Alerte Témoin

Une, deux, trois expos … au musée du Temps

Publié le 19/07/2013 - 10:20
Mis à jour le 19/07/2013 - 11:46

Pas moins de trois expositions sont à découvrir cet été 2013 au musée du Temps de Besançon, de l’horloge parlante à un hommage à Parmentier et à sa pomme de terre, en passant par les demeures bisontines du Moyen-Age au XIXe siècle.

A visiter

Au rez-de-chaussée ou dans les combles, trois expositions sont venues enrichir en cet été 2013 les collections redéployées (lire à ce sujet notre article ICI) du musée du Temps de Besançon. Si celles-ci n’ont pas la prétention d’être "grandes" par taille, elle n’en demeure pas moins aussi diverses qu’intéressantes.

Besançon en près de 500 clichés

Au rez-de-chaussée, "Besançon et ses demeures" dévoile dans deux salles une soixantaine de photographies de façades ou de détails de maisons et immeubles du centre-ville prises par Yves Sancey, photographe au service Inventaire et Patrimoine de la Région Franche-Comté. Celles-ci ont été réalisées pour illustrer le livre qu’il co-signe avec Christiane Roussel, conservateur du patrimoine dans ce même service. Outre les clichés accrochés à des cimaises, pas moins de 400 autres photos en lien avec ces demeures défilent en boucle sur un écran. Mais attention, prévient le photographe : il ne s’agit pas de photographies artistiques mais documentaires. Ce qui ne les empêche pas d'être fort belles !

Sous les combles du palais Granvelle, s’exposent des horloges parlantes, issues des collections de l’Observatoire de Paris et déposées au musée du Temps. La première horloge parlante née en 1933 – il y a juste 60 ans – y côtoie ses petites sœurs de 1965 et 1975, non loin d’autres instruments de mesure horaire antérieurs ou postérieurs.

Les bienfaits de la patate

Juste à côté, une petite salle se consacre à la pomme de terre. Il faut en effet savoir que c’est à Besançon en 1772 que Parmentier, dont on célèbre cette année le bicentenaire du décès, avait participé à un concours lancé par l’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Besançon sur le thème : "Indiquer les végétaux qui pourraient suppléer en temps de disette à ceux que l’on emploie communément à la nourriture des hommes et les moyens d’y remédier". Le chimiste avait alors rendu un mémoire mettant en avant la pomme de terre pour la qualité de l’amidon qu’elle contient, et s’était vu décerner le "premier prix". Autour de ce manuscrit original de Parmentier toujours conservé à Besançon, l’expo-dossier présentée en partenariat entre les archives municipales et l’Académie de Besançon présente diverses lettres du savant, des ouvrages en rapport avec la pomme de terre dont ses plus anciennes descriptions du XVIe siècle, et divers documents sur la postérité de Parmentier et son rôle dans le développement de la consommation de ce tubercule.

Toutes les infos pratiques dans notre agenda :

  • "Besançon et ses demeures", jusqu’au 31 décembre 2013 ICI
  • "Au 4ème top… 1933-2013 : l’horloge parlante fête ses 80 ans !", jusqu’au 13 octobre 2013 ICI
  • "Patate, cartoufle et pomme de terre : Parmentier à Besançon", jusqu’au 13 octobre 2013 ICI 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Un été culturel et apprenant au Musée des maisons comtoises à Nancray

En complément des animations quotidiennes, des dimanches contes et rencontres, le musée des Maisons comtoises propose dans le cadre de "l’été culturel et apprenant" initié par le Ministère de la Culture, une série d’ateliers artistiques, d’animations à l’éducation à l’environnement et au développement durable, des contes, des petits concerts et petits spectacles… Découvrez le programme !

Les warm-up du BBRBU pendant le mois d’août 2020 à Besançon !

Publi-info • Afin de sensibiliser le grand public à la situation des bars, restaurants et discothèques de Besançon en cette période de crise du Covid-19, l'association Bars Boîtes Resto de Besac Réunis (BBRBU) organise, en partenariat avec l'Union des commerçants de Besançon et Grand Besançon Métropole, quatre week-ends d'animations place Granvelle au mois d'août 2020…

Le No Logo Festival dévoile les premiers noms de son édition 2021 pour « se projeter dans l’avenir »…

L’équipe d’organisation du No Logo Festival confirme ce vendredi des nouveaux noms pour l’affiche de l’édition 2021. "Une manière de se projeter dans l’avenir à quelques jours de la fin de la campagne de soutien «Tous Unis pour Écrire la Suite» lancée le 9 juin dernier", précise l'équipe.

Le festival Les Petites Fugues propose une programmation « resserrée » en novembre 2020

L’Agence Livre & Lecture Bourgogne-Franche-Comté organise chaque année le festival littéraire itinérant Les Petites Fuguesproposant deux semaines de rencontres littéraires dans toute la région. Elaboré dans le contexte de crise sanitaire de la Covid-19, le festival se réinvente cette année autour d’une programmation resserrée du 16 au 28 novembre 2020...

Besançon : le festival du BBRBU, prévu début septembre 2020, est reporté

L'association des Bars Boîtes et Restos de Besac Unis (BBRBU) prévoyait la création d'un festival en plein centre-ville de Besançon les 4, 5 et 6 septembre prochains pour permettre à l’ensemble des établissements adhérents de "générer d’urgence la trésorerie". Malheureusement, La Rêv'olution du BBRBU est reportée ultérieurement suite à une décision prise en préfecture le 21 juillet.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".

Une philosophe et un metteur en scène francs-comtois publient un biface consacré au marquis de Jouffroy d’Abbans…

Julien Lopez, metteur en scène pour la compagnie La Gouaille et Véronique Febvre-Charlot, historienne pour la compagnie Passeurs d'histoires, ont concilié leur passion et métier respectifs pour éditer un livre biface (historique d'un côté, pièce de théâtre de l'autre) consacré à l'histoire tumultueuse du marquis de Jouffroy d'Abbans. Pour la première fois, une pièce de théâtre sur le marquis est publiée… Sortie prévue en septembre 2020. Rencontre.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     19.41
    légère pluie
    le 11/08 à 3h00
    Vent
    1.08 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    80 %

    Sondage