Travaux publics : "Nous voulons travailler !"

Publié le 29/04/2020 - 09:02
Mis à jour le 29/04/2020 - 09:02

Dans une tribune, Vincent Martin, le Président de la FRTP Bourgogne Franche-Comté (fédération régionale des travaux publics) déplore deux blocages majeurs pour une véritable reprise d’activité : la carence d’appels d’offres pour les chantiers et les règles de circulation des poids lourds pour les matériaux qui ne permettent pas de réellement « relancer la machine ».

© D Poirier ©
© D Poirier ©

"Depuis le début de cette crise, la profession des Travaux Publics est touchée de plein fouet. Nous, entrepreneurs, avons dû et décidé d’arrêter nos chantiers pendant plusieurs semaines pour préserver la santé de nos salariés.

Beaucoup d’entre nous, ont fait des dons d’équipements de protection individuels et ont su répondre présents pour toutes les urgences.

Nous avons mis en œuvre beaucoup d’actions pour une reprise, la plus sereine possible, de l’activité avec notamment la rédaction d’un guide de préconisations sanitaires validé par les Ministères. La Fédération des Travaux Publics de Bourgogne Franche-Comté participe activement aux comités de concertation organisés par les Préfectures de départements, et à toute réunion visant à accélérer la reprise, avec, comme priorité, la santé et la sécurité des salariés.

Nous restons face à deux blocages majeurs ! Tout d’abord, nous sommes très inquiets au regard de l’absence de mobilisation de toutes les parties prenantes et à la carence d’appels d’offres, amplifiée par la perspective d’un report des élections municipales à l’automne 2020, mais aussi des règles, en matière de droit du travail et d’autorisation de circulation des poids lourds pour le transport des matériaux, qui ne nous permettent pas de « relancer la machine ». Sur ces deux sujets, les lignes doivent bouger.

Vincent Martin, président de la fédération régionale des travaux publics (FRTP) de Bourgogne Franche-Comté © FRTP Bourgogne Franche-Comté ©
Vincent Martin, président de la fédération régionale des travaux publics (FRTP) de Bourgogne Franche-Comté © FRTP Bourgogne Franche-Comté

Laissez-nous travailler !

Nous organisons la reprise de nos chantiers conformément aux préconisations sanitaires du guide. Ne sommes-nous pas un secteur essentiel et stratégique ?

Donnez-nous du travail !

Nous sommes prêts à poursuivre encore l’effort de guerre, en travaillant plus, pour s’inscrire pleinement dans la relance économique, et ainsi protéger nos entreprises et préserver l’emploi de nos salariés sur vos territoires.

Nous attendons donc des pouvoirs publics un assouplissement des règles en matière d’organisation du travail et de transport de marchandises.

Nous attendons également qu’ils réactivent fortement l’économie de notre Profession en donnant les moyens aux Collectivités locales de poursuivre leurs travaux et d’adopter une stratégie volontaire d’investissements.

Entrons ensemble dans un cercle vertueux : protéger nos entreprises et préserver nos emplois, c’est aussi assurer des recettes pour l’État et permettre une relance économique et sociale !

Nous comptons sur vous et vous pouvez compter sur nous. Vive les Travaux Publics.

Vincent Martin, directeur de la FRTP de Bourgogne Franche-Comté

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Base de loisirs d’Osselle : qui sont les deux chefs bisontins à la tête du nouveau restaurant ?

Suite à un appel d’offres lancé par Grand Besançon Métropole en février dernier pour trouver les gérants du snack et du restaurant de la base de loisirs d’Osselle, le projet de deux chefs bisontins, déjà bien connus, a été retenu. Celui d’Adrien Rognon, gérant de la Pizzeria Piano et de Sylvain Piguet, gérant de LÔ à Besançon.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Où sortir cet été dans le Grand Besançon ?

Ce lundi matin, il était encore difficile à croire que l’été approche avec son lot d’animations de plein air… Et pourtant ! Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Pierre Contoz, président du musée des Maisons comtoises, Benoît Vuillemin, vice-président de GBM en charge de l’attractivité et du tourisme, Patrice Hennequin, président de l’Office de tourisme et des congrès de GBM et François Bousso, conseiller communautaire GBM délégué à l’éco-tourisme, se sont réunis pour lancer officiellement la saison touristique estivale du territoire.

Une trentaine d’entreprises de la filière horlogère réunies à Besançon ce jeudi 30 mai 2024

A l'occasion d'un événement fondateur organisé à Besançon dans les locaux de Francéclat, France Horlogerie a convié, ce jeudi 30 mai 2024, des entreprises de la chaîne de valeur horlogère française (marques de montres, fabricants de composants, sous-traitants, détail...). L'objectif ? Lancer la démarche des grappes d'entreprises.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.72
ciel dégagé
le 13/06 à 3h00
Vent
0.58 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
92 %