Une seconde vie pour les cabines téléphoniques ?

Publié le 04/05/2014 - 15:53
Mis à jour le 04/05/2014 - 15:53

C'est la question que pas mal de monde se pose ces dernières années tandis que 75% des terriens possèdent un téléphone portable (selon une étude de la banque mondiale) : que faire des cabines téléphoniques qui sont de moins en moins utilisées ? Le maire de New-York, Bill de Blasio, a une idée qui pourrait par la suite être reprise en France et pourquoi pas à Besançon...

capture_decran_2014-05-04_a_15.46.10.png
Cabine téléphonique, place de la Révolution à Besançon ©Alexane
PUBLICITÉ

Selon une information provenant du site d’information slate.com, Bill de Blasio, le maire de New-York, compte donner une seconde vie aux 9 903 cabines téléphoniques encore en fonctionnement dans les rues de la ville. En effet, il aurait l’intention de créer un réseau de wi-fi gratuit public.

La ville de New-York a lancé un appel d’offre pour démarrer le projet. 

Qui paierait ? Le contribuable ? Non !

Selon le New York Times, 84% de la publicité déposée dans les cabines téléphoniques sont proviennent de trois grands groupes : Van Wagner Kiosk Advertising, Titan Outdoor Communications et Telebeam Telecommunications Corp. Tous renouvelleront leur contrat en 2014. « C’est le moment de renégocier pour que la publicité finance la création et la maintenance des 10.000 bornes wi-fi que Bill de Blasio veut implanter » indique slate.com.

Si New York met en oeuvre ce plan,  la ville possèdera le plus grand réseau de wi-fi gratuit des Etats-Unis. 

L’idée pourrait-elle arriver jusqu’à Besançon ?

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.56
ciel dégagé
le 20/07 à 0h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1014.85 hPa
Humidité
90 %

Sondage