Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d'école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Publié le 02/10/2019 - 15:40
Mis à jour le 02/10/2019 - 15:40

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d’école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Image d'archives © DR
Image d'archives © DR

Avant de mettre fin à ses jours, Christine Renon a laissé une lettre bouleversante dans laquelle elle confie son épuisement professionnel (à lire en cliquant ici).

"Notre collègue a signé sa lettre « Une directrice épuisée. » Elle y évoque les conditions de travail des directeur.rices d’écoles, la multiplicité des tâches à accomplir « dans la violence de l’immédiateté », le manque de confiance dans le soutien que devrait nous apporter notre institution,... et aussi des conditions des enseignant.es et l’Ecole en général" indiquent les syndicats. Christine Renon écrit : « L’idée est de ne pas faire de vagues et de sacrifier les naufragés dans la tempête. »

Pour les syndicats, "Au-delà de la grande émotion qu’il suscite dans l’ensemble de la communauté éducative, l’acte de notre collègue dénonce les conditions de travail des directeurs et directrices d’école, et des enseignant.es." "Les tâches liée à la direction se sont alourdies et complexifiées, les éloignant de leur mission première : l’animation de l’équipe enseignante. Les emplois d’aide à la direction et au fonctionnement de l’école ont été supprimés. Des injonctions hiérarchiques, parfois contradictoires, sans lien immédiat avec le quotidien de l’école se multiplient, entraînant une perte de sens du métier. Le manque de formation et d’accompagnement est patent, notamment dans la gestion des situations de crise."

"Le ministère de l’Éducation nationale doit prendre toute la mesure de la situation de l’Ecole"

Les membres de SNUipp-FSu du Doubs, SE-UNSA et Sud éducation avouent être "choqué.es par l’absence d’expression de notre ministre à l’attention de la communauté éducative suite à ce drame et à ses circonstances. Le ministère de l’Éducation nationale doit prendre toute la mesure de la situation de l’Ecole, apporter des réponses urgentes pour un meilleur fonctionnement et garantir la santé, la sécurité et le bien-être au travail de l’ensemble de ses personnels."

Infos +

Les rassemblements sont prévus jeudi 3 octobre à 18 heures :

  • devant le DSDEN à Besançon, 26 avenue de l’observatoire
  • devant le 3 rue Brossolette à Montbéliard
  • devant le groupe scolaire Vauthier à Pontarlier

Un préavis de grève a également été déposé pour le 3 octobre, jour des obsèques de Christine Renon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

UTBM : 50 heures pour créer un court-métrage lors du festival Film d’un jour

Organisé par les étudiants de l’université de technologie de Belfort-Montbéliard, la 19e édition du festival Film d’un jour revient cette année dans l’Aire urbaine pour une 19e édition du 9 au 11 mai 2024. Durant ce festival, les étudiants sont réunis autour d’un même objectif commun, parvenir à créer un court métrage de A à Z en 50h maximum.  

Une équipe UTBM en finale nationale des Entrep’

L’équipe Modul’ de l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM) a décroché la victoire au concours des Entrep’ de Franche-Comté face à 17 autres équipes de la région. En promouvant une nouvelle définition de la productivité axée non pas sur l'augmentation des heures de travail, mais sur leur optimisation, apprend-on mercredi 24 avril 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.7
légère pluie
le 21/05 à 15h00
Vent
3.59 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
48 %