Plus de bois dans la construction et la rénovation...

Publié le 10/03/2017 - 14:10
Mis à jour le 17/04/2019 - 12:19

Ce jeudi 9 mars 2017, Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable a signé avec l’Association des Régions de France, les acteurs de la filière bois et l’A.D.E.M.E (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), une alliance nationale bois construction rénovation.

PUBLICITÉ

Cette Alliance provient d’une initiative volontaire et partenariale, s’adressant à l’ensemble des maîtres d’ouvrages (qu’ils soient publics ou privés), bailleurs sociaux, maîtres d’œuvre, mais aussi à l’Etat et ses opérateurs, aux collectivités territoriales, aux professions et prescripteurs du bâtiment, ainsi qu’aux acteurs de la filière forêt-bois. Une initiative qui contribue aux engagements pris par la France lors de la COP21, en matière de lutte contre le changement climatique et qui a été saluée par Ségolène Royal, ministre de l’environnement, tutelle de l’A.D.E.M.E, est également signataire.

Pour le ministère du logement, la filière Forêt-Bois est un « pilier de la croissance verte française » qui de compenser environ 20% des émissions françaises de CO2.

Les engagements des signataires :

  • diffuser et faire connaître les avantages qui s’attachent à l’usage du matériau bois dans la construction ;
  • inciter les maîtres d’ouvrage à s’engager dans l’acte de construire avec du bois, afin d’augmenter la part de ce matériau renouvelable, notamment dans les constructions publiques ;
  • s’inscrire dans la dynamique du label « Bâtiments à énergie positive et Réduction carbone » (E+C-) qui anticipe la future réglementation environnementale du bâtiment neuf prévue par la loi de transition énergétique pour la croissance verte ;
  • cofinancer une étude prospective sur la demande de matériau bois dans la construction à horizon 2020 – 2030.

Pourquoi le bois ?

« Le bois matériau est un incontournable dans les domaines de construction et de rénovation. Le développement de son usage permettra d’atteindre les objectifs de la Stratégie Nationale Bas Carbone et de valoriser ses atouts qui constituent un levier pour la transition énergétique ». 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.66
nuageux
le 18/07 à 9h00
Vent
2.48 m/s
Pression
1013.98 hPa
Humidité
61 %

Sondage