Un industriel étranger de l'agroalimentaire s'implante en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 02/01/2021 - 08:31
Mis à jour le 02/01/2021 - 09:36

Cadeau de fin d'année: un industriel étranger, qui souhaite pour l'heure rester anonyme,  a choisi de s'implanter l'agglomération du Grand Chalon avec la création à moyen terme de 200 emplois directs et indirects.

"En compétition avec d’autres régions, la Bourgogne-Franche-Comté l’a emporté ! C’est une très bonne nouvelle qui vient clôturer une année 2020 passablement compliquée"  se réjouit Marie-Guite Dufay dans un communiqué. "Malgré le contexte économique, notre territoire confirme son attractivité et celle de sa filière alimentation..."

Accompagné depuis un an par l’Agence Economique Régionale et Business France, cet investisseur étranger s'installera sur un terrain la zone de Saoneor afin d’y accueillir usine 4.0 destinée à la fabrication de produits alimentaires.

"C’est l’argument de la logistique qui a définitivement convaincu cet investisseur" explique la région. "Pour le fabricant de produits destinés au marché français principalement, mais également à l’Italie du Nord, la Suisse, l’Allemagne et le Benelux, la Bourgogne-Franche-Comté s’est révélée une localisation stratégique, d’une part, pour ses expéditions et, d’autre part, pour ses sources d’approvisionnements en matières premières"

Les travaux de construction, après obtention des autorisations nécessaires, débuteront au cours du dernier trimestre 2021. Le site sera opérationnel pour la fin de l’année 2022.

Pour faciliter cette relocation offensive, la Région a débloqué 400.000 euros dans le cadre de son plan d’accélération des investissements. L’État complétera l’aide publique également à hauteur de 400 000 euros.

Création d’emplois directs et indirects

Entre 80 et 100 nouveaux emplois, notamment liés à la production, la robotique, l’administration, la logistique, les systèmes d’information et la maintenance,  seront créés dès le début de l’activité. À moyen terme, le site pourrait générer plus de 200 emplois.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Commerces « non essentiels : Ève Boutique à Besançon envoie une petite culotte au Premier ministre…

Considérée comme "non essentielles" dans le cadre du confinement de ce mois d'avril en France, les boutiques de lingerie sont fermées. De ce fait, de nombreux commerçants de ce secteur ont envoyé des petites culottes au Premier ministre dont Ève Boutique Lingerie à Besançon… C'est ce qui s'appelle une action culottée !

« Bio innovation » : un centre pour inventer la médecine et les médicaments de demain à Besançon

Inauguration • Le nouveau bâtiment de 4.000 m2 au cœur de Témis Santé sur les Hauts-du Chazal à Besançon a été inauguré le 30 mars 2021. "Bio Innovation" a pour but de rapprocher les acteurs de la recherche biomédicale avec le secteur industriel pour que Besançon garde son temps d'avance dans le développement des thérapies innovantes.

Gel en Bourgogne Franche-Comté : les agriculteurs veulent faire évoluer la réglementation face aux évolutions climatiques

Dans un communiqué de la Fédération régionale des syndicats d'exploitants agricoles (FRSEA) de Bourgogne Franche-Comté le 19 avril 2021, les agriculteurs demandent une instance de concertation "changement climatiques en BFC" afin que les réglementations intègrent les évolutions climatiques et les difficultés des agriculteurs.

Covid-19 : Quels sont les restaurants ouverts en livraison et en drive à Besançon et dans le Grand Besançon ?

Alors que les restaurants ne peuvent pas encore rouvrir au public et avec les restrictions relatives au couvre-feu à 19 heures, maCommune.info vous propose une liste régulièrement mise à jour des restaurants poursuivant leur activité à emporter ou en livraison à Besançon et dans le Grand Besançon...
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.94
nuageux
le 21/04 à 0h00
Vent
1.4 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
97 %

Sondage