane Montceau, qui emploie 77 salariés à Montceau-les-Mines, a annoncé l'avocat des employés.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.65
ciel dégagé
le 26/11 à 15h00
Vent
0.77 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
47 %

Sondage