Une quatrième vague également en Bourgogne Franche-Comté ?

Publié le 20/07/2021 - 16:30
Mis à jour le 20/07/2021 - 16:41

Avec un taux d’incidence de 30 cas pour 100.000 habitants (seuil d’alerte à 50) et un taux de positivité des tests à 1,4%, la Bourgogne Franche-Comté est, avec le Centre, la région où la circulation du virus est la moins rapide de France. Toutefois, la circulation du virus est particulièrement active chez les jeunes avec des  taux d’incidence de 105 pour les 20 à 29 ans et de 52 chez les 10 à 19 ans.

 © D Poirier
© D Poirier

Avec un taux de reproduction de 1,41 (R effectif dépassant désormais le 1), l'épidémie progresse à nouveau dans la région même si la Bourgogne Franche-Comté reste dans le vert, c'est à dire ne dessous du seuil d'alerte de 50 cas pour 100.000 habitants.

©

La proportion de cas liés au variant Delta oscille de 69 % dans l'Yonne à 93 % dans le Territoire de Belfort (77 % en Côte d'Or - 76 % dans le Doubs - 91 % dans le Jura)

la Mutation L452R est majoritairement présente au niveau national comme dans la région et représente désormais près de 8 cas sur 10 en Bourgogne Franche-Comté (79,4%)

Selon les derniers chiffres consolidés, on recense plus de 200 nouveaux cas en Bourgogne Franche-Comté chaque jour contre une cinquantaine fin juin début juillet.

Le ministre de la Santé a dit son inquiétude face au variant Delta ce mardi matin sur RTL, variant "qui va très vite et est beaucoup plus contagieux (...) On est entre 100 à 130% d'augmentation des cas", a-t-il observé en rappelant l’importance de la vaccination "car c’est maintenant qu’il faut agir."

Les 20-30 ans, dans de nombreux départements, "sont ceux qui ont le taux d'incidence le plus élevé. "La bonne nouvelle, c'est qu'ils font moins de formes graves", même s'ils "peuvent faire des Covid longs".

Ce taux d'incidence chez les 20-29 ans est plus faible dans le Doubs (46) mais il atteint 157 cas pour 100.000 habitants de cette tranche d'âge en Côte d'or et jusqu'à 182 dans le Jura.

Les chiffres de santé publique France en Bourgogne Franche-Comté

Département

Incidence

Évolution  nbre de cas (sur 7 j.)

Taux de positivité

Hospitalisations

(réanimation)

Tension

hospitalière

Doubs

 23 +77 % 0,7% 33 (10) 25%

Jura

49 +157 % 1,6 % 11 (1) 13 %

Haute-Saône

15 +50 % 0,7% 12 (0) 0

T. de Belfort

41 +241 % 0,9% 2 (0) 0%

Côte d'Or

38 +123% 1,2% 86 (3) 5%

Saône-et-loire

26 +100% 1% 52 (4) 15%

Nièvre

15 +114 % 0,7% 25 (1) 8%

Yonne

32 +60% 1,3% 73 (3) 17%

Bourgogne Franche-Comté

Covid-19 : les chiffres en Bourgogne Franche-Comté

Évolution du Covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté

Sources : data.gouv.fr


CODIV-19 dans le Doubs

Sources : data.gouv.fr


Covid-19 Bourgogne-Franche-Comté statistiques

Taux d'incidence par département

Taux de positivité par région

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Santé

L’efficacité de certains antidépresseurs remise en cause par une étude

Une étude scientifique qui ne manque pas de faire parler. L'intérêt des antidépresseurs serait remis en cause, car la dépression n'est pas liée à un déséquilibre chimique. La thèse, récemment soutenue par une psychiatre britannique, est largement contestée, mais cette polémique a l'intérêt d'illustrer les difficultés rencontrées pour comprendre cette maladie.

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Canicule : les déchetteries du Sybert adaptent leurs horaires d’ouverture

Les épisodes de fortes chaleurs se multiplient. Pour le confort des usagers et la sécurité de son personnel, le Sybert informe qu'il adaptera les horaires d’ouverture des déchetteries en fonction des alertes Météo France liées aux épisodes caniculaires. Ce sera la cas ce mercredi 3 et jeudi 4 août 2022. 

Don du sang : l’EFS appelle la population à se mobiliser, une « urgence vitale »

L’EFS publie pour la seconde fois de son histoire, et ce à moins de 6 mois d’intervalle, un bulletin d’urgence vitale. Le niveau des réserves de sang de la France est historiquement bas, une situation critique qui pourrait se révéler dangereuse à court terme pour soigner les patients, selon un communiqué fin juin dernier.

Protoxyde d’azote à Besançon : près de 1.500 cartouches retrouvées sur la voie publique en 7 mois 

Le protoxyde d’azote, mieux connu sous les noms de « gaz hilarant », « proto » ou « ballon », est de plus en plus consommé par les jeunes affirme la Ville de Besançon dans un communiqué ce jeudi. Entre janvier et juillet 2022, 1.460 cartouches ont été collectées par les services de nettoyage.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 29.31
ciel dégagé
le 13/08 à 18h00
Vent
2.8 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
24 %

Sondage