Une école d’apiculture lancée par Arnaud Montebourg ouvre ses portes à Dijon

Publié le 08/01/2019 - 18:19
Mis à jour le 08/01/2019 - 18:19

Une école d’apiculture, dont la création avait été annoncée en août par l’ancien ministre de l’Economie Arnaud Montebourg parallèlement au lancement d’une marque de miel « d’origine France garantie », ouvrira ses portes lundi 14 janvier 2019 à Dijon.

03ArnaudMontebourgaBesanconoctobre2016002.JPG
Arnaud Montebourg ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

L’Ecole des hautes études en apiculture (EHEA) a pour but de « former des entrepreneurs apiculteurs capables de produire avec des cheptels de grande taille, qui se consacrent exclusivement à ça » et contribuent au repeuplement des abeilles, a indiqué M. Montebourg mardi.

Une première promotion

La première promotion compte huit hommes et quatre femmes âgés de 22 à 52 ans, actuellement sans emploi et en reconversion professionnelle, dont un ancien photographe, un ex-comptable ou encore une ancienne dirigeante de salle de sport, a précisé Paul Fert, directeur de l’établissement.

La formation en six mois comprend une partie théorique, portant sur la biologie de l’abeille, le marché du miel ou encore la gestion d’une exploitation apicole, ainsi qu’une formation pratique, à travers des stages, notamment.

50 000 euros

La totalité de son coût, 50.000 euros pour l’ensemble des élèves, est prise en charge dans le cadre d’un conventionnement entre Pôle Emploi et l’organisme de formation Opcalia. L’école est par ailleurs financée par la région Bourgogne-Franche-Comté et des mécènes privés.

Une suite à « Bleu Blanc Ruche »

L’ancien ministre de l’Economie avait lancé en septembre une marque de miel « d’origine France garantie », appelée « Bleu Blanc Ruche », achetant du miel à des apiculteurs français à un prix supérieur au marché, en contrepartie de quoi ceux-ci s’engagent à augmenter leur cheptel.

Il s’agit de s’attaquer à « un problème de société: la disparition des abeilles mellifères » qui sont nécessaires à la pollinisation, selon M. Montebourg, qui a fait du repeuplement des abeilles l’un de ses chevaux de bataille.

150 000 euros de chiffre d’affaires pour « Bleu Blanc Ruche »

« Bleu Blanc Ruche » a réalisé un chiffre d’affaires de 150.000 euros au cours du dernier trimestre 2018, a-t-il annoncé mardi, ajoutant que les apiculteurs issus de son école seraient prioritaires s’ils souhaitaient rejoindre les 45 professionnels travaillant déjà avec la marque.

L’école d’apiculture, comme la marque de miel, est portée par la Société d’élevage et de repeuplement des abeilles de France (Seraf), basée à Dijon, dont M. Montebourg est actionnaire à hauteur de 35% aux côtés notamment d’apiculteurs.

Infos +

Les élèves auront aussi la possibilité de compléter leur cursus par une expérience de trois mois dans une exploitation apicole de l’hémisphère sud ou encore de bénéficier d’un apport de capital de la Seraf.

(Source : AFP)

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Bientôt un centre d’études et de recherches olympiques universitaires à Besançon

Bientôt un centre d’études et de recherches olympiques universitaires à Besançon

Ce vendredi 20 septembre 2019, l'Université de Franche-Comté et le Comité régional olympique et sportif de la région ont signé une convention de partenariat, pour permettre la création du premier centre d'études et de recherches olympiques universitaires (CEROU) de France ici, à Besançon.

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

La Ville de Besançon, avec le soutien du conseil départemental du Doubs et l''Éducation nationale, expérimente pour la quatrième rentrée scolaire des ateliers d'aide à la parentalité sur le quartier de Planoise. Les parents sont invités dix fois dans l'année à participer à ces réunions d'échanges.

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Le gouvernement a dévoilé la liste des  80 "cités éducatives", inspirées du rapport Borloo. Ces quartiers vont se partager une enveloppe de 100 millions d’euros de crédits par an sur trois ans dans le but de mieux coordonner les actions au sein et en dehors des établissements scolaires. Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, et le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, se félicitent de l’annonce de cette labellisation pour Besançon et Montbéliard Bethoncourt.

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

carte scolaire • Après la tenue du CTSD (comité technique spécial départemental) ce mardi suite au recomptage des élèves dans les classes, l'inspecteur d'académie du Doubs a fait le point sur les ouvertures et fermetures de classes dans le département pour cette rentrée 2019. 

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Paces • Plus de 600 étudiants étaient réunis lundi 2 septembre 2019 dans le grand amphithéâtre de la faculté de médecine et pharmacie pour assister à la Tut’rentrée  : un rendez-vous pour rassurer les étudiants dans l'inconnu d'une filière sélective et pour leur donner les clés clés essentielles de la réussite

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

8.900 élèves (3.400 en maternelle et 5.500 en école élémentaire) ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon. Des effectifs stables et une rentrée sereine malgré le manque places toujours problématique dans les cantines de la ville. Des études sont en cours pour augmenter la capacité de production et d'accueil...

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, les vice-présidents et les conseillers régionaux délégués, se sont déplacés dans huit lycées pour marquer le début de la nouvelle année scolaire. Ce lundi 2 septembre 2019, nous nous sommes rendus au lycée professionnel Condé à Besançon.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.44
pluie modérée
le 22/09 à 18h00
Vent
5.82 m/s
Pression
1010.99 hPa
Humidité
95 %

Sondage