Sortie des Etats-Unis de l'accord de Paris : la réaction de Jean-François Longeot

Publié le 03/06/2017 - 15:01
Mis à jour le 03/06/2017 - 15:02

Le sénateur du Doubs Jean-François Longeot a tenu, ce vendredi 2 juin 2017 à s'exprimer suite à la sortie des Etats-Unis des accords de Paris. 

 ©
©

"Par l’adoption de l’Accord de Paris, les Etats Unis d’Amérique reconnaissaient comme 194 autres pays que -"les changements climatiques représentent une menace immédiate et potentiellement irréversible pour les sociétés humaines et la planète"-. Ils s’associaient dans un effort mondial pour limiter l’émission des gaz à effet de serre, tout en renforçant la coopération internationale dans un but écologique, humanitaire et de développement, notamment par des transferts de technologie, par un partage transparent des recherches, par une prise de conscience des risques pour les populations les plus sensibles.

Aujourd’hui, le Président Trump choisit d’extraire sa grande nation, leader du XXème siècle, de cet enjeu qui fera le XXIème. Outre l’opportunité économique future, qu’il balaie au profit d’un gain immédiat et de la remobilisation de sa base militante dans cette période de tumulte politique, c’est une -"nouvelle frontière"- qu’il refuse de dépasser. Celle que notre société civile, nos citoyens, nos entrepreneurs, nos agriculteurs, nos associations devancent chaque jour en inventant et en innovant pour un avenir sain, propre et responsable.

Comme Sénateur membre de la Commission Aménagement du Territoire, j’ai présidé la mission d’information sur l’inventaire et le devenir des matériaux et composants des téléphones portables, un enjeu parmi tant d’autres, la conciliation de notre mode de vie moderne et la sauvegarde de notre planète. Je fus bluffé par la détermination et l’exigence de ces créateurs qui s’appliquent à trouver des solutions de recyclage, dans une logique de limitation de la pollution et d’émergence de nouveaux emplois dans une économie sociale et solidaire.

Ne soyons que plus audacieux devant ce défi que nous laisse l’Amérique."

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Législatives : Jadot au soutien du boulanger Stéphane Ravacley, candidat "atypique"

Le candidat EELV à l'élection présidentielle, Yannick, Jadot, s'est rendu à Besançon ce mercredi 25 mai 2022 pour soutenir le boulanger bisontin Stéphane Ravacley, le candidat écologiste de la Nupes (nouvelle union populaire écologique et sociale) sur la 2e circonscription du Doubs.

Ndiaye à l’Education : J-P Chevènement met en garde contre « l’enterrement » du bilan Blanquer

Jean-Pierre Chevènement, 83 ans, ancien ministre de l'Education nationale et soutien d'Emmanuel Macron à la présidentielle, a mis en garde lundi contre "l'enterrement de la politique mise en oeuvre par Jean-Michel Blanquer depuis cinq ans" après la nomination de Pap Ndiaye à la tête du ministère de la rue de Grenelle.

Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.62
nuageux
le 26/05 à 12h00
Vent
2.81 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
37 %

Sondage