Amour et érotisme : l'auteure bisontine Léna Storme sort son premier roman "Big Boss"

Publié le 17/05/2017 - 11:24
Mis à jour le 17/05/2017 - 16:18

Le premier roman de la Bisontine Léna Storme, intitulé Big Boss, sort ce mercredi 17 mai 2017 dans plusieurs librairies de la région. On lui a posé trois questions...

3 questions à…

Il y a un an, alors que Léna avait l’habitude d’inventer des histoires, sa meilleure amie lui lance un défi : en écrire une noir sur blanc. Sous le pseudonyme de Léna Storme, elle se lance et sort Big Boss, une romance entre Jenny, une jeune Française, et Chris, un Don Juan New Yorkais teintée d’humour et d’érotisme. 

L’histoire ne s’arrêtera pas à la fin du roman puisqu'elle écrit aujourd’hui le quatrième tome de ce qui sera, elle l’espère, une tétralogie. "Cette saga est riche en rebondissements, avec de l’amour et des bons sentiments, mais aussi avec des histoires de familles, des faux-semblants, de la trahison", nous confie-t-elle.

MaCommune.info : Pourquoi avez-vous choisi d’écrire une romance et d’y inclure des passages érotiques ? 

Léna Storme : "J’avais plusieurs idées de romans, mais c’est l’idylle de Jenny et Chris qui s’est imposée à moi. Je l’ai écrite facilement dès le début. Et je ne me voyais pas écrire un roman sans parler d’amour. Un amour absolu. Ceux qui l’on déjà rencontré le chérisse ; et les autres, en rêve. Et puis, personne ne peut vivre sans amour. 

Quant aux passages érotiques, ils sont venues naturellement, en fait. Les sentiments qui existent entre les deux personnages sont si puissants que je n’imaginais pas interrompre l’écriture au seuil de la chambre…"

mC : Avez-vous adopté un style d’écriture particulier? 

LS : "C’est difficile pour moi d’analyser mon style… Ce que je peux dire, en revanche, c’est que je rédige des phrases plutôt courtes et que j’ai opté pour une narration à la première personne et au présent pour plus de dynamisme. Je trouve aussi que cela rend les personnages encore plus attachants… enfin, je l’espère… (Sourire)"

mC : Avez-vous rencontré des difficultés pour vous faire éditer? 

LS : "Je dois avouer que non. Puisque j’ai envoyé le premier tome à douze maisons d’éditions début octobre 2016 et quinze jours plus tard, j’avais une réponse positive de City Editions ! J’ai eu beaucoup de chance. J’en profite pour remercier une fois encore, Fréderic Thibaud, mon éditeur, de me permettre de vivre cette aventure."

Info + :  

Big Boss sera ditribué chez Cultura, Carrefour, L'intranquille, la Fnac, Leclerc, dans de nombreuses librairies indépendantes et sur internet sur Amazon, Decitre... En France, Belgique, Suisse et dans un mois au Québec.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Fête de la musique dans les bars et restaurants : les concerts autorisés en intérieur mais pas en extérieur

Mise à jour • La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a annoncé jeudi 17 juin l'assouplissement du protocole sanitaire pour la Fête de la musique le 21 juin : "les mini concerts dans les bars et les restaurants seront possibles". Dans le Doubs, les concerts en terrasses restent interdits. Seuls les évènement en intérieurs sont autorisés  dans le respect des restrictions sanitaires. 

Zoom sur 4 œuvres de l’exposition « Danser sur un volcan » à découvrir en ce moment au Frac Franche-Comté…

Quoi de 9 ? • Depuis le 19 mai dernier, le Frac Franche-Comté à Besançon est rouvert au public et l'entrée est gratuite tout l'été jusqu'au 31 août ! L'occasion de découvrir la nouvelle exposition de Danser sur un volcan. Zoom sur 4 œuvres emblématiques à ne pas manquer…

Fête de la musique dans le Doubs : les concerts impromptus interdits sur la voie publique

Afin de prévenir tout rassemblement et tout comportement favorisant une possible reprise de l’épidémie, Jean-Philippe Setbon, secrétaire général, préfet du Doubs par intérim, a pris un arrêté interdisant l es concerts, manifestations et diffusion de musique amplifiée dans les restaurants et débits de boissons (ERP de type N) ainsi que sur leurs terrasses sur l'ensemble du département du Doubs, le lundi 21 juin, de 12h00 à 23h00, heure du couvre-feu.

« Les 24H du temps » de retour : une septième édition très « franco-suisse »

C'est le rendez-vous annuel de l’horlogerie et de ses formations. La 7e édition des 24H du Temps revient et se déroulera le samedi 19 juin 2021 "en 24 temps" autour du palais Granvelle et… à l'école d'ingénieurs Ensmm de Besançon. Principale nouveauté : la présence du Musée International d’Horlogerie de la Chaux-de-Fonds et le Musée d’Horlogerie du Locle.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.35
légère pluie
le 21/06 à 21h00
Vent
1.41 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
100 %

Sondage