Des élèves ne veulent plus aller aux toilettes à l'école

Publié le 12/03/2014 - 12:24
Mis à jour le 12/03/2014 - 17:03

Odeurs, saleté, bagarres, drogue… les élèves évitent d’utiliser les toilettes dans près d’un tiers des collèges et lycées en France, selon un rapport présenté mardi par l’Observatoire national de la sécurité et de l’accessibilité des établissements d’enseignement (ONS). Selon ce rapport, 28% des établissements, surtout des collèges, ont signalé au moins un cas d’élève ayant renoncé à utiliser les toilettes scolaires, 42% des élèves se plaignant du manque de papier, 32% des odeurs, 23% de la propreté, et 12% du manque d’intimité des installations.

 ©
©

"L'état des sanitaires n'est pas sans conséquences sur les problèmes d'hygiène et de santé des jeunes: pathologies induites, risques de transmission bactériologique, atteinte au bien-être des personnes", souligne le texte, précisant que 61% des établissements se limitent à un seul nettoyage par jour, un tiers allant jusqu'à deux fois.

Selon une thèse du Dr Bénédicte Hoarau (2013) citée par l'Observatoire, "ce sont les filles qui souffrent le plus des troubles recensés: incontinence urinaire, brûlures à la miction et constipation, douleurs abdominales", ajoutant que "cela influe davantage sur leur capacité à se concentrer".

"Dans le cadre de son action sur la prévention en matière de santé des élèves, le ministère de l'Education nationale demandera aux équipes éducatives, dans sa prochaine circulaire de rentrée, de porter une attention particulière à l'environnement scolaire (sanitaires, cours de récréation...) et à la qualité de son entretien", dit le ministère dans un communiqué, rappelant que les collectivités locales "ont la responsabilité du bâti".

Violences et drogue dans les toilettes

L'ONS souligne aussi le nombre important de bagarres et d'agressions recensées dans les toilettes des garçons. "21% des collèges en signalent, 13% des LP (lycées professionnels, ndlr), mais 4% seulement des LEGT (lycées d'enseignement général et technologique)", précise-t-il.

Selon le rapport, la consommation de drogues et d'alcool concerne surtout les lycées, 10% des LEGT et 11% des LP signalant des cas d'absorption de boissons alcoolisées dans les sanitaires des garçons, 8% des LP et 5 % des LEGT signalant des cas de consommation de drogues.

"Le 'problème des toilettes' n'est pas une fatalité. S'en saisir ne doit pas être tabou, vu les conséquences induites sur la santé et le bien-être", précise le rapport annuel de l'ONS, constatant que "les établissements ont du mal à se saisir de cette question des sanitaires".

Cette enquête a été menée auprès de 16.000 établissements publics et privés du second degré.

En 2008, l'ONS avait déjà tiré la sonnette d'alarme sur la situation dans les écoles, la moitié des écoliers se plaignant de maux de ventre parce qu'ils ne voulaient pas fréquenter les toilettes de leur établissement. Le ministre de l'époque Xavier Darcos avait assuré que le problème serait réglé à la rentrée suivante après adoption d'une charte sur la qualité et la propreté avec les familles et les communes.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Nouvelle formation, remise des diplômes, nouveau site… Quoi de neuf dans les écoles ESTM et Pigier à Besançon ?

PUBLI-INFO • L’année 2023 rime avec nouveautés dans les écoles ESTM et Pigier rue Gambetta à Besançon ! L’ouverture du BTS Comptabilité-Gestion rejoint la carte des 18 formations proposées par l’établissement et le relooking du site internet ESTM avec tous les parcours de formations, les offres d’emploi en alternance et les actualités de la vie étudiante.

Académie de Besançon : 121 postes supprimés dans les 1er et 2nd degrés pour la rentrée 2023

Le rectorat a annoncé lors d’un point presse la suppression de 52 postes dans les écoles de l’académie et 69 dans les collèges et lycées généraux pour la rentrée 2023. Un chiffre qu’a tenté d’atténuer la rectrice d’académie Nathalie Albert-Moretti en mettant en avant le fait que le taux d’encadrement sera pour autant meilleur. Un argument qui n’a pas semblé convaincre les syndicats qui ont décidé de boycotter le comité social d’administration de l’académie pour lequel ils sont élus en signe de protestation. 

Besançon : les élèves de l’École de la deuxième chance à la rencontre de la Société des membres de la Légion d’Honneur

Le préfet du Doubs Jean-François Colombet a organisé une rencontre entre les élèves de l’École de la deuxième chance du Doubs (E2C) et plusieurs membres de la Société des membres de la Légion d’Honneur et de l’Association des membres de l’Ordre national du Mérite dans les locaux de la préfecture à Besançon ce mercredi 18 janvier.

Éducation : les syndicats élus boycottent le comité social d’administration de l’académie de Besançon

Les syndicat FSU, SGEN CFDT, SNALC et UNSA, soit l’ensemble des organisations syndicales qui y sont élues, ont décidé de boycotter le prochain comité social d’administration (nouvelle instance qui remplace le comité technique académique) qui devait se dérouler ce mercredi 18 janvier. Un courrier a été envoyé à la rectrice de l’académie pour en expliquer les raisons.

Grève dans les écoles de Besançon le 19 janvier : un service minimum est prévu

Un prévis de grève a été déposé par les organisations syndicales des personnels de l’Éducation nationale contre la réforme des retraites pour la journée du 19 janvier 2023. Un service minimum sera mis en place, est-il expliqué dans un courrier de la Ville de Besançon aux parents d’élèves en date du 17 janvier.

Formations, diplômes, certificats… L’IRTS de Franche-Comté ouvre ses portes le 21 janvier à Besançon

PUBLI-INFO • L’IRTS de Franche-Comté (Institut régional du travail social) à Besançon est l’établissement d’enseignement supérieur et de formation professionnelle, spécialisé dans l’intervention sociale, en Franche-Comté. L'organisme ouvrira ses portes samedi 21 janvier pour faire connaître ses formations et découvrir les locaux…

Études, formations et orientation 2023 : quels établissements organisent des portes ouvertes en Bourgogne Franche-Comté ?

Pour savoir quelle orientation ou quel établissement choisir pour sa formation, son avenir, il y a les salons du lycéen et de l’étudiant (le 14 janvier à Micropolis à Besançon) et il y a des journées portes ouvertes pour visiter les établissements en Bourgogne Franche-Comté. Voici le calendrier des journées portes ouvertes en 2023 dans la région…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -3.86
nuageux
le 27/01 à 6h00
Vent
2.25 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
94 %