Un passeur de clandestins Syriens condamné à Besançon

Publié le 15/04/2014 - 20:21
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:21

Un passeur de clandestins Syriens a été condamné à six mois de prison ferme, ce mardi 15 avril 2014 par le tribunal correctionnel de Besançon.

 ©
©

Cet Italien de 55 ans a été interpellé par les douaniers, dimanche 13 avril 2014, sur l'A36 au péage Saint-Maurice-Colombier, vers Montbéliard. Il transportait quatre Syriens en situation irrégulière dans sa Mercedes, qui l'avaient payé pour être emmenés en Hollande.

Loin d'être « altruiste », selon le procureur Thomas Hirth, cet homme jugé mardi 15 avril 2014 par le tribunal correctionnel de Besançon, « profite de la détresse de personnes issues d'un pays en guerre ».

Le chauffeur a assuré qu'il avait agi « par pitié » en les voyant faire du stop au bord de la route, mais les quatre Syriens ont révélé qu'il était venu les chercher dans leur camp de réfugiés. Le prévenu, qui n'a aucun antécédent en France, a déjà été interpellé à deux reprises pour des faits similaires en Allemagne. L'examen de son téléphone montre qu'il a déclenché des bornes relais en direction du nord de la France à une dizaine de reprises depuis le 1er janvier 2014.

Le passeur italien a finalement été condamné à six mois de prison ferme et cinq ans d'interdiction du territoire français.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Nouvelles mesures de suspension pour les centres Proxidentaire à Chevigny-Saint-Sauveur et Belfort

"Compte tenu de la gravité des manquements à la qualité et à la sécurité des soins" constatés dans les centres Proxidentaire de Chevigny-Saint-Sauveur et de Belfort, l'ARS Bourgogne Franche-Comté prend de nouvelles mesures de suspension à compter du 26 juillet 2021, a-t-on appris dans un communiqué.

Occupation d’un appartement par des mineurs isolés : Solmiré assignée au tribunal administratif de Besançon

Depuis avril 2021, Solmiré (Solidarité, Migrants Réfugiés) occupe un logement bisontin pour héberger des mineurs étrangers isolés. L'association est assignée au tribunal administratif par les Voies navigables de France (VNF), gestionnaire du bâtiment, ce mardi 27 juillet à 11 heures.

Une femme retrouvée morte près de Besançon : « très probablement » un féminicide 

Une femme a été retrouvée morte dans le coffre de sa voiture vendredi 23 juillet au soir à Guillon-les-Bains près de Besançon. Elle a "très probablement" été tuée par son compagnon, mortellement blessé ensuite par le tir d'un gendarme après s'être montré ultra-violent, a indiqué dimanche le procureur de la République de Besançon.

Magistrat qui proposait sa fille pour des rapports sexuels : vers un procès début 2022

Le procès du magistrat mis en examen pour avoir proposé sur internet à des inconnus d'avoir des relations sexuelles avec sa fille de 12 ans, récemment révoqué de la magistrature, devrait se tenir "début 2022", a indiqué ce vendredi 23 juillet 2021 le procureur de la République de Besançon, où est instruite l'affaire.

Eric Dupond-Moretti est mis en examen pour soupçons de prise illégale d’intérêts

Une première pour un ministre de la Justice en exercice : à l'issue de près de six heures d'interrogatoire à la Cour de justice de la République (CJR), Eric Dupond-Moretti a été mis en examen dans l'enquête sur de possibles conflits d'intérêts avec ses anciennes activités d'avocat ce vendredi 16 juillet.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.96
légère pluie
le 30/07 à 18h00
Vent
1.18 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
96 %

Sondage