Un plan d’urgence en deux volets pour les agriculteurs de Bourgogne Franche-Comté

Publié le 09/03/2016 - 16:44
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:42

Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté et Christiane Barret, préfète de la Région, ont reçu ce mercredi 9 mars 2016 les représentants du secteur agricole, de la profession et de ses filières à la Préfecture de Dijon afin de construire un plan d’urgence. 

Marie-Guite Dufay et Christiane Barret les ont rencontré afin d’apporter des réponses collectives face à la crise que subit le secteur grâce à un plan d’action régional. L’Etat et la Région ont renouvelé leur engagement pour le développement de l’agriculture régionale et leur volonté de mobiliser des moyens communs.

Un plan d'urgence en deux volets

Le premier volet du plan d'urgence concerne les aides conjoncturelles pour permettre aux éleveurs de faire face à la crise, en particulier avec le fonds d’allégement des charges (FAC) relevant du plan de soutien à l’élevage national qui permet d’aider les éleveurs les plus endettés et fragilisés, avec une proposition de répartition d’une seconde enveloppe en 2016.

Le deuxième volet d’action relève d’aides structurelles pour les filières courtes et longues, afin d’améliorer leur compétitivité grâce

  • à une adaptation des aides à l’installation et à la transmission,
  • à l’accompagnement à la modernisation des exploitations en plus des crédits supplémentaires mobilisés en 2015,
  • aux actions pour favoriser les revenus complémentaires liés à la production d’énergie avec le soutien à la méthanisation. 

Les aides précédentes

Sur les actions structurelles, Marie-Guite Dufay a rappelé ses engagements pour le lancement rapide d’un audit des filières en lien étroit avec la profession, afin d’identifier localement les mesures structurelles aptes à débloquer les situations de crise et à accompagner la modernisation des exploitations. Elle a rappelé son souhait de travailler à la dynamisation des circuits-courts et aux achats de productions locales en incitant notamment les lycées de la Région à privilégier les approvisionnements locaux. De son côté, la Préfète de région a rappelé les mesures conjoncturelles mises en place par l’Etat. Celles-ci concernent

  • les aides en trésorerie pour plus de 3000 dossiers, à hauteur de 8,4M€ en 2015 complétée par une seconde enveloppe en février 2016
  • la restructuration des dettes pour plus de 290 dossiers pour environ 0,7M€
  • l'allégement des charges sociales (MSA) et fiscales (DRFiP).

D'autres questions ont été abordées lors de cette rencontre comme la simplification des normes et l’exploitation des énergies renouvelables par les agriculteurs, en s’appuyant sur des situations précises qui seront transmises par la profession et qui pourront faire l’objet de travaux conjoints Etat-Région et être relayés au besoin à l’Association des Régions de France.

Retrouvez ci-dessous nos précédents articles sur la crise agricole :

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Base de loisirs d’Osselle : qui sont les deux chefs bisontins à la tête du nouveau restaurant ?

Suite à un appel d’offres lancé par Grand Besançon Métropole en février dernier pour trouver les gérants du snack et du restaurant de la base de loisirs d’Osselle, le projet de deux chefs bisontins, déjà bien connus, a été retenu. Celui d’Adrien Rognon, gérant de la Pizzeria Piano et de Sylvain Piguet, gérant de LÔ à Besançon.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.27
couvert
le 17/06 à 15h00
Vent
2.47 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
85 %