Trois acteurs de la santé au travail dans le BTP s'allient pour gagner en efficacité

Publié le 16/12/2013 - 11:51
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:16

Trois acteurs majeurs de la santé au travail dans le secteur du bâtiment et des travaux publics ont signé, jeudi 12 décembre 2013 à la CCI du Doubs, un contrat d’objectifs et de moyens pour mutualiser leurs compétences sur des axes de prévention prioritaires.

photosignaturecpom.jpg
photosignaturecpom.jpg
PUBLICITÉ

Francis Lebelle pour la Carsat, Jean Ribeil pour la Direccte Franche-Comté et Patrick Jeanroy pour le Service de santé au travail du BTP ont rappelé « l’importance de la mise en place d’un réseau pour prévenir les risques et maladies professionnels, informer les salariés et les accompagner« .

Ce contrat d’objectifs, d’une durée de cinq ans, doit permettre aux acteurs de la santé au travail dans le BTP d’accroître l’efficacité de leurs actions à travers des objectifs pratiques et ?des méthodes déjà testées par des partenaires.

M. Lebelle rappelle que « si la prévention des risques professionnels obéit à une logique économique pour les entreprises, le rôle d’un assureur social comme la Carsat est de promouvoir l’utilité sociale de la prévention, toujours ?moins chère que la réparation, et de promouvoir une vision globale et citoyenne de la prévention dans le parcours de vie des salariés« .

Trois grands axes de travail du contrat pluriannuel d’objectif et de moyens (CPOM) :
  • La prévention de la désinsertion professionnelle : Un sujet aux enjeux énormes quand on sait qu’ 1?4 des inscriptions à Pôle Emploi sont liées à des problèmes de santé et qu’un arrêt supérieur à six mois limite fortement les chances de reprises du travail. Le CPOM prévoie un médecin référent «Prévention de la désinsertion professionnelle » par département et des rencontres régulières. L’objectif étant d’apprendre à travailler en réseau et de proposer un accompagnement individuel aux salariés concernés.

  • Les risques chimiqes et cancerogènes-mutagènes-reprotoxiques : Le diagnostic précoce par la médecine du travail revêt une importance capitale. Le CPOM prévoie la généralisation des entretiens pour les salariés exposés aux poussières de bois ainsi que celle du Quizz Amiante pour informer les salariés sur leur risque d’exposition.
  • Les troubles musculo-squelettiques et les risques psychosociaux : En partenariat avec l’OPP-BTP, le CPOM prévoie des actions de prévention « Adapt Métiers Pénibilité » réunissant le chef d’entreprise et ses salariés sur une journée de « formation/action ».
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.28
nuageux
le 17/09 à 9h00
Vent
2.37 m/s
Pression
1019.71 hPa
Humidité
60 %

Sondage