Un passeur de clandestins Syriens condamné à Besançon

Publié le 15/04/2014 - 20:21
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:21

Un passeur de clandestins Syriens a été condamné à six mois de prison ferme, ce mardi 15 avril 2014 par le tribunal correctionnel de Besançon.

DSC_7511.JPG
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Cet Italien de 55 ans a été interpellé par les douaniers, dimanche 13 avril 2014, sur l’A36 au péage Saint-Maurice-Colombier, vers Montbéliard. Il transportait quatre Syriens en situation irrégulière dans sa Mercedes, qui l’avaient payé pour être emmenés en Hollande.

Loin d’être « altruiste », selon le procureur Thomas Hirth, cet homme jugé mardi 15 avril 2014 par le tribunal correctionnel de Besançon, « profite de la détresse de personnes issues d’un pays en guerre ».

Le chauffeur a assuré qu’il avait agi « par pitié » en les voyant faire du stop au bord de la route, mais les quatre Syriens ont révélé qu’il était venu les chercher dans leur camp de réfugiés. Le prévenu, qui n’a aucun antécédent en France, a déjà été interpellé à deux reprises pour des faits similaires en Allemagne. L’examen de son téléphone montre qu’il a déclenché des bornes relais en direction du nord de la France à une dizaine de reprises depuis le 1er janvier 2014.

Le passeur italien a finalement été condamné à six mois de prison ferme et cinq ans d’interdiction du territoire français.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

La Cour de cassation a rejeté ce mercredi 18 septembre 2019 le pourvoi formé par le parquet général contre le maintien en liberté du Dr Frédéric Péchier, anesthésiste de Besançon soupçonné de dizaines d'empoisonnements, qui reste donc libre, a-t-on appris de source proche du dossier et auprès de son avocat.

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Un homme de 22 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire lundi 26 août 2019 pour avoir mortellement frappé son demi-frère aîné âgé de 33 ans samedi matin à Fuans dans le Haut-Doubs. Il était en permission de sortie au moment des faits, purgeant une peine dans la Meuse après des actes de violence. 

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.46
ciel dégagé
le 20/09 à 18h00
Vent
6.34 m/s
Pression
1020.53 hPa
Humidité
48 %

Sondage