Une femme "enfermée" dans une maison de retraite par son fils "jaloux", ses amis crient au scandale et tentent de la libérer

Publié le 29/07/2014 - 12:02
Mis à jour le 16/04/2019 - 10:57

C'est l'histoire d'une femme de 74 ans, Maryvonne, veuve depuis 1998 et qui depuis quatre ans, a refait sa vie avec un homme de 60 ans, Cyril. Le problème c'est que le fils de cette femme n'aurait jamais accepté qu'elle refasse sa vie et qui aurait tout fait pour les séparer, quitte à l'envoyer dans un hôpital à Besançon, puis en centre psychiatrique puis dans une maison de retraite "de force" le 30 septembre 2013. Des amis de Maryvonne tentent coûte que coûte de la "libérer" et publient un blog...

capture_decran_2014-07-29_a_12.01.42.png
Maryvonne (quelques années avant l'affaire) - ©DR - http://site25.free.fr
PUBLICITÉ

Maryvonne a « des problèmes de mémoire » et est suivie par un neurologue. Cyril refuse de parler d’Alzheimer, les enfants de Maryvonne parlent d’Alzheimer « à un niveau modéré ». Avant l’intervention du fils, « aucun médecin n’avait jusqu’alors estimé que sa vie était en danger » selon le compagnon.

Aujourd’hui, ses amis déclarent que depuis 10 mois, Maryvonne « pleure pour rentrer chez elle », « son cri se perd dans les méandres d’une matrice juridique » et « le couple subit la toute-puissance d’une famille dont la seule volonté est de se séparer le couple et de détruire Cyril, au risque de détruire leur propre parenté ».

Un blog et une pétition pour « libérer une personne innocente »

Pour faire connaître cette triste histoire, les amis de Maryvonne ont créé un blog « Scandale à Besançon, une femme enfermée dans une maison de retraite à la demande de son fils » dans lequel toute l’histoire est racontée en détails, une lettre de Maryvonne est publiée etc. Cette affaire est actuellement suivie par Randall Schwerdorffer et Claude Varet, avocats du Barreau de Besançon. 

Pendant que l’affaire suit son cours, une pétition a été lancée demandant à Christiane Taubira, ministre de la justice, « la libération d’une personne innocente ».

Pour aller sur le blog des amis de Maryvonne, CLIQUER ICI.

  • Le droit de réponse du fils de Maryvonne à lire ICI
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Ipad 21 : Notre-Dame Saint-Jean, l’enseignement du XXIe siècle

Ipad 21 : Notre-Dame Saint-Jean, l’enseignement du XXIe siècle

Quand des élèves forment leurs profs • Les derniers résultats des examens sont tombés, les vacances scolaires ont démarré. Pour cette fin d'année scolaire, 170 enseignants, formateurs et personnels pédagogiques de l'institution Notre-Dame Saint-Jean de Besançon ont participé en milieu de semaine dernière au forum "pédagogie active et dynamique". 80 ateliers pratiques ont été proposés autour des thématiques liées à la posture de l'enseignant vis-à-vis des élèves, des aménagements et des outils, notamment numériques.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.05
nuageux
le 24/07 à 0h00
Vent
1.54 m/s
Pression
1017.27 hPa
Humidité
82 %

Sondage