Une école fermée après une vague de démangeaisons

Publié le 24/03/2018 - 09:59
Mis à jour le 24/03/2018 - 09:56

L’école de Romenay, commune de 1.600 habitants en Saône-et-Loire, est restée fermée ce vendredi 23 mars 2018, après une vague de démangeaisons qui a touché jeudi une cinquantaine des 142 écoliers et dont les causes restent pour l’heure inconnues, a-t-on appris auprès du rectorat et du maire.

"Ça a débuté dans une classe, des enfants se plaignaient de démangeaisons sur les bras et sur les jambes. Puis tous les quarts d'heure, de nouveaux enfants se sont plaints", a décrit à l'AFP le maire de la commune Didier Gerolt, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Les symptômes sont "heureusement bénins: des rougeurs et des démangeaisons, la même sensation qu'une piqure d'orties", mais les causes demeurent inconnues, selon l'élu.

"Cela pourrait être une particule dans l'air, mais ça pourrait être aussi des chenilles processionnaires ou du poil à gratter.""Nous avons décidé de fermer l'école vendredi, c'est le principe de précaution", a ajouté le maire. Une entreprise doit être mandatée pour déterminer les causes des démangeaisons et proposer un traitement. En fonction des produits qui seront préconisés, l'école pourrait rester fermée jusqu'à jeudi.

L'hypothèse d'une intoxication alimentaire écartée

"Des investigations sont en cours", conduites en particulier par l'Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté et la médecine scolaire "en lien avec la mairie", a indiqué de son côté une porte-parole de l'ARS.

"A ce stade, plusieurs pistes sont envisagées mais aucune n'est privilégiée
: mode de chauffage, produits d'entretien, travaux récents, présence de
chenilles processionnaires...",
a-t-elle ajouté, précisant que "l'hypothèse
d'une intoxication alimentaire collective a cependant été écartée".(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.58
peu nuageux
le 19/06 à 12h00
Vent
3.04 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
67 %