Treize réfugiés arrivés à Besançon : "Je choisis moi les nôtres avant les autres" déclare Sophie Montel (FN)

Publié le 21/10/2015 - 10:10
Mis à jour le 26/10/2015 - 16:15

Treize réfugiés irakiens et syriens sont arrivés à Besançon lundi 19 octobre 2015. Face à cette arrivée, Sophie Montel, députée européen et tête de liste Front national/Rassemblement bleu marine pour l'élection régionale en Bourgogne-Franche-Comté, dénonce l'attitude du maire "alors que 3,5 millions de Français sont mal logés et oubliés par le système UMPS". 

PUBLICITÉ

Selon la députée, le maire de Besançon Jean-Louis Fousseret "est généreux, et il veut que ça se sache. Aussi a-t-il convoqué la presse pour accueillir dans sa ville les premiers clandestins -gageons que ce ne seront pas les derniers-. Peu importe ce qu'en pensent les habitants, Jean-Louis Fousseret a pu repartir chez lui la conscience tranquille, avec le sentiment du devoir accompli, et peut-être a-t-il croisé sur son chemin l'un de ces 3,5 millions de français mal logés que le système UMPS a oublié." 

S. Montel déclare dans un communiqué penser "tous les jours à mes compatriotes trop nombreux dans cette situation, et je condamne fermement cette politique de la préférence étrangère qui permet à quelques élus déconnectés de se donner bonne conscience au détriment du reste de nos nationaux". 

"Je choisis moi de mettre les nôtres avant les autres"

La tête de liste Front national tient à rappeler "qu'en France, en juin 2015, il y avait 1.863.762 demandes de logement social non satisfaites dont 18.244 pour la seule Franche-Comté. Je choisis moi de mettre les nôtres avant les autres. Il n'est pas supportable pour ces familles françaises en attente d'un logement de se voir mises de côtés pour faire de la place à des immigrés clandestins tout juste arrivés illégalement sur notre sol. Car dès lors, que signifie encore la citoyenneté française si être clandestin, et donc enfreindre la loi, permet d'obtenir logement meublé, allocations en tout genre et remboursement de tous les frais médicaux ? Dans le même temps, les Français doivent eux se serrer la ceinture : ils voient leurs médicaments être déremboursés, leurs impôts augmenter, leur pouvoir d'achat se réduire comme peau de chagrin. C'est à eux que je m'adresse et c'est à leur service qu'élue présidente, je mettrai la région Bourgogne, Franche-Comté." 

Sophie Montel indique que sa première décision de présidente de la future grand région Bourgogne Franche-Comté sera "de mettre fin aux subventions de 1 000€ par migrants versées par nos deux régions ; une telle subvention n'est ni juste, ni morale, ni pragmatique puisque cela constituait une vraie pompe aspirante à l'immigration."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : Karim Bouhassoun dévoile son programme pour le développement de l’économie numérique à Besançon

Karim Bouhassoun, candidat Bisontines-Bisontins à l'élection municipale 2020, accompagné de membres du mouvement, était invité à visiter l’entreprise Quarks Solutions à Besançon, une société de développement de logiciels en technologie web, spécialisée dans la prévention et la réglementation sur les produits chimiques jeudi 12 décembre 2019. A cette occasion, le candidat a dévoilé les orientations en matière de développement de l’économie numérique élaborées par des chefs d’entreprise et des spécialistes du numérique, lors de plusieurs réunions et rencontres avec le monde économique.

Municipale 2020 : Alexandra Cordier confirme sa candidature à Besançon et dévoile les grands projets de son programme

Celle que l'on pourrait appeler le "poulain" de Jean-Louis Fousseret, Alexandra Cordier, a confirmé samedi 14 décembre 2019 sa candidature à l'élection municipale de Besançon en 2020. Le maire sortant, à ses côtés pour cette annonce, a affirmé qu'il faisait partie de la liste de la candidate. Plusieurs grands projets ont été dévoilés à cette occasion dont la construction d'un téléphérique ou l'armement de la police municipale dans certaines circonstances.

Municipale à Dijon : l’alliance adoubée par LREM lance sa campagne

Sylvain Comparot, tête de liste d'une alliance adoubée notamment par LREM et l'UDI pour les municipales à Dijon, a lancé sa campagne mercredi 11 décembre 2019 dans la soirée lors d'un meeting dans la capitale bourguignonne, appelant à "construire une ville plus verte, plus simple, plus sûre".

Municipale 2020 : L. Fagaut veut une carte « avantages séniors » et la gratuité des transports pour les enfants

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020, dont la gratuité des transports pour les enfants jusqu'au lycée et la création d'une carte "avantages séniors".

Municipale 2020 à Besançon : K. Bouhassoun ne souhaite pas équiper la police municipale d’armes létales

La question de l'armement de la police municipale est l'un des sujets forts de cette campagne pour l'élection municipale 2020 à Besançon. Si des candidats sont pour l'armement létal des policiers municipaux, Karim Bouhassoun, candidat du mouvement Bisontines-Bisontins, ne l'intègre pas dans son programme sur la sécurité selon un communiqué du 9 décembre 2019.

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut souhaite armer la police municipale « par conviction »

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020. Parmi elles, l'armement et de le doublement des effectifs de la police municipale…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.03
couvert
le 16/12 à 3h00
Vent
3.42 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
88 %

Sondage