Vaccination : nette amélioration, mais des retards en Franche-Comté

Publié le 25/04/2019 - 16:00
Mis à jour le 10/05/2019 - 11:43

L’ARS Bourgogne Franche-Comté a dressé un bilan de la couverture vaccin dans la région. Si elle constate une « nette amélioration », trois départements de Franche-Comté accusent des retards…

vaccination_grippe_5115654021.jpg
© Daniel Paquet CC0
PUBLICITÉ

Pour rappel, la loi mise en œuvre début 2018 oblige désormais la vaccination des nouveau-nés et du vaccin de la grippe chez les sujets à risque.

Un an et quatre mois après sa mise en œuvre, l’ARS constate « une nette amélioration des couvertures vaccinales tant au niveau national qu’en région Bourgogne-Franche-Comté ». De façon « spectaculaire pour le vaccin contre le méningocoque C chez le nourrisson », de façon « plus discrète » pour le vaccin hexavalent incluant le vaccin contre l’hépatite B ainsi que pour le vaccin contre le pneumocoque, ces derniers ayant « déjà atteint des taux de couverture élevés« .

En région Bourgogne-Franche-Comté, les gains sont de :

  • + 41,6 points de couverture vaccinale de la première dose du vaccin contre le méningocoque C (couverture vaccinale en 2018 : 71,5 % ; 2017 : 29,9 %)
  • + 5,2 points pour l’utilisation du vaccin hexavalent incluant le vaccin contre l’hépatite B pour les nourrissons vaccinés contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (pourcentage d’utilisation en 2018 : 98,5 % ; 2017 : 93,2 %)
  • + 1,7 points pour la couverture vaccinale de la première dose du vaccin contre le pneumocoque (couverture vaccinale en 2018 : 99,3 % ; celle de 2017 : 97,6 %)

Les couvertures vaccinales augmentent aussi chez les enfants nés avant l’entrée en application de la loi :

  • + 0,6 à + 2,8 points selon les départements pour la couverture de la première dose du vaccin ROR chez les enfants ayant eu 12 mois en 2018 (85,3 % à 89,1 %) en comparaison avec celle des enfants ayant eu 12 mois en 2017 (83,1 % à 88,3 %)
  • + 3,6 points pour la couverture vaccinale de la première dose du vaccin HPV chez les jeunes filles de 15 ans nées en 2003 (31,3 %) en comparaison avec celle des jeunes filles nées l’année antérieure (27,7 %)

Des retards en Franche-Comté

Malgré ces points positifs, l’ARS rappelle que « les efforts doivent être poursuivis ». Notamment en ce qui concerne les vaccinations contre le méningocoque C, la rougeole et les papillomavirus dont les couvertures sont encore « bien en deçà des objectifs. »

Trois départements en particulier accusent un retard systématique de couverture vaccinale par rapport aux autres dans la région :

  •  le Jura,
  • la Nièvre (sauf pour le vaccin contre le méningocoque C)
  • et le Territoire de Belfort,

Plus la Haute-Saône pour le vaccin méningocoque C.

Si ces retards de couverture « tendent à se minimiser avec l’obligation vaccinale« , il est nécessaire d’être attentifs pour les rattrapages vaccinaux au delà de 18 mois (rougeole et méningocoque C), ainsi qu’au vaccin HPV, ceci pour tous les départements.

Infos +

Retrouvez toutes les données de cette étude sur le site de l’ARS Bourgogne Franche-Comté.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

Publi-info vidéo • Régulièrement, nous avons envie de perdre quelques kilos, mais sommes sceptiques quant à l’efficacité des régimes. Peut-être est-ce le bon moment pour se tourner vers Energy Slim ? Pour bien démarrer, Delphine Huet, partenaire Energy Slim installée Place de la Révolution à Besançon, nous prodigue 5 conseils pour retrouver un « poids santé ».

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

L'Agence Régionale de Santé met en garde contre les risques d'intoxication au monoxyde de carbone et donne des conseils de prévention ; car l'intoxication au monoxyde de carbone reste trop peu connue, elle qui est pourtant responsable de plusieurs centaines de morts en France chaque année. En Bourgogne Franche-Comté, presque 180 personnes ont été intoxiquées en un an.

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.46
ciel dégagé
le 16/10 à 6h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
94 %

Sondage