Suisse : trois motards des Bandidos incarcérés

Publié le 30/06/2022 - 19:29
Mis à jour le 01/07/2022 - 07:57

Un tribunal suisse a envoyé ce jeudi 30 juin 2022 en prison trois membres de la bande de motards des Bandidos pour des faits survenus lors d'un violent affrontement les opposant aux Hells Angels et leurs alliés les Broncos.
 

Début juin, ce procès hors du commun en Suisse s'était ouvert à Berne avec sur le banc des accusés 22 prévenus, tous membres de gangs rivaux de motards, dans un climat très tendu. Malgré l'important dispositif policier déployé, les Bandidos et les Hells Angels s'étaient affrontés à coups de jets de pierres et de bouteilles.

Selon l'agence de presse suisse ATS, le principal accusé, un Suisse de 37 ans membre des Bandidos, a été condamné par le tribunal régional de Berne à huit ans de réclusion pour tentative d'homicide volontaire. Il avait frappé un membre de la bande rivale à la tête avec un pistolet chargé. Un coup de feu avait blessé une troisième personne.

Un second membre de ce club de motards, un Espagnol de 42 ans, a été condamné à 8 mois de prison pour rixe, mais a été acquitté de l'accusation de tentative d'homicide volontaire.

Un troisième Bandido, un Autrichien de 34 ans, a pour sa part été condamné à 42 mois pour tentative de coups et blessures graves. Il sera expulsé de Suisse.

Dix-neuf autres motards, membres des Bandidos, mais aussi des Hells Angels et des Broncos, étaient jugés pour rixe ou complicité de rixe. Cinq d'entre eux ont été acquittés. Dans les autres cas, le tribunal a considéré qu'il était prouvé que les accusés étaient présents lors des affrontements et qu'ils avaient soutenu les événements "physiquement et psychiquement". Le tribunal a prononcé des peines de prison avec sursis d'environ dix mois, a rapporté l'agence ATS.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Fromagerie Mulin : le juge des référés maintient la consignation d’1.5 million d’euros

Le 22 novembre 2023, la société Mulin a demandé au tribunal l'annulation de l'arrêté préfectoral la rendant redevable d'une somme d'1.5 million d'euros consignée et destinée à financer la mise aux normes de sa station d'épuration. Le tribunal administratif de Besançon a finalement tranché et ne s'opposera pas à l'arrêté.

Tribunal de commerce : “Cette année, je suis un président malheureux, inquiet et en colère”

Jeudi 25 janvier 2024, Pierre-André Dubreuil, président du tribunal de commerce, a effectué un bilan de l’année 2023 mais a également exprimé son mécontentement suite à un article du code de commerce, obligeant deux juges à quitter leurs fonctions… Lors de cette audience solennelle de rentrée judiciaire du tribunal de commerce, deux nouveaux juges ont donc été installés.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.29
couvert
le 21/02 à 0h00
Vent
1.37 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
92 %