TGV Marseille-Strasbourg : la SNCF veut supprimer la desserte Lons-le-Saunier, la région gronde

Publié le 19/06/2018 - 13:45
Mis à jour le 19/06/2018 - 13:44

La Bourgogne Franche-Comté et la ville de Lons-le-Saunier « refusent » vendredi 15 juin 2018 la suppression sans contrepartie de la desserte TGV Strasbourg-Marseille via Lons-le-Saunier, prévue pour 2019 par la SNCF.

Les collectivités ont ainsi demandé à la SNCF de repenser cette décision et de présenter de "nouveaux scénarios alternatifs" :

  • "soit en impactant d’autres dessertes TGV du Rhin-Rhône"
  • "soit en utilisant toute combinaison de moyens de transport permettant de répondre aux besoins des habitants de la commune de Lons-le-Saunier et du Jura"

Faute de quoi, "la position de la SNCF serait à contre-courant des engagements de la Région Bourgogne-Franche-Comté et des communes qui croient au train et donc investissent très fortement dans le train."

Loi et chiffres

La Région rappelle également que la convention TER BFC prévoit "37 trains quotidiens soit 10 000 places supplémentaires offertes aux voyageurs, auxquels s’ajoutent les travaux prévus sur la ligne du Revermont et l’achat de rames."

Et qu' "à l’occasion du Pacte ferroviaire, les Régions et les différentes associations d’élus se sont mobilisées pour obtenir dans la loi plus de concertation entre la SNCF, les Régions et les communes sur l’avenir des 230 gares TGV d’aménagement du territoire. Il serait totalement incompréhensible que, au lendemain du vote de cette loi, la desserte TGV Strasbourg-Marseille via Lons-le-Saunier soit un contre-exemple."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Un nouveau magazine sur la Haute-Saône débarque en kiosque

À travers son nouveau magazine "Haute-Saône authentique", Eric Lejeune rend hommage à la Haute-Saône. Disponible depuis vendredi 24 mai 2024 et jusqu’au mois de septembre chez les marchands de journaux du Doubs et de toute la Bourgogne – Franche-Comté, ce magazine de 100 pages décrit les différents aspects de ce département voisin.

“Le Tube à Essais” : qu’y a-t-il derrière ce nouveau projet du Hacking Health Besançon ?

En septembre 2024, Hacking Health Besançon lancera sa société coopérative d’intérêt collectif (SCIC), baptisée "Le Tube à Essais". C’est dans le bâtiment Bioinnovation de Temis Santé que ce projet prendra vie, déjà soutenu par de nombreux partenaires, du domaine public comme la Région Bourgogne – Franche-Comté ou du privé.

Très lourd dispositif de sécurité pour le passage de la flamme olympique dans le Doubs le 25 juin

À l’occasion du troisième comité de pilotage relatif à la sécurité du passage de la flamme olympique dans le Doubs le 25 juin 2024, l’équipe préfectorale a tenu une conférence de presse lundi 27 mai, en présence des représentants des forces de l’ordre, afin de présenter les mesures de sécurité mises en place sur les différents sites du parcours.

Une cérémonie pour “donner du sens à l’héritage de la Résistance” à la Citadelle

À l’occasion de la journée nationale de la Résistance, une cérémonie commémorative a eu lieu lundi 27 mai 2024 à la Citadelle de Besançon aux poteaux des fusillés de l’Esplanade Denise Lorach en présence de la sous-préfete, de la maire de Besançon, de la rectrice d’académie et de nombreux élus et membres de l’autorité. 

3e Coupe du monde des jeunes bergers : la Bourgogne – Franche-Comté, hôte de la compétition

Du 25 mai au 1er juin 2024, c’est en France que se dérouleront les épreuves de la troisième Coupe du monde des jeunes bergers. Vingt-neuf candidats issus de 17 pays du monde entier joueront le prix de champion sur plusieurs épreuves. Ces épreuves sont réparties sur des étapes itinérantes, dont une à Charolles, en Bourgogne - Franche-Comté.

Sondage – Pensez-vous que les Jeux olympiques et paralympiques de Paris sont une bonne chose pour la capitale et la France ?

Cet évènement international qui se tiendra pendant du 26 juillet au 11 août et du 28 août au 8 septembre 2024 à Paris est le sujet de nombreuses critiques et inquiétudes, comme c’était le cas avant les JOP de Londres, de Rio ou de Tokyo : transports en commun, eau potable, sécurité, prix des billets et des logements, pollution, impact sur la population parisienne, budget, gentrification, conditions des bénévoles, etc. Et vous, pensez-vous que les JOP à Paris sont une bonne chose pour la France ? C’est notre sondage de la semaine.

Journée internationale d’action pour la santé des femmes : quels services existent-ils au CHU de Besançon ?

Cinq mois avant l’ouverture de son hôpital de jour santé de la femme, le CHU de Besançon veut démontrer à nouveau son engagement en la matière. Célébrée depuis 1987, la journée internationale d'action pour la santé des femmes le 28 mai 2024 donne l’occasion d’un tour d’horizon des outils et dispositifs qui existent pour les accompagner, quel que soit leur parcours de vie, à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.32
légère pluie
le 30/05 à 21h00
Vent
2.33 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
84 %