Suspension de visas aux Niger, Mali, Burkina Faso : réaction de la Ville de Besançon

Publié le 17/09/2023 - 09:21
Mis à jour le 18/09/2023 - 11:16

Le monde de la culture, par la voix de plusieurs syndicats professionnels, a protesté jeudi après une directive de l'administration demandant la suspension de toute collaboration avec des artistes du Niger, du Mali et du Burkina Faso. La Ville de Besançon a souhaité réagir ce samedi 16 septembre 2023 dans un communiqué…

 © Élodie R.
© Élodie R.

"Pour des raisons de sécurité, la France a suspendu depuis le 7 août la délivrance de visas depuis Niamey, Ouagadougou et Bamako, ainsi que la mise en œuvre dans ces pays de nos actions de coopération culturelle", a expliqué le ministère.

Interrogé par l'AFP, le ministère de la Culture a précisé n'avoir demandé "aucune déprogrammation d'artistes, de quelques nationalités que ce soit". "Cette décision n'affecte pas les personnes qui seraient titulaires de visas délivrés avant cette date ou qui résident en France ou dans d'autres pays", a-t-il ajouté.

Un message relayé par les DRAC

Dans un communiqué publié jeudi, le Syndeac (Syndicat national des entreprises artistiques et culturelles) et ses homologues l'Aac, l'Accn, l’A-CDCN, l’ACDN et l'ASN ont vivement réagi au message qu'ils assurent avoir reçu mercredi "en provenance des DRAC", les directions régionales de la culture, et "rédigé sur instruction du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères".

"Ce message au ton comminatoire demande à nos adhérents de +suspendre, jusqu’à nouvel ordre, toute coopération avec les pays suivants : Mali, Niger, Burkina Faso+", s'émeuvent les syndicats dans un communiqué.

"Tous les projets de coopération qui sont menés par vos établissements ou vos services avec des institutions ou des ressortissants de ces trois pays doivent être suspendus, sans délai, et sans aucune exception", précise le message, transmis par courriel et que l'AFP a pu consulter.

"Tous les soutiens financiers doivent également être suspendus, y compris via des structures françaises, comme des associations par exemple. De la même manière, aucune invitation de tout ressortissant de ces pays ne doit être lancée", poursuit le message.

Une décision "scandaleuse" pour la Ville de Besançon

"Cette décision est proprement scandaleuse, et témoigne d’une ignorance profonde. Comment peut-on assimiler les artistes, ces personnes qui font vivre la culture entre les hommes et les femmes et entre les peuples, et les faits politiques qui adviennent dans leurs pays ? Comment les tenir responsables de tels actes en leur empêchant d’exercer leurs métiers ?", s’insurge la Ville en poursuivant : "le ministère de la Culture a précisé ce vendredi les termes de cette instruction, indiquant n'avoir exigé aucune déprogrammation, puis ce samedi argue de difficultés techniques".

La Ville précise faire confiance aux scènes et aux structures culturelles "pour faire vivre une diversité fondée sur l’humanisme" : "Les coopérations artistiques font vivre les alliances entre les peuples, quand la guerre ou la diplomatie rompent les liens. Que l’état, qui a osé remettre ces fondements en cause, ait à présent une réponse précise", conclut-elle.

La France a interrompu le 29 juillet et le 6 août toutes ses actions d'aide au développement et d'appui budgétaire avec le Niger et le Burkina Faso. En novembre 2022, elle l'avait déjà fait pour le Mali.

La Rodia s'associe à la réaction de la Ville de Besançon

Face à cette instruction gouvernementale, La Rodia s’est dite "dans l’incompréhension" ce dimanche sur ses réseaux sociaux et s’est associé au communiqué de presse de la Ville de Besançon.

(maCommune.info avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Quel est le point commun entre Gustave Courbet et le culturisme ?

VIDÉO • Du 1er juin au 13 octobre 2024, le Musée Courbet à Ornans propose une nouvelle exposition hors du commun pour son lieu, dédié au sport à l’occasion des Jeux olympiques de Paris, et plus particulièrement aux ”Colosses” d’où son nom. À travers cinq salles, le visiteur se plonge dans un univers singulier, celui des lutteurs puis des premiers culturistes français, à travers des oeuvres, des objets, des affiches d’époque attirant particulièrement la curiosité…

Problèmes de management : nouvel appel à la grève aux musée des Arts et du Temps à Besançon

Après un premier mouvement de grève le 12 avril dernier, des agents des musées des Arts et du Temps de Besançon se mettront de nouveau en grève vendredi 31 mai 2024. Malgré des signalements à des élues de la maire concernant des problèmes de management de la part de leur directrice, les syndicats déplorent leur inaction.

Un nouveau magazine sur la Haute-Saône débarque en kiosque

À travers son nouveau magazine "Haute-Saône authentique", Eric Lejeune rend hommage à la Haute-Saône. Disponible depuis vendredi 24 mai 2024 et jusqu’au mois de septembre chez les marchands de journaux du Doubs et de toute la Bourgogne – Franche-Comté, ce magazine de 100 pages décrit les différents aspects de ce département voisin.

Le Festival des Différences revient pour sa 7e édition à Labergement-Saint-Marie

Les vendredi 22 et samedi 23 novembre 2024, l’espace socio-culturel des Vallières du village de Labergement Sainte-Marie, accueillera le 7e Festival des Différences, organisé par l’Espace Mont d’Or. Au programme : des spectacles présentés par des artistes en situation de handicap, des concerts et un stand restauration-buvette.

Audiovisuel public en grève : la maire de Besançon soutient les grévistes

Dans un communiqué du vendredi 24 mai 2024, alors que le projet de loi sur la fusion des médias audiovisuels du service public devait être examiné l’Assemblée nationale jeudi, ce qui a été reporté, la maire de Besançon Anne Vignot exprime son soutien au mouvement de grève et appelle les député(e)s à voter contre cette réforme.

Audiovisuel public en grève : ”Un danger majeur pour la pérennité de la radio de service public”

Un appel général à la grève a été lancé par les syndicats de l’audiovisuel public jeudi 23 et vendredi 24 mai 2024 contre la réforme de l’audiovisuel public votée au Sénat en juin 2023 qui consiste notamment à faire fusionner les médias publics.

La chanteuse bisontine Jozalie sort un nouveau single

Jozalie, une jeune autrice, compositrice et interprète de Besançon a sorti son premier single "Dying" le 8 mars 2024. Le 31 mai 2024, son nouveau single, "Mental Blur" sera disponible à l’écoute. Pour ce second morceau, elle aborde le thème de la dépression, accompagnée de violons, basses et piano.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.26
légère pluie
le 30/05 à 21h00
Vent
2.33 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
89 %