Alerte Témoin

Soirées fines : Jacques Pélissard défend l'Association des maires de France

Publié le 01/11/2011 - 09:18
Mis à jour le 01/11/2011 - 15:25

Jacques Pélissard, député-maire UMP de Lons-le-Saunier dans le Jura, est en colère contre l’avocat Eric Dupond-Moretti qui évoque des soirées coquines payées par le groupe Eiffage en marge du congrès des maires de France. 

la vache qui rit (musée) 070.jpg
Jacques Pélissard, député-maire UMP de Lons-le-Saunier @carvy

Pas de ça chez nous

Dans un entretien au quotidien Le Progrès, Jacques Pélissard monte au créneau pour défendre l’association qu’il préside. « Il y a sûrement des soirées coquines, mais ça n’a rien à voir avec l’association des maires de France!». Jacques Pélissard, le président de l’AMF, a très peu goûté les propos de l’avocat Eric Dupond-Moretti dans les colonnes du Journal du Dimanche.

Le défenseur de David Roquet, l’entrepreneur d’Eiffage placé en détention dans l’affaire du Carlton à Lille, affirme notamment que le groupe de BTP était sollicité pour financer la soirée officielle de l’AFM mais aussi « une soirée officieuse, pour quelques maires en mal d’émotion, dans des bars à hôtesses des alentours ».

Dans Le Progrès, le député-maire de Lons-le-Saunier réfute toute pratique éventuellement organisée par l’AFM durant le traditionnel congrès annuel. « Avec 7000 maires présents, 12000 personnes et 50000 visiteurs, je ne peux pas savoir qui fait quoi avec certitude. Chacun fait ce qu’il veut et va où il veut. Je n’ai pas vocation à vérifier les activités nocturnes des maires. Il est évident que certains en profitent pour faire la fête mais ça les regarde. Ce n’est pas l’AMF !», souligne-t-il dans les colonnes du Progrès.

(source : Le Progrès) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.92
    ciel dégagé
    le 15/08 à 6h00
    Vent
    0.65 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    88 %

    Sondage