Territoires Numériques Educatif : le Doubs entre dans le dispositif

Publié le 25/10/2021 - 16:36
Mis à jour le 25/10/2021 - 16:36

Jean Castex, Premier ministre, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et Guillaume Boudy, secrétaire général pour l’investissement, ont dressé un premier bilan des enseignements suite à la crise dans le domaine du la transition numérique éducative.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Suite à la Covid-19, les enseignements ont basculé du joue au lendemain du présentiel au distanciel. 

"La continuité pédagogique a été rendue possible par le numérique et par la capacité d’adaptation, et même la créativité, de tous les enseignants avec ces outils. Comme dans tous les domaines, cet épisode a accéléré des mouvements en cours. Cela est vrai aussi pour l’école et l’université", explique le Gouvernement.

Le département du Doubs fait partie des Territoires Numériques Educatifs (TNE)

En septembre 2020, le ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports lançait aux côtés de Guillaume Boudy, secrétaire général pour l’investissement deux démonstrateurs Territoires Numériques Educatifs (TNE) dans les départements de l’Aisne et Val-d’Oise.

Le dispositif bénéficie d’un financement de 172 millions d’euros dans le cadre du PIA 4 et mobilise trois opérateurs nationaux : la Caisse des Dépôts pour le financement, le Réseau Canopé pour les ressources numériques éducatives et le GIP Trousse à projets en charge de l’accompagnement des parents.  

Il fait également l’objet d’un marché inédit lancé par le Réseau Canopé pour acquérir un bouquet de ressources labellisées qui sera mis à la disposition des TNE sur la plateforme de ressources et de formation, CanotechTNE.

  • Depuis la rentrée 2021, sont venus s’ajouter 10 autres départements (Bouches-du-Rhône, Cher, Corse du Sud, Doubs, Finistère, Guadeloupe, Hérault, Isère, Vienne, Vosges) qui représentent un bassin de 1,3 M d’élèves et dont le conventionnement interviendra d’ici décembre avec une démarche de cofinancement et donc de co-construction avec les collectivités.

Les TNE proposent un modèle d’accélération du numérique dans l’enseignement scolaire par le traitement conjoint de l’équipement, de la formation, des ressources numériques éducatives et de l’accompagnement à l’e-parentalité.

Le déploiement du dispositif permettra :

  • d’assurer un socle minimal pour les écoles élémentaires : 9 millions d’euros sont alloués à l’équipement de 2 700 classes par le biais d’un nouveau « mur pédagogique »
  • d’équiper les classes de cycle 1 et 2 de kits dit « robotiques » afin de coder et de programmer
  • d’équiper 1 000 néo-titulaires de la primaire au lycée (225 dans l’Aisne, et 775 dans le Val d’Oise) : 2 millions d’euros y seront dédiés
  • d’équiper 50% des classes de tous les établissements – de l’école primaire au lycée – d’un kit d’enseignement hybride qui permettra de transformer rapidement sa salle en espace de travail distant : 4,5 millions d’euros y sont alloués.
  • d’équiper les élèves des classes élémentaires en état de fracture numérique : 6 millions d’euros sont dédiés au prêt d’équipement de 15 000 élèves. À cette occasion, un accompagnement et une formation aux questions en lien avec l’éducation aux médias, ainsi qu’à la maitrise des outils numériques seront mis en place.

Les 17 Démonstrateurs dans l’enseignement supérieur retenus dont un en Bourgogne

Au terme d’un appel à manifestations d’intérêt lancé par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et par le secrétariat général pour l’investissement et doté de 100 M€, 17 projets d’établissements ou de réseaux d’établissements ont été identifiés comme démonstrateurs prêts à mettre en place et à déployer une stratégie de transformation numérique dans l’ensemble de leurs formations, y compris dans celles où sont formés les enseignants du scolaire.

La. Bourgogne compte un établissement dans ce dispositif avec 7 millions d’euros  : Hercule (agroSup Dijon pour le réseau Agreenium)

Remarque :pour soutenir l’émergence de nouveaux concepts et solutions numériques, les expérimenter à différentes échelles et mesurer leur impact et celui de solutions d’ores et déjà existantes, un programme d’équipements prioritaires et de recherche (PEPR) de 77 millions d’euros, articulé au PPR (Programmes prioritaires de recherche) Éducation financé dans le cadre du PIA3, est lancé et confié au CNRS, à Aix Marseille Université et à l’INRIA.

(Sources gouvernementales)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

« Évasion d’un détenu dangereux d’une maison d’arrêt » : exercice de sécurité pour les élèves de l’académie de Besançon

De façon régulière, les élèves et l’ensemble de la communauté éducative de l’académie de Besançon sont confrontés à un exercice académique d’entrainement au risque attentat-intrusion. Un nouvel exercice a été déclenché ce jeudi 2 décembre à 9 h 52 afin de tester la chaine d’alerte entre les structures scolaires, les directions des services départementaux de l'Éducation nationale (DSDEN) et le rectorat.

UBFC : 14 millions d’euros pour le projet de recherche sur les microbes « Harmi »

Le projet Harmi, porté par l’Université de Bourgogne Franche-Comté, fait partie des 15 lauréats de l’appel à projets national « ExcellenceS ». Il obtient ainsi 14 millions d’euros pour l’étude des microbes, qui doit permettre de mieux répondre aux enjeux de ce siècle.

La grève dans les crèches municipales de Besançon reconduite le 9 décembre

Plusieurs syndicats ont appelé à la grève lundi 29 novembre pour dénoncer une "pause méridienne de 45 minutes minimum entre 11h et 14h30" pour les agents travaillant dans les crèches municipales de Besançon. Une soixantaine de manifestants s'est réunie devant les locaux de Grand Besançon Métropole. Un nouveau préavis de grève a été déposé pour la journée du 9 décembre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.58
légères chutes de neige
le 05/12 à 12h00
Vent
3.72 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
98 %

Sondage