Union Européenne : la gestion de la crise a nourri les tensions politiques (Moscovici)

Publié le 03/10/2018 - 15:53
Mis à jour le 03/10/2018 - 15:53

Le commissaire européen Pierre Moscovici a reconnu mercredi que les tensions politiques actuelles en Europe étaient "le résultat direct" de la gestion de la crise par l'UE et ses Etats membres, se livrant à un mea culpa dix ans après Lehmen Brothers.

PUBLICITÉ

« Les tensions politiques que connaît l’Europe sont à mon avis le résultat direct de la manière dont l’Union européenne et les Etats membres ont géré la crise économique », a reconnu M. Moscovici lors d’un forum au siège de l’OCDE à Paris.

Le commissaire aux Affaires économiques a admis deux « erreurs fondamentales »: avoir « privilégié (…) l’efficacité de la décision économique à la représentativité de la décision démocratique » et celle « de ne pas avoir su protéger les citoyens (…) les plus vulnérables ».

Moscovici, qui ne « veut blâmer personne », a rappelé qu’en tant qu’ancien ministre français des Finances (2012-2014) puis commissaire aux Affaires économiques, il a lui-même « activement contribué au renforcement de la gouvernance économique européenne ».

Mais dix ans après la faillite de Lehman Brothers qui a déclenché une crise financière mondiale, « les décisions ont donné le sentiment d’être prises par des experts et des technocrates plutôt que par des hommes politiques responsables », a-t-il regretté.

Avant le commissaire européen, Angel Gurria, le secrétaire général de l’Organisation pour le développement et la coopération en Europe (OCDE), avait déjà fait il y a un mois son mea culpa. Tirant les leçons de la crise, M. Gurria avait admis que « la pensée dominante économique et les modèles sur lesquels elle était basée ne reflétaient ni la réalité économique ni la vie des gens ».

« C’est pour cette raison que nous n’avons rien vu venir. Nous nous étions trompés et nous devons l’avouer », a affirmé le secrétaire général. Dans un entretien à l’AFP accordé début septembre à l’occasion des dix ans de la faillite de Lehman Brothers, l’ex-directeur du FMI, Dominique Strauss-Kahn (2007-2011), avait également estimé que la montée du populisme était un « produit direct de la crise », dont la gestion a favorisé les inégalités.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

RGIS recrute pour ses inventaires

RGIS recrute pour ses inventaires

Offre d'emploi • RGIS, société spécialisée dans la réalisation d’inventaires pour les acteurs majeurs de la grande distribution et la distribution spécialisée (hypermarchés, supermarchés, grandes enseignes de sport, prêt-à-porter, parfumerie…), recherche des inventoristes à Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.67
ciel dégagé
le 22/09 à 0h00
Vent
1.56 m/s
Pression
1013.37 hPa
Humidité
91 %

Sondage