Sondage IPSOS: l'écart se réduit entre Hollande et Sarkozy

Publié le 30/04/2012 - 09:16
Mis à jour le 01/05/2012 - 08:42

Le candidat socialiste à la présidentielle François Hollande est crédité de 53% des intentions de vote, en baisse d'un point, pour le second tour, contre 47% (+1) à Nicolas Sarkozy, selon un sondage Ipsos pour France Télévisions, Radio France et Le Monde publié ce lundi à six jours du scrutin.

dsc_7738.jpg
© carvy

présidentielle 2012

PUBLICITÉ

François Hollande perd un point par rapport à l'enquête précédente du 22 avril, tandis que le candidat soutenu par le parti présidentiel UMP en gagne autant. 22% des personnes interrogées et certaines d'aller voter n'ont pas exprimé d'intention de vote.

34% des électeurs du centriste François Bayrou au 1er tour voteraient Hollande, 40% Sarkozy, 26% n'ont pas exprimé d'intention de vote si celui-ci avait lieu ce dimanche, selon cette enquête.

14% des électeurs de Marine Le Pen se reporteraient sur Hollande, 54% sur Sarkozy, tandis que 32% n'ont pas exprimé d'intention de vote.

80% de l'électorat de Jean-Luc Mélenchon voterait Hollande, 3% pour Sarkozy et 17% n'ont pas exprimé d'intention de vote. 90% de ceux qui déclarent avoir l'intention de voter Hollande se disent certains de leur choix, ce qui est également le cas de 90% des électeurs choisissant le vote Sarkozy.

Sondage réalisé par téléphone les 27 et 28 avril auprès d'un échantillon de 988 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : L. Fagaut veut une carte « avantages séniors » et la gratuité des transports pour les enfants

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020, dont la gratuité des transports pour les enfants jusqu'au lycée et la création d'une carte "avantages séniors".

Municipale 2020 à Besançon : K. Bouhassoun ne souhaite pas équiper la police municipale d’armes létales

La question de l'armement de la police municipale est l'un des sujets forts de cette campagne pour l'élection municipale 2020 à Besançon. Si des candidats sont pour l'armement létal des policiers municipaux, Karim Bouhassoun, candidat du mouvement Bisontines-Bisontins, ne l'intègre pas dans son programme sur la sécurité selon un communiqué du 9 décembre 2019.

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut souhaite armer la police municipale « par conviction »

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020. Parmi elles, l'armement et de le doublement des effectifs de la police municipale…

Municipale Besançon : les propositions de Karim Bouhassoun pour le développement économique

Karim Bouhassoun, du mouvement "Bisontines – Bisontins" a profité mardi 3 décembre 2019 de sa visite au sein de la manufacture horlogère Vuillemin de Franois afin de présenter son programme économique et industriel pour "l’attractivité économique et le développement des filières" du territoire du Grand Besançon Métropole.

Grève du 5 décembre : l’Equipe d’Anne Vignot appelle à la mobilisation contre la réforme des retraites

L'Equipe autour d'Anne-Vignot (composée de Europe Écologie les Verts, le Parti Socialiste, le Parti Communiste, Génération.s et À gauche citoyens !) pour l'élection municipale de Besançon 2020 soutient la journée de grève du jeudi 5 décembre 2019 et appelle à la mobilisation contre la réforme des retraites.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.36
légère pluie
le 12/12 à 0h00
Vent
2.77 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
93 %

Sondage