U-Shin à Nevers : négociations début janvier sur un important plan social

Publié le 22/12/2020 - 11:29
Mis à jour le 22/12/2020 - 10:15

Des négociations vont démarrer le 7 janvier sur la suppression par U-Shin, détenu par le japonais MinebeaMitsumi, d’un maximum de 220 emplois en France, en majorité sur le site de Nevers qui en compte 410,
a-t-on appris mardi 22 décembre 2020 de source syndicale.

La direction de l'équipementier automobile (antivols,verrous...) a communiqué les chiffres. Ils annoncent 220 emplois supprimés sur la France mais c'est 220 emplois maximum et au regard de la loi, ils ne pourront pas faire plus mais peuvent très bien faire moins", a expliqué à l'AFP Laurent Blanchet, secrétaire du comité social et économique chez U-Shin Nevers. Selon ce délégué syndical central CGT, les négociations à ce sujet doivent démarrer le 7 janvier pour durer jusqu'à la fin mars.

"La base de discussion est de 220 emplois en France et inclut aussi le site de Créteil, siège de l'entreprise (qui emploie une trentaine de personnes, ndlr). Mais l'essentiel des postes impactés seraient à Nevers", a précisé la communication d'U-Shin France. Selon elle, les suppressions de poste sont dues à l'arrêt de production des verrous et antivols, fabriqués à Nevers. "Avant, il y avait six ou sept verrous par véhicule, sur les quatre portes, le coffre, l'antivol, le démarreur, la boîte à gants mais c'est un produit qui disparaît sur les nouveaux modèles de véhicules. Ça n'est plus un marché d'avenir", selon la même source.

"Il n'y a pas de raison de fermer"

"Mais il n'y a pas de raison de fermer, d'autant qu'il y a une production pour les pièces de rechange qui resterait en place parce qu'elle est viable", assure U-Shin, qui promet que "l'objectif reste le maintien du site". "La direction explore avec les syndicats tous les projets qui pourraient permettre de maintenir l'emploi au maximum. Nous envisageons ainsi de développer d'autres activités pour lesquelles il y a un vrai savoir-faire sur le site de Nevers", poursuit la communication d'U-Shin, précisant que le projet devrait être mis en oeuvre d'ici "à décembre 2022".

Infos +

U-Shin France emploie près de 500 salariés répartis entre les sites de Créteil, Abbeville (Somme) et Nevers, pour un chiffre d'affaires de 104 millions d'euros sur le dernier exercice de 15 mois (de janvier 2019 à mars 2020). Il appartient au groupe de composants mécaniques et électronique japonais MinebeaMitsumi, qui emploie 92.000 personnes dans le monde pour un chiffre d'affaires de 8 milliards d'euros (exercice clos en mars 2020).

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.93
légère pluie
le 21/06 à 6h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
95 %