Système de santé: le Nouveau Parti Anticapitaliste mobilise

Publié le 15/12/2008 - 18:27
Mis à jour le 15/12/2008 - 18:27

Une réunion est organisée mardi soir à Besançon à l’initiative du parti d’Olivier Besancenot qui veut sensibiliser l’opinion à la dégradation à venir du système de santé.

 ©
©
Le communiqué du NPA : « Dans son discours prononcé à Bletterans dans le Jura en octobre, Nicolas Sarkozy a confirmé la poursuite des contre-réformes concernant la santé. La situation des hôpitaux est catastrophique, avec des fermetures comme la chirurgie à Champagnole ou Saint Claude, des diminutions d’effectifs comme à Lons le Saunier (80 postes supprimés) et Dole (84 postes supprimés), la fermetures de 450 lits à Belfort Montbéliard lors de la fusion des 2 établissements, des remises en cause de RTT et jours de récupérations d’astreinte comme à Besançon pour résorber le déficit budgétaire qui est structurel. Prochainement ce seront de nombreux départs en retraite non remplacés.

Les personnels des cliniques privées ne sont pas épargnés, avec par exemple un passage à 12 h de travail en continu la semaine et 13 h le week-end à la Clinique Saint Vincent (du groupe CAPIO dont le retour sur investissement a été de 19 % l’an dernier).

Dans le secteur social et médico-social aussi des coupes budgétaires sombres s'annoncent. En plus de la quasi-suppression des financements pour l'accueil d'urgence des demandeurs d'asile, la DDASS pour le secteur de l'hébergement des adultes comme la Protection Judiciaire de la Jeunesse ont déjà annoncé de fortes baisses de budgets pour 2009. A la PJJ, cela se traduit par le licenciement des salariés en contrat précaire, et ces baisses de budget annoncent aussi des risques de licenciements dans le secteur médico-social privé.

Mais les personnels ne se laissent pas faire, et se mobilisent. Pour discuter de cette situation, de la mobilisation nécessaire pour s’opposer à la dégradation du système santé-social, les militants qui se sont regroupés pour fonder un nouveau parti anticapitaliste, organisent une réunion publique le mardi 16 décembre 2008 à 20h30, salle Bidault, bâtiment du Kursaal, derrière le Théâtre, à Besançon ».
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

L’ancien préfet de Haute-Saône Michel Vilbois limogé pour management “brutal”

Préfet du Tarn depuis seulement 9 mois, Michel Vilbois, ancien préfet de Haute-Saône, sera démis de ses fonctions à compter du lundi 22 juillet. Connu pour sa fermeté face aux manifestations contre l’autoroute A 69 et visé, selon des sources concordantes, par des accusations de management "brutal". Son limogeage intervient environ un mois après un audit mené auprès de ses services par l’Inspection générale de l’administration (IGA), dont les résultats ne sont pas encore connus.

Candidat RN sous curatelle dans le Jura : un recours pour annuler le scrutin législatif

La candidate Nouveau Front populaire dans la 2e circonscription du Jura a déposé un recours mercredi 17 juillet 2024 devant le Conseil constitutionnel pour faire annuler le scrutin législatif qui avait vu la qualification au second tour d'un candidat Rassemblement national sous curatelle, donc théoriquement inéligible.

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.78
couvert
le 23/07 à 06h00
Vent
1.22 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
86 %