Tout ce que vous devez savoir sur les nouveautés et les artistes du Festival Détonation à Besançon…

Publié le 18/09/2017 - 07:00
Mis à jour le 15/04/2019 - 15:16

La sixième édition du Festival Détonation organisée par La Rodia les 28, 29 et 30 septembre 2017 à la friche à Besançon propose, chaque année, un programme éclectique avec des artistes locaux, nationaux et internationaux. Sans oublier la journée du samedi consacrée au jeune public et deux nouveautés pour le confort du public et l'interactivité avec le public de plus en plus présente ! 

couvfb-gene.jpeg
©la Rodia

Publi-info

PUBLICITÉ

Pour cette nouvelle édition, La Rodia souhaite accueillir ses festivaliers dans des conditions plus confortables avec davantage d’espaces couverts et de repos. « Le confort et l’accueil de nos visiteurs sont une priorité cette année : toutes les scènes seront couvertes et plus d’espace où s’asseoir seront mis à disposition », souligne Simon Nicolas, chargé de communication de La Rodia. 

Autre nouveauté : le mapping, faisant partie intégrante du festival Détonation depuis ses débuts, va encore plus loin cette année en devenant de plus en plus interactif plaçant le spectateur au cœur du festival. « Le public fera sa propre décoration du festival avec ses mouvements et même son rythme cardiaque via un canon en bois muni d’un vidéo-projecteur », nous explique Simon Nicolas. Et c’est sans compter le mur à selfies sur lesquels seront rétroprojetées les photos des festivaliers sur simple envoie d’un MMS au numéro qui sera communiqué sur le site. En tout, quatre dispositifs interactifs seront installés pendant les trois jours de fête. 

Attention, les places et les pass pour Détonation s’écoulent rapidement. Les organisateurs invitent vivement les festivaliers à réserver à l’avance. 

Jeudi 28 septembre (réservation indispensable) 

La première soirée de Détonation sera placée sous le signe de la World music. « Elle sera portée par la transe mélangée de musique afro et d’autres styles, mais ce sera également une ode à la transe chamanique », nous décrit le chargé de communication de La Rodia, « on essaie toujours d’aller plus loin dans la découverte et permettre au public de s’évader ». 

Au programme à ne pas manquer :

  • Amadou & Mariam
  • Acid Arab (house/musique orientale)
  • Focus : la compagnie bisontine qui s’exporte le plus dans le monde avec un spectacle poétique mêlé à du feu. Les artistes de Focus se produiront dans un espace dédié sur le site du Festival.
  • Carte blanche à A Mad aka Sismo (bisontin) qui présentera ses dernières compositions, mélange de house, dub et de trance sur la scène de la Friche. La carte blanche sera également composée de Juno reactor (compositeur de la bande originale de matrix), Zyce, Airi et Oolong. 

Vendredi 29 septembre (réservation indispensable) 

La tête d’affiche de cette soirée est sans hésitation Bigflo et Oli, les deux frères parisiens proposant un hip-hop « conscient » dont les talents ont été vantés par Mc Solaar il y a deux semaines sur le plateau de l’émission Quotidien sur TMC. 

La « bonne pioche » de La Rodia :

Rilès : phénomène hip-hop chanté en français et en anglais. Ce sera le second concert de sa tournée. 

Le « coup de cœur » de La Rodia :

The Blaze (Dijon-Paris) : après la percée poétique et hypnotique de ‘Virile », le duo de producteurs-réalisateurs annonce son retour en 2017, avec un premier EP Territory. Leur nouvelle vidéo, sur le morceau éponyme « Territory », tournée à Alger, renoue avec la puissance des images et des mélodies enivrantes de l’héritage laissé par « Virile ». (Voir le clip vidéo EN CLIQUANT ICI)

Sur la scène de la Friche, la Carte blanche est attribuée à Dudy, artiste associé de la smac Le Moloco à Audincourt, évoluant dans un style electro hip-hop.

Les artistes à ne pas manquer de cette carte blanche :

  • Dope D.O.D : « hip-hop frontal à voir absolument sur scène », selon Simon Nicolas, « ce sont les NTM hollandais, mais en mode Marilyn Manson mélangé à Joey Starr ». Tout un programme !
  • Gnucci (et non pas Gucci) est une artiste serbo-suédoise hyperactiviste aux textes politiques dans un univers esthétique. « On kiffe à mort ! », souligne le chargé de communication de La Rodia, « c’est le nouveau girl power ». 

Samedi 30 septembre (réservation indispensable) 

C’est sans aucun doute que l’artiste à ne pas manquer sur scène pour cette dernière soirée : Vitalic, soit le Monsieur electro à la française, héritier de la French Touch. « Il propose un show impressionnant qu’il ne faut absolument pas manquer« , suggère Simon Nicolas. 

L’autre tête d’affiche à voir à Détonation est le duo Her, groupe français qui cartonne aux États-Unis dans un style new soul, sensuel et délicat. Malgré le décès de l’un des acolytes, Simon Carpentier, il y a un mois, la tournée de Her se poursuit avec un artiste remplaçant (présent depuis plusieurs concerts) en hommage. 

Et pour énerver le tout, le groupe de jeunes rockeurs alsaciens qui retournent tout sur son passage et qui séduit les vieux loulous comme les plus jeunes, Last Train se produira lors de la dernière soirée de Détonation. 

Les « coups de cœur » de La Rodia :

  • Fai Baba (trance musicale)
  • Lysistrata (math rock) 

Carte blanche à Komorebi, projet musical de deux Bisontines, Claire et Clara, soit une lumière aux reflets de musique électronique, percussions émotives et voix captivantes. Au programme de cette carte blanche les artistes à ne pas manquer sont :

  • Polo & Pan
  • Agar Agar
  • La Boocle
  • Renart 

Samedi 30 septembre à partir de 14 heures à La Rodia (gratuit)

  • Conférence « Manchester United » + showcase DBFC
  • « Les enfants sont méchants » (spectacle jeune public dès 6 ans par la compagnie du Brouillard)
  • Conférence « La politique énergétique du Vladkistan »
  • Tournoi de flash pétanque
  • Atelier Beatmaking avec Miqi O.
  • Jeux (GuitarHero, retro gamming…)

Infos +

  • Festival Détonation
  • Les 28, 29 et 30 septembre 2017
  • Ouverture des portes à 19 h 30 tous les soirs sauf samedi à 18 h 30
  • Friche de La Rodia – avenue de Chardonnet à Besançon
  • Pass 3 jours : 65 € / Pass 3 jours réduit : 50 € avec la Carte Rodia 2017-2018
  • Tarif par soir : 26€ en location / 28€ au guichet
  • Tarif Carte avantages jeunes : 20€ par soir en location
  • Points de vente : Forum, Fnac, Carrefour, Géant, Super U, Intermarché, Cultura, Auchan, Leclerc, Cora.
  • Billetterie : www.larodia.com/detonation-festival-2017

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

roman policier jeunesse • L'auteure jeunesse de Besançon vient de publier aux éditions Mijade un polar pour jeunes adolescents, "Peur dans la neige", qui se déroule en Franche-Comté. "Mais quelle idée d'emporter ce trésor... Voilà Fleur, son frère Julius et leur grand-mère embarqués dans une série noire. la curiosité est parfois un bien vilain défaut !"

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Baptisée "Cercle Pâris" du nom d'un des grands donateurs des musées et de la bibliothèque de Besançon, l'architecte Pierre-Adrien Pâris, l'association des partenaires et des mécènes des musées du centre a engagé 175.000 € dans des projets concrets et pérennes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.25
légère pluie
le 24/05 à 18h00
Vent
4.13 m/s
Pression
1013.28 hPa
Humidité
83 %

Sondage