Un Alsacien dépose à l'Inpi des slogans autonomistes

Publié le 19/12/2014 - 18:09
Mis à jour le 19/12/2014 - 18:09

Un Alsacien opposé à la réforme territoriale a annoncé ce vendredi 19 décembre avoir déposé à l'Institut national de la propriété industrielle (Inpi) une série de slogans autonomistes, en vue d'empêcher leur usage malveillant, voire de les céder à un futur parti régionaliste.

PUBLICITÉ
Ce chef d’entreprise dit avoir déposé un « certain nombre » d’expressions régionales parmi lesquelles « Elsass frei« , qui signifie « Alsace libre » en dialecte, et « Rot un Wiss » (rouge et blanc), référence aux couleurs du drapeau alsacien. Par sa démarche, Jean-Michel Ritter, patron d’une société spécialisée dans les voitures électriques basée à Sélestat (Bas-Rhin), 53 ans, souhaite pouvoir porter plainte contre toute personne qui ferait un usage inapproprié du slogan Elsass frei dans le strict cadre de manifestations publiques.
 
L’expression « Elsass frei« , parfois écrite en lettres gothiques dans les manifestations, est l’un des principaux slogans scandés par les mouvements autonomistes et l’extrême droite. « Je n’hésiterai pas une seconde à poursuivre ceux qui utiliseraient (ce slogan) sans mon accord et surtout dans des buts nauséabonds« , a prévenu M. Ritter dans un message sur sa page Facebook, accompagné d’une copie du formulaire déposé à l’Inpi. « Ce sera au juge de décider si ma plainte est légitime ou pas« , a expliqué M. Ritter, joint au téléphone par l’AFP, confirmant des informations de la presse régionale vendredi.
 
Plusieurs milliers de personnes ont défilé ces dernières semaines notamment à Strasbourg et Mulhouse. Un nouveau rassemblement est organisé dimanche à Colmar devant la préfecture. 
 
Désormais, « les gens ne peuvent plus dire que rien n’est fait pour dissocier les extrémistes des bonnes mères de famille » au sein des manifestations, a commenté M. Ritter. « Jusqu’à présent n’importe qui pouvait faire n’importe quoi avec ces slogans. Si un manifestant crache par exemple sur les forces de l’ordre en criant «Elsass frei», il fait du tort pour quelqu’un qui a déposé le slogan« , a-t-il souligné. M. Ritter affirme n’avoir « aucune aspiration politique« . Il a néanmoins également effectué cette démarche auprès de l’Inpi, moyennant « plusieurs milliers d’euros« , dans le but d’offrir une « trousse à outils clé en main » aux premiers opposants à la réforme territoriale qui souhaiteraient créer une association loi 1901. Selon lui cette association, baptisée « Rot un Wiss« , pourrait à terme devenir un parti politique dans la perspective des prochaines échéances électorales.
 
La réforme, entérinée jeudi par les députés de l’Assemblée nationale prévoit notamment la fusion de l’Alsace avec la Lorraine et Champagne-Ardenne.
 
(source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale : Karim Bouhassoun, candidat « libre et indépendant » à Besançon

Municipale : Karim Bouhassoun, candidat « libre et indépendant » à Besançon

Mouvement "Bisontines - Bisontins" • Karim Bouhassoun, cofondateur du mouvement "Bisontine Bisontins" , a annoncé mardi 17 septembre 2019 à 18h sa  candidature "comme une évidence" à l'élection municipale de Besançon afin de "rendre la Ville aux habitants". Karim Bouhassoun veut inscrire sa campagne sous l'égide du renouveau et de la proximité autour d'une liste citoyenne et libre. "Nous devons rompre avec certaines pratiques et refonder la vie citoyenne à Besançon" a-t-il déclaré.

Le téléphérique imaginé par Besançon Métropole 2020 n’est pas « une simple desserte de la Citadelle »

Le téléphérique imaginé par Besançon Métropole 2020 n’est pas « une simple desserte de la Citadelle »

Alexandra Cordier, référente de La République En Marche dans le Doubs et membre du collectif Besançon Métropole 2020, formulait en juin dernier trois propositions dans le cadre de sa candidature à l'investiture LREM. Ce 12 septembre 2019, elle a tenu a éclaircir le projet de téléphérique proposé par le collectif.

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Le gouvernement a dévoilé la liste des  80 "cités éducatives", inspirées du rapport Borloo. Ces quartiers vont se partager une enveloppe de 100 millions d’euros de crédits par an sur trois ans dans le but de mieux coordonner les actions au sein et en dehors des établissements scolaires. Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, et le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, se félicitent de l’annonce de cette labellisation pour Besançon et Montbéliard Bethoncourt.

Une liste dissidente « En Marche » à Besançon ?

Une liste dissidente « En Marche » à Besançon ?

Alexandra Cordier va-t-elle mener une liste dissidente face à Éric Alauzet, candidat officiellement investi par LREM le 10 juillet dernier pour l'élection municipale à Besançon ? La question est posée depuis le début de la semaine. La référente départementale "En Marche" dit actuellement ne pas être dans cet état d'esprit et espère qu'Éric Alauzet rassemblera "tous les marcheurs" bisontins.

Municipales 2020 : Jean-Louis Fousseret déclare pouvoir aider au rassemblement

Municipales 2020 : Jean-Louis Fousseret déclare pouvoir aider au rassemblement

municipales 2020 • À sept mois des élections municipales, l’ancienne majorité plurielle du maire sortant est plus divisée que jamais. Comme un message à Éric ALauzet, le candidat officiellement investi par En Marche, le maire LREM de Besançon estime qu’aucun candidat ne peut gagner seul... Jean-Louis Fousseret, qui a toujours déclaré qu’il ne repartirait pas pour un quatrième mandat, se pose aujourd’hui en rassembleur. Une rencontre est prévue avec Éric Alauzet samedi...

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

L'intergroupe EELV- PC  Société civile de l'ancienne majorité plurielle demande au maire de Besançon de prendre  un arrêté interdisant les pesticides à Besançon, à l'instar de la décision du maire de Boussières dans le Grand Besançon. Jean-Louis Fousseret réaffirme ce mercredi matin qu'il est contre les pesticides, mais estime qu'il ne faut pas confondre "courage et démagogie".

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.49
partiellement nuageux
le 19/09 à 21h00
Vent
3.26 m/s
Pression
1025.17 hPa
Humidité
66 %

Sondage